Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Vallée de la framboise inc., La (entreprise)
Anniversaire de fondation - Déclaration de député - 6076

Assemblée
Fascicule n°94, 7 décembre 2019, page 6076

[...]

Aider à la promotion et à l'animation par l'équipe d'Énergie Abitibi, cela démontre l'entraide et le partenariat qui existent dans le milieu valdorien pour apporter de la joie à tous et chacun pour la période des fêtes.

Félicitations aux 60 bénévoles, et longue vie au déjeuner des pompiers de Val-d'Or!

Le Président : La parole est à Mme la députée d'Anjou—Louis-Riel.

Dénoncer le recours à la procédure d'exception pour accélérer l'adoption du projet
de loi n° 34 sur l'établissement des tarifs de distribution d'électricité

Mme Lise Thériault

Mme Thériault : M. le Président, je me lève aujourd'hui au nom de tous les consommateurs québécois pour dénoncer la décision du gouvernement caquiste d'adopter le projet de loi n° 34 sous bâillon. Il s'agit d'un mauvais projet de loi, qui attaque directement les plus vulnérables. La réalité, c'est que, si on avait appliqué ce qui est prévu dans le projet de loi n° 34 aux 10 dernières années, les Québécois auraient payé plus cher pour leur électricité sept fois sur 10.

Le gouvernement fait miroiter un gel tarifaire pour l'an prochain puis s'apprête à piger 600 millions de dollars dans les poches des Québécois pour les quatre années suivantes. Méchant beau cadeau!

Encore plus grave, le gouvernement a oublié de dire que la Régie de l'énergie étudie présentement une baisse de tarifs. On repassera pour la transparence.

Ce gouvernement fait fi de l'avis unanime de tous les groupes de défense des consommateurs, qui ont décrié le fait que ce projet de loi pénalisera d'abord et avant tout les consommateurs les plus vulnérables, puisqu'ils n'auront pas droit au remboursement et vont payer des factures plus élevées. C'est ça, la réalité, M. le Président.

Le Président : La parole à Mme la députée de Soulanges.

Rendre hommage à M. François Pleau, maire de Saint-Marthe,
pour avoir sauvé la vie d'un homme

Mme Marilyne Picard

Mme Picard : Merci, M. le Président. Chaque année, le Club Optimiste de Rigaud tient au début de juin un événement annuel au centre communautaire de Sainte-Marthe. Le 2 juin 2018, M. François Pleau, maire de Sainte-Marthe et premier répondant, était présent à l'événement. Au cours de la soirée, un homme s'est effondré dans le stationnement, victime d'un malaise cardiovasculaire. Sur les lieux, M. Pleau a su intervenir rapidement en posant les gestes appropriés et professionnels. Les manoeuvres de M. Pleau ont permis de maintenir l'homme en vie jusqu'à l'intervention de ses confrères premiers répondants qui sont ensuite arrivés pour prendre la relève.

On peut dire que les services de premiers répondants de Sainte-Marthe ont su faire une différence marquante ce jour-là. La vie de cet homme était en danger.

Je tiens à rendre hommage à M. François Pleau pour votre geste héroïque.

Par ailleurs, soulignons que la municipalité a procédé à l'ajout d'un défibrillateur, qui est en permanence dans le centre communautaire, afin de pouvoir réagir encore plus rapidement et efficacement à l'avenir. Merci, M. le Président.

Le Président : M. le député de Matane-Matapédia.

Souligner le 25e anniversaire de l'entreprise
La Vallée de la framboise inc.

M. Pascal Bérubé

M. Bérubé : M. le Président, j'ai le plaisir aujourd'hui de souligner le 25e anniversaire de La Vallée de la framboise, située à Val-Brillant. En 1994, M. Jean-Paul Lebel et Mme Chantal Paradis lançaient leur projet d'ensemencement des premiers 1 500 framboisiers pour l'autocueillette. À ce jour, les propriétaires comptent plus de 127 000 plants de framboises et de fraises ainsi que d'autres petits fruits et légumes.

Au fil des années, ils ont également établi une véritable expertise dans la transformation de leurs récoltes sous forme de boissons alcoolisées, de confitures et dans le développement de l'agrotourisme par une visite guidée de leurs champs et l'installation, en plus de dégustations de leurs produits.

Cette entreprise familiale résume toutes les qualités de La Matapédia : un accueil chaleureux, un milieu fantastique et une qualité de produits inouïe. Jean-Paul, Chantal et les filles, Judith, Claudine et Véronique, je vous félicite pour votre excellent travail. Vous êtes des ambassadeurs formidables pour La Matapédia, et je vous souhaite tout le succès dans les prochaines années.

Si vous voulez y goûter, M. le Président, j'en ai dans mon bureau. Bonne journée.

Le Président : La parole à M. le député de Saint-Jean.

[...]
 

En Complément