Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )


Voyage à l'étranger
COVID-19 - Pandémie - Quarantaine - 7660

Assemblée
Fascicule n°106, 11 mars 2020, page 7660

[...]

M. Fortin : ...dans les établissements, par exemple, les ressources intermédiaires aussi ont été avisées?

Mme McCann : Absolument.

M. Fortin : Oui? Déjà? Elles ont déjà été avisées?

Mme McCann : Et les résidences pour personnes âgées autonomes.

M. Fortin : C'est un oui, ça. O.K., c'est un oui.

Mme McCann : Oui.

M. Fortin : O.K.

Mme McCann : C'est un oui.

M. Fortin : Mais, quand on dit : Augmenter les mesures d'hygiène, il n'y aura pas plus de bains qui vont être donnés aux aînés, là.

Mme McCann : Bien, M. le Président, la question, elle est sur la prévention d'une infection.

M. Fortin : Oui, je comprends. Oui, mais les aînés eux-mêmes, là, les résidents, eux ne se laveront pas nécessairement les mains plus souvent, eux n'auront pas plus de soins d'hygiène comme des bains, là. Non?

Mme McCann : Bien, M. le Président...

M. Fortin : On parle des gens qui rentrent dans la bâtisse, c'est ça?

Mme McCann : Absolument.

Document déposé

M. Fortin : O.K. M. le Président, je vais vous donner, si vous le permettez, une lettre du Centre universitaire de santé McGill pour transmettre à la ministre de la Santé qui vous a été envoyée, Mme la ministre, aujourd'hui par quatre médecins, le directeur de cardiologie préventive et génomique, un médecin de la Division des maladies infectieuses, le chef de l'unité des maladies infectieuses et un professeur et président à microbiologie et immunologie de l'université McGill. Ils vous demandent, et je vais vous le lire rapidement : «Nous avons besoin [d'action] décisive au Québec. Il ne faut pas craindre une réaction excessive à [la] menace. Le Québec doit, dès maintenant, mettre en place des mesures agressives pour contenir et atténuer l'épidémie.»

Une des demandes, c'est l'annulation de tous les grands rassemblements. Vous avez procédé à un de ceux-là, mais l'annulation de tous les grands rassemblements, oui ou non, c'est dans les cartons, ça?

Le Président (M. Picard) : Mme la ministre.

Mme McCann : Comme je l'ai dit en conférence de presse aujourd'hui, nous allons évaluer cas par cas. Et aujourd'hui on a pris une décision par rapport à Skate Canada, le patinage artistique de lundi. Alors, nous suivons la situation cas par cas. Et, si la situation change au Québec, il se peut qu'on prenne une autre décision, évidemment.

M. Fortin : Deuxième demande de la part des médecins : «[Une] quarantaine de 14 jours pour tous les voyageurs en provenance de pays étrangers touchés.» Oui ou non, c'est possible à ce moment-ci de faire ça? Possible ou souhaitable, selon vous?

Mme McCann : Bien, je pense que, d'abord, ce qu'il faut dire, c'est que les mesures frontalières, c'est de juridiction fédérale. Maintenant, nous sommes continuellement en contact avec le fédéral, notamment au niveau de la santé publique. Et actuellement ce que nous souhaitons, c'est que les mesures frontalières soient augmentées, étant donné la situation de pandémie qui a été déclarée avec l'Organisation mondiale de la santé aujourd'hui. Alors, on va discuter de toutes ces mesures.

M. Fortin : ...troisième point : «Préparation active au déplacement des cours universitaires vers un environnement virtuel si les cas locaux augmentent.» Est-ce que c'est une mesure que vous souhaitez, ça, Mme la ministre?

Mme McCann : Ça revient beaucoup, évidemment, au ministère de l'Éducation, mais en lien avec nous, en lien avec la Santé publique, en lien avec la Santé publique, bien entendu.

[...]
 

En Complément