Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Aide financière
Enfant handicapé - Parent - 3543 (d.d.)

Assemblée
Dépôt de documents
Fascicule n°55, 13 juin 2019, page 3543

[...]

aux familles d'enfants handicapés, donc d'enfants de moins de 18 ans, on avait promis une somme de 22 millions de dollars pour bonifier le programme de soutien aux enfants handicapés nécessitant des soins exceptionnels, écoutez, on a livré 30 millions de dollars. On a rendu ce programme-là, qui n'était pas équitable et qui était tout croche, plus équitable, plus flexible pour faire en sorte qu'on vienne tripler... on pourrait tripler le nombre de familles qui vont recevoir cette aide-là. C'est une aide qui sera rétroactive. On a même précisé que les parents qui ont déjà fait une demande n'auront pas besoin d'en refaire une, donc beaucoup plus de simplicité pour ces parents-là. Donc, dans ce dossier-là, on a livré. C'était notre premier engagement.

Quant au deuxième engagement, on a effectivement promis de rétablir une certaine équité entre les familles naturelles et les familles d'accueil. On a pris cet engagement-là, le premier ministre l'a réitéré, on remplira cet engagement-là. On a quatre ans pour le faire. Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux est au travail. On n'a qu'une seule parole. On avait dit qu'on respecterait notre engagement...

Le Président : En terminant.

M. Lacombe : ...on s'est fait critiquer de ne pas l'avoir fait. On l'a fait et on va continuer.

Le Président : Première complémentaire, Mme la députée de Westmount—Saint-Louis.

Mme Jennifer Maccarone

Mme Maccarone : «Est-ce que le gouvernement pense que de bonifier de 100 $ va changer la vie de quelqu'un qui doit abandonner son travail pour s'occuper de son enfant adulte handicapé? Même s'ils sont adultes, ils demeurent nos enfants.» Denise Bégin.

«Ridicule! Je ne vais pas manquer du travail pour aller faire évaluer si je peux avoir 100 $.» Martin Houle.

M. le Président, les témoignages que vous entendez sont ceux des parents à bout de souffle, des proches aidants.

Que répond la ministre des Proches aidants à ces gens?

• (10 h 30) •

Le Président : Mme la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Mme Marguerite Blais

Mme Blais (Prévost) : Merci, M. le Président. Tout d'abord, qu'est-ce que vous avez fait pendant tout ce temps-là? On vient d'annoncer 38 millions de dollars dans le cadre du programme Soutien aux familles du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le programme n'avait pas été actualisé depuis 1991. C'est 25 000 familles qui vont pouvoir toucher 1 500 $ par année. C'est 3 700 personnes qui étaient en attente depuis des années pour obtenir 1 500 $ pour du répit, du gardiennage pour les proches aidants. Et là vous êtes en train de nous dire que ce n'est pas correct, ça, d'avoir injecté 7,8 millions de dollars pour donner plus de répit?

Le Président : En terminant.

Mme Blais (Prévost) : Comment se fait-il qu'ils n'aient pas actualisé le programme depuis...

Le Président : Deuxième complémentaire, Mme la députée...

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît! Écoutez, je...

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît! Vous aurez remarqué, comme moi, probablement, que la députée de Westmount—Saint-Louis est debout et prête à poser sa question. Alors, je vous demande votre collaboration. Silence!

Mme Jennifer Maccarone

Mme Maccarone : La CAQ s'est engagée à rétablir un équilibre entre l'aide versée aux familles naturelles et aux familles d'accueil d'enfants handicapés mineurs et majeurs. Mardi, le ministre délégué à la Santé a dit qu'il devrait faire des calculs avant. On va lui épargner du temps. L'Étoile de Pacho et Parents jusqu'au bout! ont déjà fait le travail. Je dépose leur analyse.

Est-ce que le ministre peut faire suivre l'étude à son ministère et revenir d'ici la fin de l'été avec une proposition à la table?

Document déposé

Le Président : Consentement pour le dépôt du document? Consentement. M. le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

[...]
 

En Complément