Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Voie réservée
Pont de l'Île-aux-Tourtes - Reconstruction - Réseau express métropolitain - 1846-7 (q.)

Assemblée
Questions et réponses orales
Fascicule n°26, 28 mars 2019, pages 1846-1847

[...]

M. Christian Dubé

M. Dubé : Avec plaisir. Alors, je remercie beaucoup la question de la députée. Merci. Je vous donnerais, à titre d'information, dans le Plan québécois des infrastructures que nous avons déposé la semaine dernière, puis je peux vous donner la page, B.36, hein, donc les trois projets qui se rapportent à la Côte-Nord, qui ont été mis à l'étude l'an dernier et qui y sont encore cette année, ont... entre autres, aux deux extrémités de la 138, comme vous savez... Nous avons indiqué que nous étions plus qu'intéressés à pousser ces projets-là, mais que nous attendions une subvention du fédéral de l'ordre de 102 millions, comme mon collègue des Transports le connaît. Puis je peux vous assurer que nous allons continuer à travailler diligemment sur ces projets-là.

Le Président : Deuxième complémentaire, Mme la députée de Duplessis.

Mme Lorraine Richard

Mme Richard : Merci, M. le Président. Cette fois-ci, je vais m'adresser au premier ministre. Moi, je vais en profiter pour saluer les élus de la Côte-Nord, les chefs autochtones. Ça fait plusieurs délégations qu'ils font à Québec. Vous savez, le premier ministre a dit souvent que les régions, c'est important pour lui. L'économie, l'économie, c'est important pour le premier ministre. Ma région a besoin du prolongement de la 138.

M. le premier ministre, pouvez-vous vous engager auprès des élus, des chefs autochtones, pour qu'on puisse aller de l'avant avec le développement économique de notre région par le prolongement de la 138?

Le Président : M. le ministre des Transports.

M. François Bonnardel

M. Bonnardel : M. le Président, le prolongement de la 138 est un dossier extrêmement important. Comme l'a mentionné mon collègue du Trésor, ces deux projets sont passés de l'étude à la planification. C'est des sommes importantes de 232 millions de dollars. Je comprends que, pour eux, ils voudraient qu'on annonce immédiatement le coût total du prolongement sur la Basse-Côte-Nord. C'est impossible de le faire à court, court terme. Maintenant, on priorise deux secteurs, Kegaska-La Romaine et Tête-à-la-Baleine à La Tabatière. On va y aller en bonne et due forme et faire le travail de bonne façon pour être capables de vous annoncer, en temps et lieu, les coûts et les échéanciers.

Le Président : Question principale, Mme la députée de Vaudreuil.

Réfection du pont de l'Île-aux-Tourtes

Mme Marie-Claude Nichols

Mme Nichols : Merci, M. le Président. Le pont de l'Île-aux-Tourtes, qui est le petit frère du pont Champlain, est en fin de vie et doit être reconstruit. C'est 83 000 automobilistes par jour qui utilisent le pont, un lien vers Montréal. C'est 53 % de la population de Vaudreuil-Soulanges qui travaille à Montréal, soit un citoyen sur deux.

Le REM, pour nos citoyens, c'est l'amélioration de leur qualité de vie en passant moins de temps en voiture, plus de temps en famille. Le gouvernement a annoncé un nouveau pont, et ce, sans prévoir une voie réservée pour le REM. Le nouveau pont de l'Île-aux-Tourtes, c'est une occasion en or de coordonner le pont pour recevoir le REM et de mettre de l'avant une vision cohérente et ambitieuse pour le transport collectif dans la région de Vaudreuil-Soulanges.

La ministre déléguée aux Transports est-elle consciente que, si elle ne prévoit pas le coût pour le REM sur le pont de l'Île-aux-Tourtes, elle va essentiellement disqualifier les 150 000 habitants de Vaudreuil et Soulanges pour l'extension du REM dans le futur?

• (11 heures) •

Le Président : Mme la ministre déléguée aux Transports.

Mme Chantal Rouleau

Mme Rouleau : M. le Président, je remercie la députée de Vaudreuil pour cette question. Nous avons eu l'occasion, lors de l'annonce de la reconstruction du pont de l'Île-aux-Tourtes, de préciser aux gens qui étaient présents, et j'ai rencontré des élus à cet effet, que, dans la conception du pont de l'Île-aux-Tourtes, on prévoyait la possibilité d'un transport collectif lourd. Est-ce que ce sera le REM? Est-ce que ce sera une technologie associée? C'est ce qu'on verra. Mais le pont est conçu pour recevoir une technologie permettant le transport collectif lourd. D'ici là, il est clair qu'on veut que les gens de la région de Vaudreuil puissent se déplacer en transport collectif et puissent se rendre à la station du REM à Sainte-Anne-de-Bellevue. On ne veut pas que les voitures se rendent au REM. On veut que ce soient les gens qui se rendent au REM. Alors, il est prévu d'avoir sur ce nouveau pont, d'ailleurs, des voies réservées pour les autobus.

Le Président : En terminant.

Mme Rouleau : Alors, en terminant, M. le Président, il est prévu...

Le Président : Première complémentaire, Mme la députée de Vaudreuil.

Mme Marie-Claude Nichols

Mme Nichols : La question aujourd'hui, c'est la vision de la ministre déléguée ou l'incompréhension quant à la conception du transport en commun à l'extrémité ouest de l'île de Montréal, qui est pourtant comparable à l'est de Montréal, soit son comté. Actuellement, la dernière station prévue du REM draine 29 000 personnes dans l'ouest. Seulement cinq kilomètres plus loin, le bassin Vaudreuil-Soulanges compte 150 000 personnes. Plus de la moitié travaille à Montréal.

Est-ce que la ministre peut nous indiquer si, dans sa vision, Vaudreuil-Soulanges devrait être, oui ou non, desservie par le REM?

Le Président : Mme la ministre déléguée aux Transports.

Mme Chantal Rouleau

Mme Rouleau : Merci, M. le Président. Alors, nous travaillons extrêmement fort pour s'assurer que la région métropolitaine soit dotée d'infrastructures de mobilité, d'un transport collectif très efficace. Et ce que nous prévoyons, c'est de devenir un modèle. À l'heure actuelle, c'est l'immobilité dans la région métropolitaine. Et nous travaillons très fort pour s'assurer d'avoir une planification régionale qui va répondre à l'ensemble des besoins de la population de la région métropolitaine, qui représente, M. le Président, la moitié de la population du Québec.

Le Président : Deuxième complémentaire, Mme la députée de Vaudreuil.

Mme Marie-Claude Nichols

Mme Nichols : Merci, M. le Président. Moi, je veux entendre la ministre sur Vaudreuil et non pas sur la région métropolitaine. Lors de l'annonce de la reconstruction du pont de l'Île-aux-Tourtes, la ministre déléguée aux Transports indique ne pas avoir prévu de voie réservée pour accueillir le REM.

Est-ce que la ministre déléguée aux Transports va éviter les dépenses inutiles comme construire l'équivalent du même pont et plutôt l'adapter en conséquence des besoins des citoyens de Vaudreuil et Soulanges en y incluant une voie réservée pour le REM?

Le Président : Mme la ministre déléguée aux Transports.

Mme Chantal Rouleau

Mme Rouleau : Alors, lors de l'annonce de la reconstruction du pont de l'Île-aux-Tourtes, il a été bien mentionné, M. le Président, qu'il y avait des voies réservées pour les autobus pour permettre aux gens de la région de Vaudreuil de pouvoir se déplacer en transport collectif pour se rendre au REM. J'aimerais préciser aussi, M. le Président, que, lorsque nous sommes arrivés en poste, les mesures d'atténuation que nous avons annoncées dernièrement n'avaient pas été mises en place. C'était le vide total. Alors, depuis que nous sommes en place, nous mettons en... nous créons des mesures d'atténuation, 192 millions pour les...

Le Président : En terminant.

Mme Rouleau : ...ces mesures pour s'assurer, M. le Président, que les gens puissent se déplacer adéquatement dans la région métropolitaine.

Le Président : Question principale...

Des voix : ...

Le Président : Collaboration, s'il vous plaît. Toujours attentifs aux questions et réponses. La parole appartient uniquement maintenant au député de Viau.

Mesures pour encadrer l'accès aux boissons sucrées alcoolisées

M. Frantz Benjamin

M. Benjamin : Merci, M. le Président. Hier, la sortie du rapport du coroner concernant le décès tragique de la jeune Athéna Gervais nous a tous ébranlés.

Je rappelle rapidement les faits. Le 1er mars 2018, Athéna Gervais, alors âgée de 14 ans, est accidentellement décédée après avoir consommé au moins une canette de Fckd Up, une boisson sucrée à forte teneur en alcool. Dans la foulée des événements, le gouvernement du Québec, le 13 mars 2018, annonçait qu'il retirerait des épiceries et des dépanneurs

[...]
 

En Complément