Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°22, 20 mars 2019, page 1065

[...]

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député de Chauveau. Et nous vous souhaitons à vous aussi la bienvenue à l'Assemblée nationale.

Maintenant, M. le député des Îles-de-la-Madeleine, la parole est à vous.

Souligner le succès du 10e Rendez-vous loup-marin

M. Joël Arseneau

M. Arseneau : Merci, Mme la Présidente. Il y a quelques jours se déroulait aux Îles-de-la-Madeleine la 10e édition du Rendez-vous loup-marin. Je tiens aujourd'hui à saluer dans cette Chambre cette initiative qui redonne année après année ses lettres de noblesse à la pratique centenaire de la chasse au phoque dans l'archipel.

Après des décennies de désinformation et de discours mensongers et parfois calomnieux envers les chasseurs madelinots, la communauté se lève et célèbre chaque année la chasse traditionnelle, conjuguée au présent et tournée vers l'avenir. Le Rendez-vous loup-marin, c'est à la fois l'occasion de proclamer la fierté de ce que nous sommes, mais aussi l'obligation de nous défendre, d'informer et de réclamer le respect qui nous est dû comme peuple de chasseurs, de pêcheurs, de gens de mer qui vivent en harmonie avec la nature environnante.

Je tiens à souligner le travail des organisateurs du Rendez-vous loup-marin, le Centre d'interprétation du phoque et l'association des chasseurs de phoque intracôtiers, qui célèbrent respectivement leur 25e et leur 35e anniversaire cette année. Grâce à vos efforts, notre communauté se dresse, droite et fière, l'industrie se relève, et l'avenir est prometteur.

• (9 h 50) •

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député des Îles-de-la-Madeleine. Maintenant, je vais céder la parole à Mme la députée de Sanguinet.

Souligner le 35e anniversaire du Club
Optimiste Saint-Rémi inc.

Mme Danielle McCann

Mme McCann : Merci, Mme la Présidente. C'est le Club Optimiste de Carignan qui a fondé et parrainé le club de Saint-Rémi. Le 1er février 1984, ils ont recruté 25 hommes impliqués dans la communauté, et encore aujourd'hui sept de ces 25 membres fondateurs sont encore actifs au sein du club. On y organise le carnaval de Saint-Rémi et Appréciation jeunesse. Les billets Opti-Voyages voient le jour, et c'est la principale source de financement pour effectuer toutes les activités jeunesse et les dons aux organismes. En 1985‑1986, le club accepte les femmes. En 1987, c'est la fondation du Club Octogone, club formé avec des jeunes. En 1990, le Club Opti-Jeunes est formé avec des jeunes superimpliqués. En 1993‑1994, la première sécurité sur roues et course de boîtes à savon. En 1994 et 1995, une première femme devient présidente. En 1995, le club devient maître d'oeuvre d'Opération Nez Rouge Saint-Rémi. Et le club a également remis 15 000 $ en dons à différents organismes.

En 2019, avec 36 membres dévoués, le Club Optimiste de Saint-Rémi a de quoi être fier des réalisations passées. C'est donc avec un immense plaisir que je leur souhaite une bonne continuité pour leur 35e anniversaire. Merci.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Merci beaucoup, Mme la députée de Sanguinet. Et maintenant, pour clore cette rubrique de déclarations de députés, je cède la parole à M. le député de Maskinongé.

Rendre hommage à MM. Claude Julien et Jocelyn Déry
pour leur acte de bravoure

M. Simon Allaire

M. Allaire : Merci, Mme la Présidente. Aujourd'hui, je veux rendre hommage à deux citoyens de Sainte-Ursule, Claude Julien et Jocelyn Déry.

Le 22 novembre dernier, alors qu'ils se rendaient au travail, les deux hommes ont aperçu de la fumée s'échappant d'une résidence à Sainte-Angèle-de-Prémont. Instinctivement, ils ont immédiatement réagi afin de sauver les occupants, Réal et Rollande Rivard, âgés de 98 et 96 ans. Ils les ont sortis de la maison et mis en sécurité chez un voisin. En plus de sauver le couple de personnes âgées, ce jour-là, les deux héros ont également aidé les pompiers et notamment en gérant la circulation.

Si les deux hommes n'avaient pas réagi, ce jour-là, 15 minutes plus tard le feu aurait ravagé la résidence, et les occupants ne seraient plus là pour en témoigner aujourd'hui. C'est donc du fond du coeur, en mon nom, au nom de toute la communauté ainsi qu'au nom de mes collègues que je tiens aujourd'hui à souligner cet acte de bravoure. Claude Julien et Jocelyn Déry, cette date restera marquée dans nos mémoires, ce jour où votre courage a sauvé deux vies. Merci et bravo!

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Merci, M. le député de Maskinongé. Et j'avais fait erreur puisque ce sera Mme la députée de Westmount—Saint-Louis qui va clore cette rubrique de déclarations de députés. La parole est à vous.

[...]
 

En Complément