Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Participants

42-1 (27 novembre 2018 - )


OUELLETTE Guy - Chomedey
Exploitation sexuelle - Personne mineure - Audition publique - CSESM-3: 31

Commission spéciale sur l'exploitation sexuelle des
Fascicule n°3, 6 novembre 2019, page 31

[...]

Mme Weil : Au criminel?

Mme Plante (Isabelle) : Oui, au criminel, exact.

Mme Weil : C'était un autre projet de loi? Vous, vous parlez d'un autre projet de loi?

Mme Plante (Isabelle) : Moi, je parle de l'ancien qui a été adopté... bien, pas l'ancien, lui qui a été adopté en juin, là, qui tombe effectif, là, qui est... au renversement du fardeau de la preuve pour la remise en liberté mais dans les cas de violence conjugale. On nous a suggéré de suggérer la même chose au fédéral pour l'exploitation sexuelle.

Mme Weil : Ah! Pourtant, elle disait que...

M. Ouellette : Mourani, c'est 452.

Mme Weil : 452, oui. Moi je parle de 452. Est-ce que vous avez vu, donc, des succès avec ça?

Mme Plante (Isabelle) : Voilà, oui. Bien, on nous a suggéré d'appuyer cette démarche-là. Voilà.

Mme Weil : O.K. Et, bon, renversement et sentences... des peines consécutives.

Mme Plante (Isabelle) : Oui.

Mme Weil : D'accord. C'était la question que j'avais.

Mme Plante (Isabelle) : Voilà.

Le Président (M. Lafrenière) : Merci beaucoup. Merci à nos deux groupes d'avoir participé aux travaux de cette commission.

Nous allons prendre une petite pause un instant. Et notre prochaine invitée nous regarde. Mme Lamont, on est en retard de 15 minutes, on s'excuse. On est avec vous dans cinq minutes.

On suspend.

(Suspension de la séance à 16 h 59)

(Reprise à 17 h 4)

Le Président (M. Lafrenière) : Je souhaite maintenant la bienvenue à Mme Ève Lamont, qu'on accueille par vidéoconférence. Je vous rappelle que vous disposez de 20 minutes, Mme Lamont, pour nous faire votre exposé. Par la suite, on aura 25 minutes ensemble comme période d'échange avec les membres de la commission. Alors, je vous laisse vous présenter et nous faire votre exposé.

Mme Ève Lamont

(Visioconférence)

Mme Lamont (Ève) : Bonjour. Bien, d'abord, je vous remercie de m'inviter ici. Je voudrais souligner le fabuleux témoignage de Rose Sullivan, du Collectif d'aide aux femmes exploitées sexuellement. C'est grâce à des femmes comme elle que les choses peuvent évoluer.

Alors, permettez-moi de me présenter. Je travaille comme camérawoman et réalisatrice depuis une trentaine d'années et j'ai réalisé six longs métrages documentaires, des films d'auteur portant sur des enjeux sociaux qui me tenaient à coeur et qui ont été diffusés à la télévision, dans les salles de cinéma, dans les cinémas répertoires puis les festivals de films ici et ailleurs dans le monde.

Alors, la prostitution touche l'ensemble de la société et me touche moi, particulièrement, en tant que femme, puisqu'elle s'inscrit dans un continuum de violence envers les femmes. Notre société a le devoir d'agir comme l'ont fait d'autres sociétés qui défendent réellement l'égalité hommes-femmes. Voilà pourquoi je salue les travaux de la commission sur l'exploitation sexuelle des mineurs.

En 2010, j'ai sorti le documentaire L'imposture, sur la prostitution féminine, où j'ai laissé toute la place aux femmes qui cherchaient à quitter la prostitution tant leurs histoires étaient révélatrices des parcours douloureux qui les mènent à se prostituer et des conséquences désastreuses dans leur vie.

Ensuite, il a été important pour moi que je dirige les projecteurs sur ceux qu'on ne voit pas mais qui sont pourtant à la racine de tout ça, de ce système d'exploitation, ceux qu'on appelle communément les clients, ainsi que les exploitants, proxénètes, trafiquants et autres bénéficiaires de l'industrie du sexe. Donc, en 2005... pardon, en 2015, j'ai lancé le documentaire Le commerce du sexe en m'introduisant dans les lieux de prostitution et en recueillant le témoignage de

[...]
 

En Complément