National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1930-1931)

Skip Navigation LinksChronologie parlementaire depuis 1791 (1930-1931)

 

1930 - 1931

1930

7 janvier 1930

Ouverture de la 3e session de la 17e législature.

Télesphore-Damien Bouchard est élu orateur.

22 janvier 1930

Irénée Vautrin est élu orateur suppléant de l'Assemblée.

23 janvier 1930

Discours du budget.

27 janvier 1930

Décès du peintre Charles Huot.

28 mars 1930

Décès du conseiller législatif Georges-Élie Amyot (libéral).

4 avril 1930

Le nombre de sièges passe de 85 à 90.

Prorogation de la 3e session de la 17e législature.

2 mai 1930

Le député de Maskinongé, Antonin Galipeault (libéral), accède à la magistrature. Son siège devient vacant.

5 juin 1930

Joseph-Napoléon Francoeur accède au Cabinet et remplace Antonin Galipeault.

11 juillet 1930

Démission du député conservateur de Deux-Montagnes et ex-chef de l'opposition, Arthur Sauvé, qui se porte candidat aux élections fédérales.

15 août 1930

Décès du conseiller législatif William Frederick Vilas (libéral).

10 octobre 1930

Inauguration du tableau intitulé Le Conseil souverain au « salon rouge », œuvre de Charles Huot.

16 octobre 1930

Gordon Wallace Scott, qui n'est pas député, est assermenté comme trésorier provincial.

20 octobre 1930

Élection partielle : Robert Taschereau, fils du premier ministre du Québec, est élu député de Bellechasse.

4 novembre 1930

Élections partielles : le trésorier Gordon Wallace Scott est battu dans Huntingdon par Martin Beattie Fisher (conservateur). Joseph-Mignault-Paul Sauvé (conservateur) succède à son père dans Deux-Montagnes et Louis-Joseph Thisdel (libéral) est élu dans Maskinongé.

13 novembre 1930

Gordon Wallace Scott (libéral) est nommé conseiller législatif et assermenté comme ministre sans portefeuille.

14 novembre 1930

Décès de l'orateur du Conseil législatif, Adélard Turgeon.

20 novembre 1930

Décès de Joseph-Léonide Perron, ministre de l'Agriculture.

25 novembre 1930

Jacob Nicol est nommé orateur du Conseil législatif.

27 novembre 1930

Remaniement ministériel. Le député de Dorchester et ministre sans portefeuille Joseph-Charles-Ernest Ouellet ainsi que le député de Lévis, Alfred-Valère Roy (libéral), sont nommés conseillers législatifs, alors que Joseph-Adélard Godbout accède au Cabinet.

2 décembre 1930

Ouverture de la 4e session de la 17e législature.

11 décembre 1930

Ajournement de la session.

1931

7 janvier 1931

Reprise de la session.

Décès de Carlton James Oliver, député libéral de Brome.

14 janvier 1931

Réception officielle dans la salle du Conseil législatif en l'honneur du gouverneur général et de son épouse, le vicomte et la vicomtesse Willingdon, qui font à Québec une visite d'adieu avant de s'embarquer pour l'Angleterre.

21 janvier 1931

Discours du budget.

2 février 1931

Décès du conseiller législatif Édouard Ouellette (libéral).

1eravril 1931

Séance de nuit particulièrement longue, de 21 heures à 9 h 30 le lendemain (douze heures et demie sans interruption). L'opposition fait de l'obstruction et le député conservateur de Hull, Aimé Guertin, parle pendant quelques heures, lors de l'étude des crédits de la colonisation.

4 avril 1931

Prorogation de la 4e session de la 17e législature.

30 juillet 1931

Dissolution des Chambres de la 17e législature.

31 juillet 1931

Émission des « brefs d'élection ».

4 août 1931

Démission de Gordon Wallace Scott (conservateur), conseiller législatif.

15 août 1931

William Stephen Bullock (libéral) est nommé conseiller législatif.

24 août 1931

Élections générales. Le Parti libéral fait élire 79 députés avec 55 % des suffrages exprimés. Les conservateurs remportent seulement 11 sièges avec 43 % du suffrage. Camillien Houde est battu dans les deux circonscriptions où il était candidat.

9 octobre 1931

Le nouveau gouverneur général du Canada, le comte de Bessborough, et son épouse sont l'objet d'une réception dans la salle du Conseil législatif. Adresse du premier ministre Taschereau et réponse du gouverneur général.

16 octobre 1931

Camillien Houde entreprend des procédures judiciaires pour contester la validité de l'élection dans 63 comtés du Québec pour cause d'« irrégularités » commises par les candidats libéraux. Il doit déposer pour ce faire un cautionnement de 63 000 $.

Charles Ernest Gault est choisi comme chef de l'opposition.

28 octobre 1931

Assermentation du nouveau ministre du Travail, Charles-Joseph Arcand, et du ministre sans portefeuille, George Bryson.

3 novembre 1931

Ouverture de la 1re session de la 18e législature.

26 novembre 1931

Discours du budget.

17 décembre 1931

En réponse à la contestation massive d'élections par Camillien Houde, le gouvernement fait sanctionner la loi Dillon, qui rend plus difficile la contestation en obligeant le pétitionnaire à prélever sur ses propres deniers le cautionnement de mille dollars. La mesure s'applique rétroactivement aux contestations déjà en cours.

23 décembre 1931

Ajournement de la session.