Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Assemblée nationale
Membres - Liste - 3962-3

Assemblée
Fascicule n°59, 17 septembre 2019, page 3959

[...]

Tout ce que je demande, M. le Président, c'est tout : de la transparence quant à l'évolution des travaux en date d'aujourd'hui, tant en termes de plan, de devis, de projet que de coûts. Et il a obligatoirement, M. le Président, réponse à ces questions-là. C'est tout.

Alors, au lieu de recevoir favorablement la demande que je fais, il me fait aujourd'hui un procès d'intention. C'est gênant. Et c'est dire à ceux qui nous écoutent aujourd'hui, là : Bien, écoutez, là, le projet, on le veut, là, nous autres aussi, là, mais, écoutez, s'il est pour coûter 20 milliards de dollars, peut-être qu'on va y réfléchir. Peut-être que, le projet, là, s'il y a tel, et tel, et tel inconvénient, bien, on va le voir différemment. Bien, ce sont des questions légitimes des citoyens, qui paient les impôts et les taxes, pour lesquels le ministre, actuellement, tente de se faire du capital politique.

Moi, je pose des questions raisonnables, que n'importe quel citoyen aujourd'hui se pose, qu'il soit en faveur ou en défaveur du projet. J'agis, comme parlementaire, par le gros bon sens. Et ce même gros bon sens, M. le Président, devrait indiquer au ministre de faire non pas une pause, mais simplement un exercice de transparence, de permettre de poser des questions, auxquelles on aura des réponses qui, je l'espère, vont être d'une grande transparence, donc que le ministre dira au directeur de projet : Bien, réponds clairement, là, puis dis la réalité, et on se fera notre idée.

La réalité, c'est qu'on vient de vivre quoi, M. le Président, avec ce gouvernement-là? Des pertes de contrôle de coûts de tous les projets. Et je suis convaincu, aujourd'hui, que le ministre ne veut pas qu'on voie ça.

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci. Cela met fin aux débats de fin de séance. M. le leader du gouvernement.

M. Schneeberger : Alors, M. le Président, je vous demande d'ajourner nos travaux à demain, mercredi.

Le Vice-Président (M. Picard) : Donc, vous faites motion. Et cette motion est-elle adoptée?

Des voix : Adopté.

Ajournement

Le Vice-Président (M. Picard) : Adopté. Donc, en conséquence, nous ajournons nos travaux à demain, mercredi 18 septembre 2019, à 9 h 40.

(Fin de la séance à 18 h 33)

 

En Complément