Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Assemblée nationale
Visite - Ex-député - Bergman, Lawrence S. - 2398

Assemblée
Fascicule n°36, 30 avril 2019, page 2398

[...]

(Reprise à 14 h 5)

Le Président : Mmes et MM. les députés, d'abord, bon retour, bon mardi. Nous allons nous recueillir quelques instants, et je vous demande d'avoir une pensée spéciale pour nos concitoyens et concitoyennes qui sont aux prises avec les inondations actuellement. Pensons à elles et à eux.

Je vous remercie. Veuillez vous asseoir.

Présence de M. André Boulerice, ex-parlementaire
de l'Assemblée nationale

J'ai le plaisir de souligner la présence, dans les tribunes, de M. André Boulerice, ancien député de Sainte-Marie—Saint-Jacques.

Présence de M. Lawrence S. Bergman, ex-parlementaire
de l'Assemblée nationale

Je souligne également la présence de M. Lawrence Bergman, ancien député de D'Arcy-McGee.

M. le leader du gouvernement.

M. Jolin-Barrette : Oui, M. le Président. Compte tenu de la situation actuelle, je vous demanderais de reconnaître le premier ministre du Québec afin de lui permettre de déposer une motion à ce moment-ci de la séance, suite à une entente avec les leaders et les députés indépendants. Merci.

Le Président : Y a-t-il consentement pour procéder de la sorte? Consentement. Je cède donc la parole au premier ministre.

Motion proposant que l'Assemblée exprime sa solidarité et son soutien envers les personnes
affectées par les conséquences de la crue printanière au Québec, qu'elle remercie tous
ceux qui viennent en aide aux sinistrés et qu'elle souligne l'entraide, la solidarité
et la résilience du peuple québécois dans les moments difficiles

M. François Legault

M. Legault : Oui. M. le Président, je demande le consentement de la Chambre pour déposer la motion suivante conjointement avec le chef de l'opposition officielle, la cheffe du deuxième groupe d'opposition, le chef du troisième groupe d'opposition, le député de Chomedey et la députée de Marie-Victorin :

«Que l'Assemblée nationale exprime sa profonde solidarité et son soutien envers toutes les personnes affectées par les conséquences de la crue printanière au Québec;

«Qu'elle remercie chaleureusement toutes les organisations, équipes de professionnels et bénévoles qui travaillent à déployer les services d'urgence et à venir en aide aux personnes sinistrées;

«Qu'elle souligne l'entraide, la solidarité et la résilience dont fait preuve le peuple québécois dans ses moments les plus difficiles.»

Oui, M. le Président, je veux prendre quelques instants aujourd'hui pour exprimer ma solidarité envers tous les sinistrés de plusieurs régions au Québec. Toutes nos pensées, puis je pense que je peux parler aussi au nom de tous nos collègues, sont avec les sinistrés.

Au cours des dernières semaines, surtout les deux dernières semaines, il y a plusieurs cours d'eau qui ont atteint des niveaux même plus élevés qu'en 2017. Plusieurs régions sont encore touchées. Malheureusement, ça continue un peu de monter en Outaouais. C'est stable mais encore difficile dans les Laurentides, en Mauricie. Un peu plus tôt, ça a été très difficile en Beauce. Et donc on parle de 6 000 maisons qui sont inondées puis plus de 10 000 personnes qui ont été évacuées.

Donc, c'est une catastrophe à l'échelle du Québec, mais c'est surtout une catastrophe qui est humaine. Il y a des familles qui m'ont raconté, en particulier à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, qu'ils ont dû en quelques minutes quitter leurs domiciles avec rien. Donc, les enfants commencent l'école... médicaments, dans certains cas, leur animal de compagnie. Donc, ils se sont retrouvés soit chez des amis soit à l'aréna à Deux-Montagnes et ils se sont retrouvés avec surtout une crainte, une crainte de ne pas savoir exactement ce qui est arrivé à leurs maisons. Ils ne pouvaient pas... puis il y en a encore pour qui c'est le cas, qui n'ont même pas vu encore les dégâts à leurs maisons. On le sait, souvent, pour une famille, la maison, c'est l'actif qu'on a ramassé pendant toute notre vie.

Donc, je comprends ces personnes-là d'être un peu désespérées. Et puis, bon, j'ai essayé d'en rencontrer le plus possible puis de les rassurer, mais je veux dire à toutes ces personnes que toute l'Assemblée nationale, tout le gouvernement est derrière vous. On va s'occuper d'abord de votre sécurité, mais après on va s'occuper de s'assurer que des remboursements soient donnés, que des dédommagements, des déménagements soient offerts dans certains cas.

• (14 h 10) •

Et je veux en profiter, bien sûr, pour remercier les personnes sur le terrain, les policiers, les pompiers, les bénévoles, les proches, les militaires, les employés, les élus municipaux. C'est extraordinaire. J'ai découvert une mairesse, à

[...]
 

En Complément