Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Participants

42-1 (27 novembre 2018 - )


LEFEBVRE Éric - Arthabaska
Médaille de l'Assemblée nationale - Langlois, Pierre - Récipiendaire - Déclaration de député - 4105

Assemblée
Fascicule n°62, 24 septembre 2019, page 4105

[...]

Rendre hommage à M. Rémy Bélanger pour son engagement
au sein de L'Harmonie de La Tuque inc.

Mme Marie-Louise Tardif

Mme Tardif : Aujourd'hui, je rends un hommage bien mérité à M. Rémy Bélanger, qui s'implique activement au sein de L'Harmonie de La Tuque depuis plus de 53 ans. M. Bélanger a joué ses premières notes au sein du corps musical en 1966, soit à l'âge de 15 ans. Au fil des années, il s'est beaucoup impliqué, notamment au sein du conseil d'administration, et ce, pendant près de 40 ans, dont plus de 25 ans à titre de président.

Rémy Bélanger a été récipiendaire du trophée de musicien le plus utile à son organisation à six reprises. Il a également organisé et pris part à différents concerts dans plusieurs villes du Québec. Il fut, en 2011, le président des fêtes du 100e anniversaire de L'Harmonie.

Rémy Bélanger souhaite s'impliquer encore pendant plusieurs années au sein de ce corps musical, lui qui excelle à la trompette. Ses deux enfants ont également suivi ses traces de musicien. Merci pour votre implication qui fait chanter la vie.

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci, Mme la députée. Je cède maintenant la parole à Mme la députée de Rouyn-Noranda—Témiscamingue.

Appuyer les opposants au projet de
Gazoduq et GNL Québec inc.

Mme Émilise Lessard-Therrien

Mme Lessard-Therrien : Merci, M. le Président. Depuis des mois, des gens du Saguenay—Lac-Saint-Jean, de l'Abitibi, en passant par la Mauricie et Lanaudière, prennent leur bâton de pèlerin pour informer la population des conséquences réelles de Gazoduq et GNL sur notre environnement, sur nos écosystèmes et sur notre bilan carbone.

Quand notre gouvernement ne joue pas son rôle de chien de garde, c'est aux citoyens de prendre le relais. Ils sont notre dernier rempart contre ce colonialisme du siècle dernier, et, après les avoir vu aller, je suis fière de vous rapporter que le rempart tient bon. La force de leur mouvement, elle s'exprime par les rassemblements qui se multiplient dans notre région, dont la descente du fleuve Harricana ou encore le déroulement d'une bannière géante à la frontière ontarienne il y a quelques jours.

Gazoduq et GNL disposent d'une grosse machine de relations publiques. Leurs opposants sont des bénévoles, mais ils ne se découragent pas. Cette détermination, elle a triomphé contre Énergie Est, et je sais qu'encore une fois David l'emportera contre Goliath. Je veux me joindre une fois de plus à eux pour dire : Gazoduq, ça ne passe pas! Merci.

• (13 h 50) •

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci, Mme la députée. Je cède la parole à M. le député d'Arthabaska.

Rendre hommage à M. Pierre Langlois, récipiendaire
de la Médaille de l'Assemblée nationale

M. Éric Lefebvre

M. Lefebvre : Merci, M. le Président. Le dimanche 9 juin dernier, à Saint-Ferdinand, s'est produit un événement qui aurait pu connaître un dénouement tragique. Nous sommes à la résidence familiale. M. Denis Langlois ressent un malaise et demande alors à son fils Pierre, un homme de 57 ans lourdement handicapé dont il prend soin, d'appeler ses autres frères. Il tente, sans succès, de les rejoindre.

Pierre prend alors l'initiative de signaler le 9-1-1 parce que l'état de son père s'aggrave. Les ambulanciers répondent rapidement à l'appel de détresse. Ils arrivent à temps et interviennent efficacement.

Je peux vous dire aujourd'hui que tous dans la famille ont été surpris de l'initiative de Pierre, alors qu'on ne se doutait même pas que celui-ci connaissait l'existence du 9-1-1. Sans sa présence d'esprit, le pire aurait pu être envisageable.

C'est pour cette raison que je remets, aujourd'hui, la plus haute distinction qu'il m'est permis de transmettre en tant que député, soit la Médaille de l'Assemblée nationale. M. Pierre Langlois, pour votre acte héroïque qui a sauvé la vie de votre père, je vous remets cette médaille et vous transmets toutes mes félicitations!

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci, M. le député. Comme dernière déclaration, je cède la parole à M. le député de Saint-Jean.

Souligner le 25e anniversaire de l'entreprise Prudent Groupe-conseil

M. Louis Lemieux

M. Lemieux : Merci, M. le Président. Cette semaine marque le 25e anniversaire d'opération d'une entreprise de la région du Richelieu qui conseille nombre de nos municipalités dans le domaine de la sécurité et des mesures d'urgence, dont Saint-Jean-sur-Richelieu.

[...]
 

En Complément