Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Participants

42-1 (27 novembre 2018 - )


PROULX Sébastien - Jean-Talon
Règlement de l'Assemblée nationale - Directive - 181 (d.d.)

Assemblée
Dépôt de documents
Fascicule n°5, 4 décembre 2018, page 181

[...]

Une voix : ...

Le Président : Mme la députée, s'il vous plaît! Je vous entends très bien. Pourtant, vous êtes assez loin de moi. Alors, s'il vous plaît, on continue et on écoute. Nous sommes attentifs.

M. Caire : Ce que ma collègue, qui est une parlementaire aguerrie, ministre de la Culture a fait, c'est manifester une intention du gouvernement qui est très claire, qui est tout à fait légitime, dans le respect de nos institutions, dans le respect du fonctionnement du Parlement. Et éventuellement les commissions parlementaires pertinentes seront saisies, de la façon dont il le convient, des orientations ou des volontés des députés, et les députés en disposeront selon leur bon vouloir et selon leurs prérogatives. Mais on ne peut pas blâmer une ministre du gouvernement de faire connaître les intentions du gouvernement au peuple du Québec qui l'a élu majoritaire.

Le Président : D'autres interventions? M. le leader du deuxième groupe d'opposition.

M. Martin Ouellet

M. Ouellet : M. le Président, les commissions ne sont pas créées. Je pense que la moindre mesure qu'on aurait pu, c'est d'avoir une simple admission en disant : On s'est trompé, on est peut-être allé un petit peu trop vite, voici notre intention. On aurait compris. Mais de nous imputer une mauvaise foi, de faire de la procédurite sur des règles du gouvernement, je pense que c'est pousser un petit peu le bouchon.

M. le Président, ce qu'on demande, c'est qu'on travaille en collégialité et qu'on s'assure que, si on commet une erreur, on est capable de la reconnaître. Mais on connaît l'intention et on voulait y collaborer, M. le Président. Alors, c'est sûr et certain que je n'accepterai assurément pas de me faire accuser de couper des cheveux en quatre pour un droit qui touche celui d'être un parlementaire ici, dans cette Assemblée, M. le Président.

Le Président : M. le leader de l'opposition officielle.

M. Sébastien Proulx

M. Proulx : Oui, M. le Président. Juste pour déposer des documents qui sont en soutien de ce qu'on a discuté tout à l'heure, autant pour les coupures de presse que le fil d'information du gouvernement du Québec.

Le Président : Est-ce qu'on consent au dépôt de ces documents? Est-ce qu'il y a consentement?

Des voix : Consentement.

Documents déposés

Le Président : Consentement, je comprends. Est-ce qu'il y a d'autres interventions?

Alors, je vous rappelle, saisi de ces questions, je prends en délibéré et je réfléchis pour vous rendre une décision rapidement. Merci.

Des voix : ...

Le Vice-Président (M. Picard) : Je vais suspendre les travaux, s'il vous plaît.

(Suspension de la séance à 16 h 9)

(Reprise à 16 h 11)

Le Vice-Président (M. Picard) : Nous reprenons nos travaux.

Affaires du jour

La période des affaires courantes étant terminée, nous allons maintenant passer aux affaires du jour.

Affaires prioritaires

Reprise du débat sur la motion du premier ministre proposant que
l'Assemblée approuve la politique générale du gouvernement
et sur les motions formulant un grief

Aux affaires prioritaires, à l'article 1 du feuilleton, l'Assemblée reprend le débat ajourné le vendredi 30 novembre 2018 sur le discours d'ouverture et sur la motion de M. le premier ministre proposant que l'Assemblée approuve la politique

[...]
 

En Complément