National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1919-1920)

Skip Navigation LinksChronologie parlementaire depuis 1791 (1919-1920)

 

1919 - 1920

1919

4 janvier 1919

Décès du conseiller législatif Ernest De Varennes (libéral).

20 janvier 1919

Napoléon Séguin est nommé ministre sans portefeuille. Les députés Joseph-Jean-Baptiste Gosselin (libéral) et Médéric Martin (libéral), maire de Montréal, sont nommés au Conseil législatif.

21 janvier 1919

Ouverture de la 3e session de la 14e législature.

30 janvier 1919

Discours du budget.

17 février 1919

Décès à Ottawa de sir Wilfrid Laurier, député de Drummond-Arthabaska à l'Assemblée législative de 1871 à 1874 et premier ministre du Canada de 1896 à 1911.

4 mars 1919

Le général Pau, accompagnant une délégation française en mission de « bonne entente » au Canada, parmi laquelle se trouve André Siegfried, assiste à une séance de l'Assemblée, à la droite de l'orateur, sur le parquet de la Chambre. Il dit quelques mots de remerciement en réponse au député d'Arthabaska, Joseph-Édouard Perrault, qui lui a souhaité la bienvenue.

17 mars 1919

Prorogation de la 3e session de la 14e législature.

14 avril 1919

Décès d'Auguste-Réal Angers, lieutenant-gouverneur de 1887 à 1892.

22 mai 1919

Dissolution des Chambres de la 14e législature.

Le député libéral de Berthier, Joseph Lafontaine, est nommé inspecteur des asiles et prisons. Son siège devient vacant.

23 mai 1919

Émission des « brefs d'élection ».

23 juin 1919

Élections générales. Le Parti libéral fait élire 74 députés, dont 43 « par acclamation » avec 52 % des votes, le Parti conservateur, 5 avec seulement 17 % des votes. Il y a deux députés ouvriers.

22 août 1919

Réception donnée par la province dans la salle du Conseil législatif en l'honneur du prince de Galles (le futur Édouard VIII), venu inaugurer le pont de Québec. Le premier ministre Gouin et le maire Lavigueur de Québec présentent des adresses de bienvenue.

25 août 1919

Remaniement ministériel à la suite des retraits de Jules Allard (nommé protonotaire) et de Jérémie-Louis Décarie (nommé juge). Antonin Galipeault, Athanase David et Joseph-Édouard Perrault entrent au Cabinet.

26 août 1919

Démission du conseiller législatif Jules Allard (libéral).

6 septembre 1919

Élections partielles : les ministres Antonin Galipeault (libéral), Athanase David (libéral) et Joseph-Édouard Perrault (libéral) sont réélus sans opposition, respectivement dans Bellechasse, Terrebonne et Arthabaska.

Dévoilement à Montréal du monument de sir George-Étienne Cartier, l'un des Pères de la Confédération et député à l'Assemblée législative de 1867 à 1873. C'est le roi George V qui en fait le dévoilement au moyen d'un courant électrique transmis par câble du château Balmoral en Écosse.

1er novembre 1919

Visite à l'hôtel du Parlement du cardinal Mercier, primat de Belgique et archevêque de Malines. Réception dans la salle du Conseil législatif. Discours de bienvenue du premier ministre Gouin.

5 décembre 1919

Clément Robillard (libéral) et Séverin Létourneau (libéral) sont nommés conseillers législatifs.

10 décembre 1919

Ouverture de la 1re session de la 15e législature.

Joseph-Napoléon Francoeur (libéral) est élu orateur.

11 décembre 1919

Adrien Beaudry (libéral) est élu orateur suppléant.

15 décembre 1919

Visite à Québec de l'amiral Jellic, ancien commandant de la flotte britannique. Déjeuner offert par le premier ministre Gouin au Club de la Garnison et réception dans la soirée à Spencer Wood.

17 décembre 1919

Discours du budget.

20 décembre 1919

Ajournement de la session.

1920

7 janvier 1920

Reprise de la session.

13 février 1920

Sur la proposition du député Ashby, la Chambre adopte sur division une résolution qui déclare que le temps est venu d'étudier l'opportunité de donner aux femmes le droit de suffrage.

14 février 1920

L'indemnité législative passe de 1500 $ à 2000 $ par session. Cette indemnité est rétroactive à la date de l'ouverture de la session.

Prorogation de la 1re session de la 15e législature.

15 mars 1920

Démission du député de Kamouraska, Charles-Adolphe Stein (libéral), qui se porte candidat au fédéral.

26 mars 1920

Décès de Georges-Isidore Delisle, député libéral de Saint-Maurice.

5 mai 1920

Décès de Louis-Amable Jetté, lieutenant-gouverneur de 1898 à 1908.

8 juillet 1920

Démission du premier ministre Gouin.

9 juillet 1920

Louis-Alexandre Taschereau est assermenté comme premier ministre de la province. Voici la composition de son Cabinet :

  • Louis-Alexandre Taschereau, premier ministre, président du Conseil exécutif et procureur général;
  • Joseph-Édouard Caron, ministre de l'Agriculture;
  • Joseph-Adolphe Tessier, ministre de la Voirie;
  • Honoré Mercier (fils), ministre des Terres et Forêts;
  • Walter George Mitchell, trésorier provincial et ministre des Affaires municipales;
  • Antonin Galipeault, ministre des Travaux publics et du Travail;
  • Joseph-Édouard Perrault, ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries;
  • Athanase David, secrétaire et registraire;
  • John Charles Kaine, Narcisse Pérodeau, Napoléon Séguin et Joseph-Léonide Perron, ministres sans portefeuille.

22 juillet 1920

Lomer Gouin, député libéral de Portneuf, est nommé conseiller législatif, laissant ainsi son siège vacant.

6 septembre 1920

Dévoilement, au parc Montmorency de Québec, du monument de sir George-Étienne Cartier, l'un des Pères de la Confédération et député à l'Assemblée législative de 1867 à 1873.

7 septembre 1920

Décès de Simon-Napoléon Parent, maire de Québec de 1894 à 1906, premier ministre de 1900 à 1905 et président de la Commission des eaux courantes depuis 1911.

11 octobre 1920

Élection partielle : Édouard Hamel (libéral) est élu sans opposition dans Portneuf.

19 octobre 1920

Élections partielles : Nérée Morin (libéral) et Léonide-Nestor-Arthur Ricard (libéral) sont élus dans Kamouraska et Saint-Maurice.

22 décembre 1920

Inauguration du tableau Je me souviens, qui orne le plafond de la salle de l'Assemblée législative.