Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Aide financière
Enfant handicapé - Parent - 1691-2 (q.)

Assemblée
Questions et réponses orales
Fascicule n°24, 26 mars 2019, pages 1691-1692

[...]

Le Président : Deuxième complémentaire, Mme la députée de Fabre. La parole n'appartient qu'à la députée de Fabre. Merci.

Mme Monique Sauvé

Mme Sauvé : M. le Président, est-ce que j'ai bien entendu? Est-ce que la ministre conteste sa propre directive? Alors, ce n'est pas la première fois qu'elle fait des promesses devant les médias qu'elle ne tient pas. Je pense aux aînés de mon comté de Laval et du Québec et je pense à l'importance de faire des inspections rapidement. Inspecter les 46 CHSLD en 30 jours, ce n'est pas fait. C'était son engagement.

Est-ce que, pour la ministre, la définition de bienveillance, c'est de promettre et de ne pas tenir parole?

• (14 h 50) •

Le Président : Je vous demande d'être prudents dans vos propos. La parole à Mme la ministre responsable des Aînés.

Mme Marguerite Blais

Mme Blais (Prévost) : Oui, M. le Président, vous avez raison de dire : Prudence dans les propos, parce que nous avons aussi augmenté le nombre d'inspecteurs dans les CHSLD. Nous sommes rendus à neuf inspecteurs. Le député de La Pinière me regarde en me disant : Ça ne paraît pas. Il aurait dû mettre beaucoup plus d'inspecteurs alors qu'il était ministre de la Santé et des Services sociaux.

Des voix : ...

Le Président : Votre collaboration!

Mme Blais (Prévost) : Peut-être qu'il y aurait moins de difficultés...

Des voix : ...

Le Président : Votre collaboration, s'il vous plaît! Juste avant, votre collaboration, s'il vous plaît! La réponse appartient à la ministre. Madame, poursuivez.

Mme Blais (Prévost) : Plus d'inspecteurs, plus d'inspections, plus de per diem, plus de soins, plus de services et plus de respect pour nos aînés au Québec.

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît! S'il vous plaît! S'il vous plaît! On se calme. Je vous demande d'éviter de vous interpeler. La parole appartient à la députée de Westmount—Saint-Louis.

Soutien financier aux parents d'enfants lourdement handicapés

Mme Jennifer Maccarone

Mme Maccarone : Merci, M. le Président. Le 6 septembre dernier, la CAQ a promis aux parents d'enfants lourdement handicapés 22 millions de dollars de plus dès cette année, un engagement écrit, noir et blanc, dans leur cadre financier. Pour démontrer toute la sincérité de son engagement, le premier ministre les a même invités à se joindre à eux pour l'occasion. Il aurait dit, en les regardant droit dans les yeux, que, s'ils sont élus le 1er octobre prochain, il va être là pour eux.

La semaine dernière, à la veille du budget, je me suis levée ici, en Chambre, pour rappeler au gouvernement cette promesse formelle. Le ministre de la Famille s'est levé et m'a répondu ceci : «Ce que je peux vous dire, c'est qu'on a l'intention de respecter nos engagements.» J'entends les propos du ministre, j'entends les propos du premier ministre.

Alors, est-ce que le ministre de la Famille peut m'indiquer à quelle page, dans le budget, nous pouvons retrouver le 22 millions de dollars promis en 2019‑2020 pour les familles avec des enfants lourdement handicapés?

Le Président : M. le ministre de la Famille.

M. Mathieu Lacombe

M. Lacombe : Merci, M. le Président. Je vais répéter ce que j'ai dit tantôt. Je veux que les gens comprennent bien, je veux que les parents d'enfants handicapés comprennent bien aussi notre intention. Quand on dit qu'on va respecter tous nos engagements, c'est ce qu'on va faire. Le programme présentement est en train d'être revu.

Et, si j'étais la députée de Westmount—Saint-Louis, je serais gêné aujourd'hui, bien humblement, de me lever parce que ce qu'ils nous ont dit, les parents d'enfants lourdement handicapés, c'est que le programme proposé, mis sur pied par les libéraux, a été fait sur le coin d'une table. On est en train de réparer ça. Moi, quand je les rencontre, c'est ce qu'ils me disent.

Si le Parti libéral n'est pas d'accord avec ça, il peut aller leur dire. Mais, nous, de notre côté, on va réparer les pots cassés, on va prendre le temps de faire les choses, on va bien les faire. Et chaque dollar promis, chaque dollar qui était dans le cadre financier pour les parents de ces enfants-là sera donné. C'est l'engagement qu'on a pris, vous avez entendu le premier ministre.

Le Président : Cela met fin à la période de questions et de réponses orales. Merci à tous.

Motions sans préavis

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Puisqu'il n'y a pas de votes reportés, nous allons passer à la rubrique des motions sans préavis. Et, en fonction de nos règles et de l'ordre de présentation des motions sans préavis, je vais reconnaître un membre formant le troisième groupe d'opposition, et ce sera M. le député de René-Lévesque.

M. Ouellet : Merci, Mme la Présidente. Je sollicite le consentement des membres de cette Assemblée afin de présenter, conjointement avec le député de Rosemont et la députée de Marie-Victorin, la motion suivante :

«Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement de limiter à l'inflation toute hausse de rémunération des dirigeants de Loto-Québec; société d'État détenant un monopole.»

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député. Y a-t-il consentement pour débattre de cette motion?

M. Schneeberger : Pas de consentement.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Il n'y a pas de consentement. Pour la prochaine motion, je vais reconnaître un membre formant le gouvernement, et ce sera Mme la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Souligner la Semaine québécoise des popotes roulantes

Mme Blais (Prévost) : Mme la Présidente, je demande le consentement pour déposer la motion suivante conjointement avec la députée de Fabre, la députée de Taschereau, la députée de Rimouski et la députée de Marie-Victorin :

«Que l'Assemblée nationale souligne la 14e édition de la Semaine québécoise des popotes roulantes qui se déroulait du 18 au 22 mars 2019;

«Qu'elle réitère son soutien à ce service qui vise à privilégier l'autonomie des personnes aînées et des personnes en situation de vulnérabilité, permettant du même coup d'offrir un répit aux proches aidants;

«Qu'enfin, elle rappelle l'importance de briser l'isolement social des personnes en situation de vulnérabilité.»

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, Mme la ministre. Maintenant, y a-t-il consentement pour débattre de cette motion?

M. Schneeberger : Consentement, sans débat.

Mise aux voix

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Est-ce que cette motion est adoptée?

Des voix : Adopté.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Adopté. Maintenant, pour la prochaine motion, je vais reconnaître un membre formant l'opposition officielle, et ce sera Mme la députée de Westmount—Saint-Louis.

Mme Maccarone : Merci, Mme la Présidente. Je sollicite le consentement de cette Assemblée afin de présenter la motion suivante conjointement avec la députée de Sherbrooke, la députée de Joliette et la députée de Marie-Victorin :

«Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement de respecter immédiatement l'engagement qu'il a pris envers 36 000 familles qui ont des enfants lourdement handicapés;

«Qu'elle demande conséquemment au gouvernement de s'engager à verser dès maintenant les 22 millions de dollars par année promis pour augmenter le supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels.»

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, Mme la députée. Y a-t-il consentement pour débattre de cette motion?

M. Schneeberger : Pas de consentement.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Il n'y a pas de consentement. Maintenant, pour la prochaine motion, je vais reconnaître Mme la cheffe du deuxième groupe d'opposition.

[...]
 

En Complément