National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > News and Press Room > Press Conferences and Scrums > Point de presse de M. Sam Hamad, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Advanced search in the News and Press Room section

Start date must precede end date.

Point de presse de M. Sam Hamad, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Version finale

Wednesday, April 22, 2015, 11 h 50

Salle Bernard-Lalonde (1.131), hôtel du Parlement

(Onze heures cinquante et une minutes)

M. Hamad : On va commencer. Venez, Mme Sauvé, à ma droite, comme ça, on va être...

Alors, je suis très heureux aujourd'hui d'annoncer une nouvelle initiative du gouvernement du Québec. Vous savez, on a commencé par, évidemment, l'élimination des CRE et donner des pouvoirs davantage aux régions. Alors, suite à ces gestes-là, nous, le Secrétariat à la jeunesse et le gouvernement du Québec... évidemment, je suis accompagné avec Mme Simard, Mme Sauvé. Mme Sauvé, c'est la présidente du conseil du regroupement des carrefours jeunesse-emploi...

Une voix : Du réseau.

M. Hamad : …de Réseau des carrefours jeunesse-emploi. Mme Simard, c'est la députée de Charlevoix et aussi adjointe parlementaire du premier ministre, responsabilité les jeunes, la jeunesse.

Alors, nous annonçons aujourd'hui que le gouvernement du Québec va transférer 20 millions de dollars, le 20 millions de dollars, ce qui était prévu avant aux forums jeunesse, les 19 forums jeunesse dans les régions pour les 110 carrefours jeunesse-emploi à travers le Québec.

L'idée de ça, c'est qu'il y a 200 000 jeunes actuellement au Québec, malheureusement, entre 15 et 29, ils ne sont pas ni à l'emploi ni aux études. Et, pour nous, c'est très important, ce que nous voulons, c'est un service direct pour les jeunes. On veut que ces jeunes-là se mobilisent, et le moyen qu'on va utiliser, c'est davantage un partenariat avec carrefour jeunesse-emploi pour travailler.

Donc, dans l'enveloppe de 20 millions de dollars, il y a 15 millions de dollars qui vont être pour les carrefours, pour créer des projets pour la persévérance scolaire, pour les jeunes en difficulté et aussi pour des projets d'entrepreneuriat pour les jeunes. C'est le premier volet.

Le deuxième volet, c'est un volet pour la communauté et pour les écoles au Québec, de 5 millions de dollars que nous allons allouer aux carrefours jeunesse-emploi pour créer des emplois, pour s'occuper des jeunes et travailler pour des projets dans les régions.

Alors, grosso modo, c'est l'objectif que nous visons. Évidemment, vous savez que carrefour jeunesse-emploi, premier mandat pour les carrefours, c'est s'occuper des gens à l'aide sociale, s'occuper des gens à l'assistance-emploi, et maintenant aussi, le deuxième volet, évidemment, s'occuper de ces jeunes-là. Donc, nous sommes très heureux de faire cette initiative-là. Caroline.

Mme Simard : Bien, en tant que responsable des dossiers jeunesse, je ne peux que me réjouir de l'annonce d'aujourd'hui. Les jeunes doivent pouvoir bénéficier des outils et de l'accompagnement nécessaires pour se développer, s'épanouir et participer collectivement à l'avancement du Québec, et c'est ce que nous allons faire avec le nouveau partenariat pris aujourd'hui. C'est ce que les nouveaux partenariats du gouvernement avec les carrefours jeunesse-emploi vont nous permettre. Et des projets flexibles adaptés aux réalités locales et régionales, donc vraiment aux réalités de chacune des régions, qui répondent aux besoins des jeunes seront mis en place. Je suis très heureuse.

M. Hamad : Merci. Mme Sauvé, peut-être un petit mot.

Mme Sauvé (Monique) : Simplement dire que nous accueillons aujourd'hui les nouvelles pour les jeunes du Québec avec enthousiasme. Donc, nous comprenons bien que les initiatives qui seront possibles, ce sont des actions directes par, pour les jeunes, en lien avec nos communautés, en lien avec nos partenaires dans l'innovation, dans un partenariat avec le gouvernement du Québec. Donc, nous accueillons avec enthousiasme aujourd'hui cette nouvelle.

M. Hamad : Alors, merci beaucoup et merci pour les questions. À la prochaine. Merci beaucoup.

(Fin à 11 h 54)

Participants


Document(s) Related