Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Victime
Agression sexuelle - Accompagnement - Investissement - 1177

Assemblée
Fascicule n°23, 21 mars 2019, page 1177

[...]

Une voix : ...

M. Girard (Groulx) : Milliard. Merci.

Pour les aînés continuant à vivre dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée, des travaux importants de mise à niveau des bâtiments vétustes seront réalisés.

Au cours des cinq prochaines années, le gouvernement investira donc plus de 2,5 milliards de dollars dans l'amélioration des soins aux aînés.

Ce budget comprend ainsi des ressources majeures pour faire en sorte que nos aînés soient traités de façon exemplaire.

Dans le domaine de la santé, la grande frustration des Québécois est de ne pas avoir un accès rapide aux soins de première ligne. En fait, plutôt que de frustration, je devrais parler d'exaspération. Les Québécois en ont assez d'attendre pour des soins de base.

Je veux donc saluer ma collègue la ministre de la Santé et des Services sociaux, qui a réussi à s'entendre avec les médecins afin de confier davantage de responsabilités aux infirmières praticiennes spécialisées. Il s'agit d'une solution pleine de bon sens.

Toujours pour améliorer l'accès aux soins et aux services de première ligne, le budget annonce des ressources additionnelles de 574 millions de dollars au cours des cinq prochaines années.

Ces ressources serviront notamment à adapter le niveau de services aux besoins de la population. Des ressources seront ajoutées dans les centres locaux de services communautaires, dans les hôpitaux et dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée. Elles serviront également à mettre sur pied des cliniques d'hiver et à bonifier le Programme de soutien aux organismes communautaires.

Le gouvernement s'est engagé à améliorer les conditions d'exercice du personnel soignant dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée et dans les hôpitaux. Je tiens à saluer le dévouement de ce personnel et, notamment, celui des infirmières.

Dès 2019‑2020, des ressources additionnelles permettront de recruter davantage d'infirmières, de préposés aux bénéficiaires et de professionnels du domaine de la santé. Le gouvernement réserve 215 millions de dollars à cette fin en 2019‑2020 et 1,1 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années.

L'augmentation majeure des ressources consacrées à la santé et aux services sociaux s'accompagne d'un effort considérable d'investissements dans les infrastructures.

Le Plan québécois des infrastructures 2019‑2029 prévoit des investissements de 20,2 milliards de dollars pour le secteur de la santé et des services sociaux, incluant 1 milliard de dollars pour la construction progressive des maisons des aînés.

Ces investissements permettront de construire de nouvelles infrastructures, d'en rénover et d'en remplacer.

Notre société doit être à l'écoute de ceux qui ont besoin d'aide. Le gouvernement est présent pour soutenir les personnes à faibles revenus ainsi que les personnes vulnérables.

Le gouvernement investit dans les logements sociaux et la rénovation de domicile.

J'annonce que, d'ici 2024‑2025, le gouvernement investira 260 millions de dollars additionnels afin de permettre la réalisation de quelque 10 000 unités de logement. Sur cette somme, 73 millions de dollars seront immédiatement réservés à la ville de Montréal.

J'annonce également un investissement de 60 millions de dollars pour l'adaptation des logements aux besoins des personnes handicapées et un investissement de 50 millions de dollars pour aider les municipalités à rénover les logements dans les secteurs résidentiels dégradés.

Le budget prévoit d'autres soutiens pour que les ménages québécois habitent un logement abordable, adéquat et conforme à leurs besoins.

Au total, le gouvernement réserve ainsi 458 millions de dollars à l'aide au logement et à la rénovation de domicile au cours des cinq prochaines années.

Le gouvernement renforce son engagement dans la défense des personnes vulnérables.

Le budget prévoit des investissements de près de 90 millions de dollars sur cinq ans pour accompagner les victimes de violence sexuelle, pour prévenir la criminalité ainsi que pour mieux protéger les personnes vulnérables.

M. le Président, le gouvernement est porteur d'un projet économique ambitieux.

Ce projet économique a été présenté et expliqué par le premier ministre dans le discours d'ouverture.

Le gouvernement veut réduire et éventuellement éliminer l'écart économique actuel entre le Québec et ses principaux partenaires et voisins.

Si nous voulons augmenter la richesse du Québec, c'est d'abord dans le but de nous donner les moyens de nos ambitions en éducation, en santé, en culture et pour l'ensemble des services publics.

L'augmentation de la richesse nous permettra également de réduire le fardeau fiscal des Québécois. Nous voulons améliorer le pouvoir d'achat de chaque citoyen.

L'augmentation de notre niveau de richesse signifie que nous nous engageons dans une nouvelle voie de développement et de croissance qui renforcera, à terme, notre autonomie financière au sein du Canada.

Ce projet économique ambitieux, je veux aujourd'hui l'illustrer avec des chiffres.

L'été dernier, j'ai pris connaissance, comme l'ensemble des Québécois, du rapport préélectoral présentant l'état des finances publiques et les perspectives économiques. Quelle ne fut pas ma déception de constater que, dans ce rapport, la croissance prévue de l'économie québécoise était chiffrée à terme à 1,3 % par année.

Je pose la question : Est-ce vraiment ça, le potentiel économique du Québec? Je suis profondément convaincu que le Québec peut faire plus, que le Québec peut faire mieux.

[...]
 

En Complément