Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Assemblée nationale
Visite - Ex-député - Bourgeois, Guy - 4864

Assemblée
Fascicule n°73, 24 octobre 2019, page 4864

[...]

Le Vice-Président (M. Picard) : Merci. Cela met fin à la rubrique de déclarations de députés.

Et je vais suspendre les travaux pour quelques instants.

(Suspension de la séance à 9 h 51)

(Reprise à 10 h 4)

Le Président : Mmes et MM. les députés, nous allons nous recueillir quelques instants.

Je vous remercie. Veuillez vous asseoir.

Présence de M. Guy Bourgeois, ex-parlementaire de l'Assemblée nationale

Mmes et MM. les députés, j'ai le plaisir de souligner la présence, dans les tribunes, de M. Guy Bourgeois, ancien député d'Abitibi-Est.

Nous poursuivons donc les affaires courantes. Aujourd'hui, il n'y a pas de déclarations ministérielles ni présentation de projets de loi.

Dépôt de documents

À la rubrique Dépôt de documents, Mme la ministre de la Santé et des Services sociaux.

Plan stratégique 2019‑2022 de l'Institut national de santé publique

Mme McCann : Merci, M. le Président. Permettez-moi de déposer le plan stratégique 2019‑2022 de l'Institut national de santé publique du Québec. Merci, M. le Président.

Le Président : Ce document est déposé. M. le leader adjoint du gouvernement.

Réponses à des pétitions

M. Caire : Merci, M. le Président. Je dépose les réponses du gouvernement aux pétitions présentées en Chambre le 18 septembre et le 3 octobre par la députée de Saint-François, le 19 septembre par la députée de Taschereau et le 24 septembre par la députée de Soulanges.

Le Président : Ces documents sont maintenant déposés.

Décisions du Bureau de l'Assemblée nationale

Pour ma part, je dépose des décisions du Bureau de l'Assemblée nationale.

Il n'y a pas de dépôt de rapports de commissions ni de dépôt de pétitions.

Il n'y a pas de réponses orales aux pétitions ni d'interventions portant sur une violation de droit ou de privilège.

Je vous avise cependant qu'après la période de questions et réponses orales seront tenus les votes reportés sur la motion de la députée de Maurice-Richard, débattue hier aux affaires inscrites par les députés de l'opposition, et sur la motion d'amendement de M. le député de Jonquière à la motion précitée.

Questions et réponses orales

Nous en sommes maintenant à la période de questions et de réponses orales. Je cède la parole au chef de l'opposition officielle.

Demande d'ajustement tarifaire d'Hydro-Québec à la Régie de l'énergie

M. Pierre Arcand

M. Arcand : Merci, M. le Président. Cette année, Hydro-Québec refuse de déposer sa demande tarifaire devant la Régie de l'énergie. Pour se justifier, la société d'État évoque le projet de loi n° 34 de la CAQ. On l'a dit, les groupes en commission parlementaire l'ont dit, une panoplie d'experts l'a dit : Si Hydro-Québec est en faveur du projet de loi n° 34, c'est parce que c'est un projet de loi rédigé par Hydro-Québec. Soyez certain d'une chose, M. le Président, si le projet de loi avait réellement remis de l'argent dans les poches des Québécois, Hydro-Québec aurait choisi d'aller à la régie.

Un monopole comme Hydro-Québec doit être surveillé par un organisme de contrôle. Même le président de la régie est sorti de sa réserve habituelle pour dénoncer l'attitude d'Hydro-Québec. À la place, la CAQ veut pomper 500 millions de nouveaux trop-perçus dans les coffres d'Hydro.

[...]
 

En Complément