Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Assemblée nationale
Visite - Ex-député - Chevarie, Germain - 2686

Assemblée
Fascicule n°42, 14 mai 2019, page 2686

[...]

Rendre hommage à M. Raymond Gaudet, lauréat du Prix de
reconnaissance pour services exceptionnels de Golf Canada

M. Louis-Charles Thouin

M. Thouin : Merci, Mme la Présidente. Je souhaite aujourd'hui saluer l'engagement exceptionnel de M. Raymond Gaudet. Il est le fondateur du Club de golf Montcalm, un magnifique établissement de golf familial de 36 trous établi à Saint-Liguori, dans Rousseau, depuis 1977.

Le 2 mars dernier, tout un honneur attendait M. Gaudet, qui s'est vu remettre le Prix de reconnaissance pour services exceptionnels par Golf Canada. Membre fondateur de L'Association des propriétaires de terrains de golf du Québec et de l'Association de golf du Québec, il a aussi supporté la création du circuit de golf junior Maxi, servant de circuit provincial pour initier les jeunes joueurs, puis contribué à la création du livret Maxi-Golf pour la mise en marché des terrains.

Sa contribution a laissé une empreinte indélébile sur le paysage golfique canadien, et c'est chez nous, dans Rousseau, que nous avons la chance de côtoyer ce visionnaire amoureux des verts. Tout un honneur pour ce Liguorien mais également pour Rousseau!

Aujourd'hui, ses enfants ont repris le flambeau, s'assurant que son héritage d'excellence et de passion y demeure.

M. Gaudet, merci d'avoir fait bénéficier la circonscription de Rousseau de cette vision d'excellence pour votre sport, d'avoir décidé que ce serait à Saint-Liguori que cette passion se concrétiserait. Et bonne saison à tous les golfeurs. Merci.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député de Rousseau. Ceci met fin à la rubrique des déclarations de députés.

Et je suspends nos travaux quelques instants.

(Suspension de la séance à 13 h 53)

(Reprise à 14 h 2)

Le Président : Mmes et MM. les députés, bon mardi à toutes et à tous. Nous allons nous recueillir quelques instants.

Je vous remercie. Veuillez vous asseoir.

Présence de M. Germain Chevarie, ex-parlementaire de l'Assemblée nationale

Mmes et MM. les députés, j'ai le plaisir de souligner la présence, dans les tribunes, de M. Germain Chevarie, ancien député des Îles-de-la-Madeleine.

Nous poursuivons les affaires courantes.

Aujourd'hui, il n'y a pas de déclarations ministérielles.

Présentation de projets de loi

À la rubrique Présentation de projets de loi, M. le leader du gouvernement.

M. Jolin-Barrette : Oui, M. le Président. Je vous demande d'appeler l'article b, s'il vous plaît.

Projet de loi n° 25

Le Président : À l'article b du feuilleton, Mme la ministre de la Sécurité publique présente le projet de loi n° 25, Loi modifiant principalement la Loi sur l'immatriculation des armes à feu. Mme la ministre.

Mme Geneviève Guilbault

Mme Guilbault : Merci, M. le Président. Alors, je dépose aujourd'hui le projet de loi n° 25, Loi modifiant principalement la Loi sur l'immatriculation des armes à feu.

Ce projet de loi modifie la Loi sur l'immatriculation des armes à feu afin de supprimer l'obligation, pour la personne en possession d'une arme, de communiquer, sur demande, le numéro d'immatriculation de cette arme.

Le projet de loi prévoit également que toute personne en possession d'une arme à feu qui n'est pas immatriculée conformément à la loi commet une infraction et est passible d'une amende.

Le projet de loi établit qu'en cas de poursuite judiciaire la présence d'une arme à feu sur le territoire du Québec constitue, en l'absence de toute preuve contraire, la preuve de sa présence sur ce territoire pour une période excédant 45 jours.

Le projet de loi modifie la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune pour permettre aux agents de protection de la faune d'appliquer l'ensemble de la Loi sur l'immatriculation des armes à feu et pour leur donner le pouvoir de délivrer au propriétaire d'une arme à feu qui n'est pas immatriculée un avis l'enjoignant d'en demander

[...]
 

En Complément