National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > News and Press Room > Press Conferences and Scrums > Point de presse de M. Simon Jolin-Barrette, député de Borduas

Advanced search in the News and Press Room section

Start date must precede end date.

Point de presse de M. Simon Jolin-Barrette, député de Borduas

Version finale

Thursday, December 7, 2017, 14 h 45

Salle Bernard-Lalonde (1.131), hôtel du Parlement

(Quatorze heures cinquante et une minutes)

M. Jolin-Barrette : Alors, bonjour à tous. Aujourd'hui, j'ai déposé le projet de loi n° 232 à l'Assemblée nationale, qui s'intitule ainsi : Loi visant à interdire à un établissement public au sens de la Loi sur les services de santé et les services sociaux d'exploiter un stationnement payant sur le territoire de la Ville de Beloeil.

J'ai déposé ce projet de loi là et j'ai été mandaté par la ville de Beloeil pour le faire parce que j'ai proposé à la ville de Beloeil de trouver une solution à une décision injuste qui a été prise par le gouvernement et par le CSSS Richelieu-Yamaska à l'époque, que le stationnement du CLSC de Beloeil est actuellement payant. Et cette décision-là n'est pas acceptable parce que les citoyens doivent avoir le droit de pouvoir aller à leur CLSC, à un centre local de proximité pour recevoir des soins de santé. Parfois, les gens y vont fréquemment, plusieurs fois par semaine, notamment pour des prises de sang. Il faut que ça soit accessible. Et le fait de tarifer un stationnement, bien, ça constitue un frein à l'accessibilité, d'autant plus que le stationnement du CLSC de Beloeil est en bordure de l'autoroute 20, les citoyens de La Vallée-du-Richelieu le savent très bien, et c'est difficilement accessible en transport en commun. Alors, c'est une question véritablement d'accès aux soins de santé.

L'autre élément qui est important aussi : les citoyens de la ville de Beloeil ont donné gratuitement... bien, en fait, pour 1 $ le terrain qui est situé en bordure de l'autoroute 20 au CSSS, maintenant le CISSS—Montérégie-Est, pour que le CLSC puisse s'établir à cet endroit-là. Alors, la ville de Beloeil et les citoyens et citoyennes de la ville de Beloeil ont fait leur juste part pour offrir le terrain au CLSC. C'est un terrain d'une valeur de plusieurs centaines de milliers de dollars, et il y a des coûts qui ont été engendrés aussi pour modifier la bretelle de l'autoroute. Alors, les citoyens de la ville de Beloeil et les citoyennes n'ont pas à payer deux fois pour avoir des soins de santé de proximité, et actuellement, avec la décision gouvernementale de maintenir la tarification du stationnement du CLSC de Beloeil, on se retrouve avec les citoyens qui paient en double, et il faut changer ça, il faut modifier ça. Et c'est pour ça qu'aujourd'hui j'ai déposé le projet de loi n° 232 à l'Assemblée nationale.

Alors, je demande au gouvernement du Québec d'appeler mon projet de loi pour faire en sorte que le stationnement du CLSC de Beloeil ne soit plus tarifé, qu'il soit gratuit, que les gens puissent se rendre au CLSC, obtenir les soins de santé gratuitement et qu'il n'y ait pas de frein à l'accessibilité au CLSC parce que vous n'avez pas le choix de prendre votre auto, bien souvent, pour aller au CLSC.

Alors, on demande au gouvernement d'étudier le projet de loi, de l'appeler en commission parlementaire pour modifier cette situation-là. Et de nombreux groupes sociaux à Beloeil appuient cette démarche-là, et, notamment, le conseil de la ville de Beloeil m'a mandaté pour le faire à la suite de mon initiative que je leur avais présentée, la possibilité de présenter un projet de loi d'intérêt privé.

Alors, j'en appelle au gouvernement. C'est important que les citoyens de la ville de Beloeil et les citoyens de l'ensemble de La Vallée-du-Richelieu aient accès gratuitement au CLSC sans avoir à payer le stationnement pour aller recevoir des soins de santé.

Je vous remercie. Des questions? Merci à tous!

(Fin à 14 h 54)

Participants


Document(s) Related