National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History

François-Philippe Brais

(1894-1972)

 

Né dans la paroisse Notre-Dame-de-Montréal, le 18 octobre 1894, fils d'Émilien Brais, industriel, et de Blanche Brunet.

Fit ses études au Collège Sainte-Marie-de-Monnoir, à Marieville, au Collège Saint-Jean-d'Iberville, à la High School de Montréal et à l'Université McGill. Fit sa cléricature à Montréal, auprès des avocats Perron, Taschereau, Rinfret, Vallée et Genest. Admis au Barreau de la province de Québec le 17 janvier 1917.

Débuta comme avocat en 1917 au cabinet de Mes Foster, Martin, Mann, MacKinnon, Hackett et Malvena. Fut associé à Paul J. Lorrain en 1922 et en 1923, puis à Léon Garneau en 1925. Procureur de la couronne du district de Montréal de 1922 à 1930. En 1932, ouvrit son propre bureau et s'associa Jean Létourneau, Léo Lespérance et, plus tard, A.J. Campbell. En 1971, était conseiller de ce cabinet, alors désigné sous la raison sociale Campbell, Pepper, Laffoley.

Président des Cinémas Odéon ltée et de Rediffusion inc. Membre du conseil d'administration de la Sun Life du Canada, de la Canadian Pacific Railway Co., de la Canron Ltd., de la Golden Eagle Refining Co. of Canada Ltd., de la Viewmont Land Co. Ltd., de la Fraser Co. Ltd., de la Woods Manufacturing Co. Ltd; de la Canadian Investment Fund Ltd., de la Canadian Fund Co. inc., de la Wabasso Co. Ltd., et de la Banque canadienne nationale, dont il fut vice-président en 1961, membre du comité exécutif en 1962 et président du conseil exécutif de 1964 à 1969. Membre du Canadian Advisory Board, de la Sun Insurance Office Co. Ltd. et de la Canadian Iron Founderies Co. Ltd.

Conseiller législatif de la division de Grandville du 16 février 1940 au 31 décembre 1968, date de l'abolition du Conseil législatif. Appuya le Parti libéral. Leader du gouvernement au Conseil législatif. Assermenté ministre sans portefeuille dans le cabinet Godbout le 19 février 1940.

Secrétaire de l'Association du Barreau de Montréal en 1920 et en 1921. Créé conseil en loi du roi le 5 octobre 1927. Conseiller de l'Association du Barreau canadien de 1936 à 1940, puis président de l'association en 1944 et en 1945. Bâtonnier du Barreau de Montréal en 1949 et bâtonnier de la province de Québec en 1949 et en 1950. Membre honoraire à vie de l'Association du Barreau américain. Membre du conseil d'administration du Montreal Children's Hospital. Membre de la Chambre de commerce de Montréal. Membre du conseil exécutif national et vice-président de la division québécoise de la Commission nationale des finances de guerre. Président de l'exécutif provincial de la Campagne d'épargne pour la guerre en 1941. Membre du conseil exécutif du National Advisory Committee for Children from Overseas. Membre du comité exécutif du Canadian Welfare Council en 1941 et en 1942. Vice-président de la Commission d'information en temps de guerre en 1942. Membre de l'exécutif national de la Ligue des cadets de l'air du Canada. Président du Club de réforme de Montréal. Membre du Club de la garnison de Québec, du Montreal Club, du Club Saint-Denis, du Mount Royal Club, du Seigniory Club de Montebello et des Chevaliers de Colomb. Créé commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 1943 et compagnon de l'Ordre du Canada en 1970. Docteur en droit honoris causa de l'Université de Montréal en 1945 et de l'Université Laval en 1953.

Décédé à Cowansville, le 2 janvier 1972, à l'âge de 77 ans et 2 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 5 janvier 1972.

Avait épousé à Montréal, dans la paroisse Saint-Louis-de-France, le 24 février 1925, Louise Doré, fille de Joseph-Émery Doré, ingénieur civil et sanitaire, et de Marie-Louise Lament.

Mise à jour de la biographie : November 2008