National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1886-1887)

Skip Navigation LinksChronologie parlementaire depuis 1791 (1886-1887)

 

1886 - 1887

1886

30 janvier 1886

Élection partielle : Édouard-Hippolyte Laliberté (libéral) est élu dans Lotbinière.

24 mars 1886

Élection partielle : Joseph-Éna Girouard (libéral) est élu dans Drummond-Arthabaska.

30 mars 1886

Décès de Joseph-Alfred Mousseau, premier ministre du Québec de 1882 à 1884.

31 mars 1886

Annulation de l'élection d'Abraham Bernard (libéral), qui s'est tenue dans Verchères le 2 décembre 1881.

8 avril 1886

Ouverture de la 5e session de la 5e législature. C'est la première séance qui se tient dans le Salon vert de l'Assemblée législative.

28 avril 1886

Début de longs débats sur une motion déplorant l'exécution de Louis Riel. Finalement, le 7 mai, on adopte un amendement déclarant que la Chambre ne doit pas exprimer d'opinion sur cette question.

5 mai 1886

Élection partielle : Abraham Bernard (libéral) est réélu dans Verchères.

7 mai 1886

Discours du budget.

12 mai 1886

Plainte est faite à la Chambre que Charles-Antoine-Ernest Gagnon, député de Kamouraska, a violé les règles du décorum parlementaire en interrompant les travaux de la Chambre par une conduite désordonnée. Il est rappelé à l'ordre plusieurs fois par l'orateur qui finit par l'interpeller par son nom.

Sur la demande du chef de l'opposition et député de Saint-Hyacinthe, Honoré Mercier, le greffier inscrit dans les Journaux de la Chambre des paroles prononcées par le député de Laval, Pierre-Évariste Leblanc : « L'honorable député de Saint-Hyacinthe est descendu si bas sur cette question-là. Ce sont des enfantillages ». La Chambre prend en considération de ces paroles le lendemain, mais ne censure pas davantage le député.

7 juin 1886

La Chambre s'ajourne au soir comme marque de respect pour Mgr Taschereau, qui vient d'être élevé à la dignité de cardinal.

8 juin 1886

Présentation au cardinal Taschereau, dans la salle du Conseil législatif, d'une adresse conjointe des deux Chambres pour le féliciter de son élévation à la dignité de cardinal.

16 juin 1886

Décès d'Onésime Gauthier, député conservateur de Charlevoix.

19 juin 1886

Adoption, à l'unanimité, d'une résolution demandant au gouvernement de contribuer aux dépenses se rattachant à l'installation du cardinal Taschereau.

21 juin 1886

Prorogation de la 5e session de la 5e législature.

25 juin 1886

Décès du conseiller législatif Jean-Louis Beaudry (conservateur).

28 juin 1886

L'orateur et député de Yamaska, Jonathan Saxton Campbell Würtele, est nommé juge. Son siège devient vacant.

29 juillet 1886

Décès de Robert Trudel, député conservateur de Champlain.

11 août 1886

Par ordre-en-conseil, le gouvernement confie à Louis-Philippe Hébert le soin de réaliser les dix premiers bronzes de la façade. Ces bronzes seront installés entre 1890 et 1896.

9 septembre 1886

Dissolution des Chambres de la 5e législature et émission des « brefs d'élection ».

14 octobre 1886

Élections générales : les conservateurs ont 26 sièges et 46 % des votes, et les libéraux ont 33 sièges et 39 % des votes. Il y a cependant 3 conservateurs indépendants et 3 députés nationalistes.

19 octobre 1886

Sévère Rivard (conservateur) est nommé au Conseil législatif.

22 octobre 1886

Décès d'Alexis-Louis Demers, député libéral d'Iberville.

23 novembre 1886

Le député conservateur de Montcalm, Jean-Baptiste-Trefflé Richard, est nommé agent des Terres de la couronne. Son siège est déclaré vacant.

11 décembre 1886

Élections partielles : Georges Duhamel (national) et Louis-Olivier Taillon (conservateur) sont élus respectivement dans Iberville et Montcalm.

1887

25 janvier 1887

John Jones Ross démissionne comme premier ministre. Louis-Olivier Taillon (conservateur) est assermenté dans la même fonction. Il conserve le même Cabinet que Ross, sauf que Henry Starnes remplace Ross à l'Agriculture et aux Travaux publics.

27 janvier 1887

Ouverture de 1re la session de la 6e législature.

Le député libéral de Saint-Jean, Félix-Gabriel Marchand, est élu orateur sur la proposition du chef de l'opposition Honoré Mercier, après que le candidat conservateur proposé par le premier ministre Taillon, Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice, a été rejeté par la Chambre.

La proposition du premier ministre Taillon d'ajourner la Chambre immédiatement après l'élection de l'orateur, sans fournir les explications sur le changement de Cabinet demandées par le chef de l'opposition, est défaite par 35 voix contre 28. En fonction depuis trois jours, Louis-Olivier Taillon se voit forcé de donner sa démission. C'est la dernière fois dans l'histoire du Québec qu'un gouvernement est renversé en Chambre.

29 janvier 1887

Honoré Mercier (libéral) devient premier ministre. Son Cabinet est ainsi formé :

31 janvier 1887

Démission du conseiller législatif, Édouard Rémillard (libéral). Le ministre Pierre Garneau, ex-maire de Québec, est nommé à sa place.

2 février 1887

La session est ajournée au 16 mars.

12 février 1887

Élections partielles : cinq nouveaux ministres, Honoré Mercier, James McShane, Joseph Shehyn, Georges Duhamel et Charles-Antoine-Ernest Gagnon sont élus sans opposition, respectivement dans Saint-Hyacinthe, Montréal-Centre, Québec-Est, Iberville et Kamouraska.

26 février 1887

Démission du conseiller législatif Thomas Savage (conservateur).

2 mars 1887

Le ministre David Alexandre Ross est nommé conseiller législatif.

11 mars 1887

Démission du conseiller législatif William Hoste Webb (conservateur).

12 mars 1887

Francis Edward Gilman (libéral) est nommé conseiller législatif.

16 mars 1887

Reprise de la session.

30 mars 1887

Nomination d'un comité spécial pour examiner l'opportunité de publier les débats de l'Assemblée.

12 avril 1887

Discours du budget.

13 avril 1887

Rapport du comité spécial nommé pour examiner l'opportunité de publier les débats. Il est recommandé qu'une somme de 4000 $ soit accordée à Alphonse Desjardins pour la publication des discours importants de la présente session.

18 mai 1887

Prorogation de la 1re session de la 6e législature.

27 juin 1887

Décès de Léon-Benoît-Alfred Charlebois, député conservateur de Laprairie.

22 juillet 1887

Démission du député conservateur d'Ottawa, Narcisse-Édouard Cormier.

30 juillet 1887

Élection partielle : Odilon Goyette (national) est élu dans Laprairie.

17 août 1887

Démission du conseiller législatif George Bryson (conservateur).

18 août 1887

Décès du conseiller législatif Elzéar Gérin (conservateur).

24 août 1887

Édouard-Louis Pacaud (libéral) et George Bryson (libéral) sont nommés conseillers législatifs. Ce dernier succède à son père.

14 septembre 1887

Élection partielle : Alfred Rochon (national) est élu dans Ottawa.

19 septembre 1887

Décès de Thomas Brassard, député libéral de Shefford.

29 septembre 1887

Annulation de l'élection d'Édouard Caron (conservateur), qui s'est tenue dans Maskinongé le 14 octobre 1886.

20 octobre 1887

Ouverture à Québec de la première conférence interprovinciale convoquée par le premier ministre Mercier. On y discute de l'autonomie provinciale et des subventions fédérales.

24 octobre 1887

Nomination du lieutenant-gouverneur Auguste-Réal Angers en remplacement de Louis-François-Rodrigue Masson.

29 octobre 1887

Assermentation du nouveau lieutenant-gouverneur Angers.

31 octobre 1887

Annulation de l'élection de Joseph-Octave Villeneuve (conservateur), qui s'est tenue dans Hochelaga le 14 octobre 1886.

4 novembre 1887

Décès du conseiller législatif George Couture (conservateur).

10 décembre 1887

Démission du conseiller législatif Jean-Élie Gingras (conservateur).

16 décembre 1887

Guillaume Bresse (libéral) est nommé conseiller législatif.

20 décembre 1887

Annulation de l'élection de Elijah Edmund Spencer (conservateur), qui s'est tenue dans Missisquoi le 14 octobre 1886.