Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Secteur des Faubourgs
Montréal (ville) - Déclaration de député - 1901

Assemblée
Fascicule n°27, 2 avril 2019, page 1901

[...]

Souligner le 50e anniversaire de la réserve
faunique de la Rivière-Petit-Saguenay

M. François Tremblay

M. Tremblay : Merci, M. le Président. C'est en 2016 qu'une communauté responsable célébrait les 50 ans de sa rivière, que nous appelons désormais la «belle du Fjord».

L'exploitation de la pêche lucrative sur la rivière Petit-Saguenay aura été l'apanage des industriels forestiers jusqu'en 1899. De 1966 à 1980, c'est le début d'un temps nouveau avec la création de la réserve faunique de la Rivière-Petit-Saguenay. Au fil des investissements, on retrouve un secteur d'hébergement, un poste d'accueil et surtout un programme d'amélioration du taux de survie du saumon atlantique. La contribution de la rivière à l'essor économique de cette communauté est exceptionnelle.

J'aurai accepté une présidence d'honneur qui se tiendra le 2 juin prochain sur le site enchanteur du Village-Vacances Petit-Saguenay, et j'en suis honoré. Je tiens à saluer les bénévoles. Merci, M. le Président.

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci, M. le député. Je reconnais maintenant Mme la députée de Sainte-Marie—Saint-Jacques.

Exprimer son appui à la population du secteur des Faubourgs, à Montréal

Mme Manon Massé

Mme Massé : Merci, M. le Président. Alors, samedi dernier, à titre de députée et citoyenne de ma circonscription, j'ai pris part au forum sur l'avenir des Faubourgs. Notre communauté s'est rassemblée pour affirmer sa vision pour le quartier, et ce que j'y ai entendu était magnifique : une promenade sur le fleuve, un centre communautaire LGBT pour notre Village, un quartier plus accueillant pour les familles. Bref, des propositions inspirantes.

Mais j'ai entendu énormément d'inquiétude aussi. Les gens ont peur, peur de perdre leur logement, peur de perdre leurs services, les mesures alimentaires pour nos écoles, ont peur que les nouveaux commerces ne répondent pas à leurs besoins parce qu'il y a trop de nouveaux projets de développement immobilier.

Alors, par cette déclaration, je veux juste vous dire que je vous ai entendus et que, cette lutte à la gentrification qui exclut, j'en fais la mienne. Vous pouvez compter sur moi.

• (13 h 50) •

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci, Mme la députée. Je cède la parole à M. le député de Taillon.

Souligner la Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme

M. Lionel Carmant

M. Carmant : Bonjour, M. le Président. En ce 2 avril, me voilà tout de bleu vêtu pour souligner la Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme. Cette journée, qui lance le Mois de l'autisme, est une belle occasion de se mobiliser et de célébrer la différence des personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme. Aujourd'hui, j'invite tout le monde à porter un vêtement bleu afin de sensibiliser notre entourage aux besoins des personnes vivant un TSA et de leurs proches.

En raison de la hausse de la prévalence des personnes atteintes, le plus grand défi des prochaines années demeurera de répondre adéquatement aux besoins grandissants dans des délais acceptables afin d'offrir des services requis à chacune des personnes qui est affectée. Pour les enfants, notamment, nous voulons être en mesure d'améliorer la détection et de les prendre en charge plus rapidement pour favoriser leur inclusion. C'est le coeur de mon engagement. Nous avons d'ailleurs annoncé, il y a quelques semaines, le projet Agir tôt, qui sert justement à cette détection précoce.

J'invite chacun d'entre vous à joindre le mouvement et à mettre en lumière aujourd'hui et durant tout le mois d'avril l'apport de ces personnes à notre société. Merci, M. le Président.

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci, M. le député. Maintenant, je reconnais Mme la députée d'Argenteuil.

Féliciter l'organisme Maison populaire d'Argenteuil, lauréat
du Prix d'excellence en français Gaston-Miron

Mme Agnès Grondin

Mme Grondin : Merci, M. le Président. Aujourd'hui, je souhaite mettre en lumière l'un des précieux trésors cachés de mon comté.

Depuis, près de trois décennies, la Maison populaire d'Argenteuil déploie ses énergies et sa créativité au profit des personnes analphabètes, et les résultats sont magnifiques.

Les prétextes sont nombreux pour faire de l'alphabétisation, mais l'initiative, M. le Président, qui m'enchante le plus est celle des correspondances populaires. Il s'agit d'un atelier d'écriture et de communication communautaire.

[...]
 

En Complément