Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Affaire inscrite (motion)
Gaz à effet de serre - Diminution - Objectif - 2032 (d.d.)

Assemblée
Dépôt de documents
Fascicule n°28, 3 avril 2019, page 2032

[...]

Le gouvernement nous a vendu un Québec plus intègre, plus prospère, plus moderne. Mais il garde le peuple dans l'ombre et notre économie dans le passé. Il travaille pour qui? Il n'y a personne qui a voté CAQ pour mettre le climat dans trou, sauf les lobbyistes. Par contre, il y a 649 503 Québécois et Québécoises qui ont voté Québec solidaire pour qu'on parle du climat et qu'on en parle à chaque instant. Moi, je travaille pour eux autres. Nous travaillons pour eux autres, pour nos commettants, de tous bords tous côtés, peu importe leur région, leur âge, qui savent très bien que la science, ce n'est pas une question de point de vue ou de ligne de parti, c'est une question de priorité nationale. 150 000 jeunes étaient dans la rue, d'ailleurs, pour nous le rappeler, pas plus tard que le 15 mars. Et j'en suis fière, de cette génération montante, qui nous rappelle à l'ordre, qui rappelle le gouvernement à l'ordre.

Alors, maintenant, il reste à savoir ce que les autres oppositions... pour qui ils travaillent. Alors, les bonnes intentions, c'était assez, dans le bon vieux temps. Mais, en 2019, parler vert sans agir vert, c'est rejoindre le clan des climatopassifs. Et ça compte pour tout le monde, aussi. Les deux oppositions ont eu leur tour au gouvernement. Ils ont parlé vert, mais ils ont agi noir, couleur pétrole. Et, s'il y a une chose avec laquelle je m'entends, avec le premier ministre, c'est qu'ils partagent la responsabilité du projet le plus polluant au Québec, la cimenterie Port-Daniel.

Mais, aujourd'hui, je les ai entendus. Ils disent qu'ils ont changé. Et je l'espère réellement, parce qu'on doit travailler ensemble. Mais sont-ils prêts à agir? Sont-ils prêts à rejoindre Québec solidaire, et qu'on donne, ensemble, une vraie date limite au gouvernement pour qu'il nous présente un plan qui tient la route? Et ça commence par ne pas faire des choses et, entre autres, ne pas investir dans le pétrolier et dans le gazier. Et ça, M. le Président, je compte sur leur appui, et donc sur l'appui à notre motion. Merci.

• (17 heures) •

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci, Mme la cheffe de la deuxième opposition.

Document déposé

Est-ce qu'il y a consentement pour le dépôt du document que Mme la députée a parlé? Oui, consentement.

Le débat est maintenant terminé. Conformément au règlement, je dois d'abord mettre aux voix la motion d'amendement présentée par M. le député de Gouin avant de procéder au vote sur la motion principale. Je vous fais lecture de ces deux motions. Oui, oui, monsieur.

Une voix : ...

Le Vice-Président (M. Picard) : On n'est pas rendus à cette étape-là. Je dois lire avant, je dois appeler le vote, et après... O.K.?

La motion de Mme la cheffe du deuxième groupe d'opposition se lit comme suit :

«Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement caquiste de proposer, d'ici le 1er octobre 2020, un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre approuvé par un expert indépendant du gouvernement qui permet d'atteindre les cibles recommandées par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) pour 2030;

«Que l'Assemblée nationale demande également au gouvernement d'interdire tout projet d'exploitation ou d'exploration pétrolière ou gazière sur le territoire du Québec.»

La motion d'amendement de M. le député de Gouin se lit comme suit :

Ajouter, après le premier alinéa, «Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement d'appeler en commission parlementaire le projet de loi n° 194, Loi visant à assurer le respect des obligations du Québec relatives aux changements climatiques, afin de procéder à des consultations particulières.»

Je mets d'abord aux voix la motion d'amendement de M. le député de Gouin, que je viens tout juste de lire. Cette motion est-elle adoptée?

Des voix : ...

Le Vice-Président (M. Picard) : M. le député de Gouin, peut-être.

M. Nadeau-Dubois : Alors, si le moment est bien choisi, M. le Président, je vais vous demander un vote par appel nominal.

Le Vice-Président (M. Picard) : Le moment est très bien choisi. M. le leader du gouvernement.

M. Caire : En vertu de 223, je vous demande à reporter à demain, après les affaires courantes, M. le Président.

Votes reportés

Le Vice-Président (M. Picard) : Alors, conformément à la demande du leader du gouvernement, le vote sur l'adoption de la motion présentée par le député de Gouin sera tenu lors des affaires courantes de demain. Ça va? Donc, M. le leader du gouvernement.

M. Caire : ...article 7, M. le Président.

[...]
 

En Complément