National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History

Édouard Asselin

(1892-1975)

 

Né à Sainte-Élisabeth, dans la région de Joliette, le 15 mars 1892, fils d'Adolphe Asselin, cultivateur, et de Marie-Virginie Poulette.

Étudia au séminaire de Joliette ainsi qu'à l'Université Laval à Montréal où il fut diplômé en droit. Fit sa cléricature auprès de Me Adélard Lachapelle. Admis au Barreau de la province de Québec le 9 juillet 1917.

Fit partie du cabinet des avocats Désilets et Asselin à Grand-Mère de 1917 à 1927. Ouvrit un bureau pour cette société à Shawinigan en 1927, puis pratiqua à son compte de 1930 à 1936. Créé conseil en loi du roi le 9 mai 1934. Procureur général adjoint de la province de Québec d'août 1936 à 1939. Fut délégué à Paris, en 1937, comme représentant du gouvernement au Congrès international des juristes de langue française. Assista, la même année, au Congrès international de droit à La Haye, aux Pays-Bas. Fonda le cabinet des avocats Asselin, Crankshaw, Gingras, Trudel et Saylor à Montréal en 1939. Vinrent s'y joindre Mes Brais, Turgeon, Valade et Langevin. Membre du Conseil du Barreau de Montréal de 1944 à 1950. Bâtonnier du Barreau de Montréal et du Barreau du Québec en 1950 et en 1951. Pratiqua jusqu'en 1972 avec Me Arthur Boivin à Montréal.

Candidat de l'Union nationale défait dans Montréal-Mercier en 1944. Conseiller législatif de la division de Wellington du 25 janvier 1946 jusqu'à l'abolition du Conseil législatif, le 31 décembre 1968. Leader du gouvernement de l'Union nationale au Conseil législatif de 1947 à 1960, leader de l'opposition de 1960 à 1966 et de nouveau leader du gouvernement jusqu'en 1968.

Collabora à différents journaux et périodiques. Publia en 1925 un index des Statuts refondus du Québec. Membre de nombreux conseils d'administration de compagnies industrielles et financières telles que la Trans-Canada Pipelines Ltd., la Corporation de gaz naturel du Québec, les Prévoyants du Canada, la Société d'administration et de fiducie, la Banque de Nouvelle-Écosse, l'Abitibi Power and Paper Co. Ltd., la St. Lawrence Corporation Ltd., la Dow Brewery Ltd., la North American Utilities Corp., la Mont Tremblant Lodge Ltd., la Hollinger Consolidated, la Labrador Mining and Exploration Co., la Sun Trust Ltd. et le Trust général du Canada. Membre également du comité consultatif canadien de la Northern Assurance Co., directeur de la Chambre de commerce de Shawinigan en 1932, puis président en 1935 et 1936. Membre de la Chambre de commerce de Montréal et du Cercle universitaire. Président du Club canadien de Shawinigan. Président du Fonds de construction de Saint-Benoît-du-Lac. Assuma en outre des fonctions importantes au sein d'établissements liés au monde médical : président de l'Institut de microbiologie et d'hygiène de l'Université de Montréal, devenu plus tard l'Institut Armand-Frappier, et président du conseil de cet institut en 1975; gouverneur à vie des hôpitaux Notre-Dame, Sainte-Jeanne-d'Arc et Marie-Enfant; membre à vie et président du conseil d'administration de l'Hôpital Saint-Luc à Montréal. Docteur en droit honoris causa de l'Université de Montréal.

Décédé à Montréal, le 1er novembre 1975, à l'âge de 83 ans et 7 mois. Inhumé dans le cimetière de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes, près de Joliette, le 5 novembre 1975.

Avait épousé à Shawinigan, dans la paroisse Saint-Pierre, le 26 novembre 1938, Jeanne Langevin, fille d'Alphonse Langevin, négociant, et de Bernadette Dufresne.

Oncle d'Edmund Tobin Asselin, député à la Chambre des communes de 1962 à 1965, et de Patrick Tobin Asselin, député à la Chambre des communes de 1963 à 1968.

Mise à jour de la biographie : November 2011