National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1960-1961)

Skip Navigation LinksChronologie parlementaire depuis 1791 (1960-1961)

 

1960 - 1961

1960

2 janvier 1960

Décès du premier ministre Joseph-Mignault-Paul Sauvé, en fonction seulement depuis le 11 septembre 1959.

7 janvier 1960

Antonio Barrette est choisi comme chef de l'Union nationale et premier ministre.

8 janvier 1960

Antonio Barrette est assermenté comme premier ministre et conserve le même Cabinet que son prédécesseur, en y ajoutant Maurice-Tréflé Custeau et Armand Maltais comme ministres d'État.

11 janvier 1960

Reprise de la session.

18 mars 1960

Le nombre de sièges passe de 93 à 95 avec la création des circonscriptions de Bourget et de Duplessis.

Le comité Rivard remet son rapport, qui suggère au gouvernement d'instaurer un journal des débats à la prochaine session.

Une modification au régime de pension rend ce régime optionnel et suspend la pension d'un bénéficiaire qui reçoit du gouvernement ou d'un organisme gouvernemental une rémunération au moins égale à sa pension.

Prorogation de la 4e session de la 25e législature.

30 mars 1960

Joseph-Oscar Gilbert (Union nationale) est nommé au Conseil législatif.

20 avril 1960

Le général de Gaulle, président de la République française, en visite officielle à Québec, est accueilli par le lieutenant-gouverneur Onésime Gagnon à sa résidence de Bois-de-Coulonge. Dans la soirée, un dîner officiel est donné au Château Frontenac.

27 avril 1960

Dissolution des Chambres de la 25e législature et émission des « brefs d'élection ».

Destitution du conseiller législatif Victor Marchand (libéral) pour cause d'absentéisme. Jean Raymond (Union nationale) lui succède.

Lionel-Alfred Ross (libéral indépendant), député de Montréal-Verdun, est nommé juge pour le 1er mai.

22 juin 1960

Élections générales. Le Parti libéral fait élire 51 députés (51 % des votes) et l'Union nationale, 43 députés (46 % des votes). Il y a un indépendant.

Les deux chefs de parti sont élus.

5 juillet 1960

Formation du cabinet Lesage :

  • Jean Lesage, premier ministre et ministre des Finances;
  • Georges-Émile Lapalme, procureur général;
  • René Hamel, ministre du Travail et ministre des Affaires municipales;
  • Paul Gérin-Lajoie, ministre de la Jeunesse;
  • Alcide Courcy, ministre de l'Agriculture et ministre de la Colonisation;
  • René Lévesque, ministre des Travaux publics et ministre des Ressources hydrauliques;
  • Charles-Aimé Kirkland, ministre d'État;
  • Paul Earl, ministre des Mines;
  • Gérard Cournoyer, ministre des Transports et Communications;
  • Bernard Pinard, ministre de la Voirie;
  • Émilien Lafrance, ministre du Bien-être social;
  • Lionel Bertrand, secrétaire provincial;
  • Alphonse Couturier, ministre de la Santé;
  • Gérard D. Levesque, ministre de la Chasse et des Pêcheries;
  • André Rousseau, ministre de l'Industrie et du Commerce;
  • Bona Arsenault, ministre des Terres et Forêts.

6 juillet 1960

Hector Laferté est nommé orateur du Conseil législatif.

10 septembre 1960

Fondation, à Montréal, du Rassemblement pour l'indépendance nationale (R.I.N.) par André d'Allemagne et Marcel Chaput.

15 septembre 1960

Démission d'Antonio Barrette comme chef de l'Union nationale et comme député de Joliette.

16 septembre 1960

Yves Prévost est choisi comme chef parlementaire et chef intérimaire de l'Union nationale lors d'un caucus de son parti.

19 septembre 1960

Démission du député unioniste de Rouville, Laurent Barré.

20 septembre 1960

Ouverture d'une session spéciale (1re session de la 26e législature).

Lucien Cliche est élu orateur de l'Assemblée.

21 septembre 1960

John Richard Hyde est élu orateur suppléant de l'Assemblée.

22 septembre 1960

Prorogation de la session spéciale (1re session de la 26e législature).

23 septembre 1960

Destitution du conseiller législatif Robert R. Ness (libéral) pour cause d'absentéisme.

8 octobre 1960

Georges Carlyle Marler est nommé ministre d'État sans être élu.

8 novembre 1960

George Carlyle Marler est nommé conseiller législatif.

10 novembre 1960

Ouverture de la 2e session de la 26e législature.

23 novembre 1960

Élections partielles : Gaston Lambert (libéral) et François Boulais (libéral) sont élus dans Joliette et Rouville.

22 décembre 1960

Ajournement de la session.

1961

10 janvier 1961

Reprise de la session.

11 janvier 1961

Démission d'Yves Prévost comme chef intérimaire de l'Union nationale et comme chef parlementaire de ce parti. Antonio Talbot le remplace.

18 janvier 1961

Formation d'un comité de 5 membres, présidé par Lucien Cliche, chargé d'étudier la possibilité d'instituer un journal des débats.

16 mars 1961

Démission du député de L'Assomption, Victor-Stanislas Chartrand (Union nationale).

28 mars 1961

Remaniement ministériel : René Saint-Pierre est assermenté ministre des Travaux publics.

14 avril 1961

Discours du budget.

26 mai 1961

Visite du premier ministre d'Israël, David Ben Gourion. Rencontre avec le premier ministre Lesage et ses collègues dans la salle du Conseil des ministres et signature du livre d'or.

9 juin 1961

Le comité chargé d'étudier la possibilité d'instituer un journal des débats remet un rapport favorable en ce sens.

10 juin 1961

L'indemnité législative est portée de 6000 $ à 6700 $.

Prorogation de la 2e session de la 26e législature.

12 juillet 1961

Victor-Stanislas Chartrand, qui a démissionné comme député de L'Assomption le 16 mars, est déclaré défait par la Cour supérieure, tandis que Frédéric Coiteux est déclaré élu.

9 août 1961

Décès du ministre d'État Charles-Aimé Kirkland.

23 septembre 1961

Daniel Johnson est élu chef de l'Union nationale.

30 septembre 1961

Décès du lieutenant-gouverneur Onésime Gagnon.

6 octobre 1961

Nomination de Paul Comtois comme lieutenant-gouverneur.

11 octobre 1961

Assermentation de Paul Comtois comme lieutenant-gouverneur.

Décès de Robert Théberge, député libéral de Chambly.

14 décembre 1961

Élections partielles : Pierre Laporte (libéral) et Marie-Claire Kirkland-Casgrain (libéral) sont élus respectivement dans Chambly et Jacques-Cartier. Madame Casgrain est la première femme élue à l'Assemblée législative.

20 décembre 1961

Lucien Cliche est nommé ministre des Affaires municipales.