National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History > Encyclopédie du parlementarisme québécois > Salle du Conseil législatif

Recherche dans l'encyclopédie sur le parlementarisme

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W

Salle du Conseil législatif

Terme(s) anglais :
Legislative Council Chamber

Définition

Salle de l'hôtel du Parlement où siègent les conseillers législatifs du 8 avril 1886 jusqu'à l'abolition du Conseil législatif, le 31 décembre 1968.

Cette salle est maintenant utilisée par les commissions parlementaires. En outre, de nombreuses activités protocolaires de l'Assemblée nationale s'y déroulent.

L'endroit a été longtemps appelé familièrement « Salon rouge » en raison de la couleur de ses murs.

Le 22 mars 1984, le président Richard Guay propose que le Salon rouge prenne officiellement le nom de « salle du Conseil législatif ». Cette décision vise à souligner le centenaire de la première séance tenue à l'hôtel du Parlement dans des locaux temporaires (27 mars 1884)1.

À l'époque, et bien que la pièce soit destinée aux conseillers législatifs, ce sont les députés qui y siègent pour la première fois (5 mars 1885). À ce moment, la construction de l'hôtel du Parlement n'est pas terminée et une seule des deux chambres est prête. La préséance est donnée aux députés en attendant la fin des travaux, tandis que les membres de la Chambre haute siègent dans la bibliothèque, alors située dans l'aile sud du nouvel édifice.

Pour citer cet article

« Salle du Conseil législatif », Encyclopédie du parlementarisme québécois (en ligne), Assemblée nationale du Québec, 23 juillet 2014.

Faites-nous part de vos commentaires à : encyclopedie@assnat.qc.ca

Notes

1 

Cette annonce est faite en Chambre le 27 mars 1984, jour précis de cet anniversaire. Bureau de l'Assemblée nationale, procès-verbal de la réunion du 22 mars 1984; Débats de l'Assemblée nationale, séance du 27 mars 1984, Québec, Assemblée nationale, p. 5468.