Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°23, 21 mars 2019, page 1137

[...]

Orientations gouvernementales en matière d'immigration

Mme Dominique Anglade

Mme Anglade : Merci, M. le Président. Alors, pour faire fonctionner le Parlement, il est essentiel d'avoir des informations qui sont pertinentes, factuelles pour prendre de bonnes décisions. Et je dois reconnaître, M. le Président, que j'ai de la difficulté à suivre le ministre de l'Immigration. Dans l'exemple, hier, le ministre a clairement refusé de fournir des informations qui ont toujours été disponibles auparavant.

En 2018, comme pour toutes les années antérieures, on connaissait la provenance des gens qui souhaitaient s'installer ici, sur notre territoire. On savait que 37 % venaient de l'Afrique, 9 % de l'Amérique, 25 % de l'Europe, 29 % de l'Asie. Cette information, elle est pertinente pour bien comprendre d'où viennent les personnes et comprendre les tendances. Mais le ministre, de manière unilatérale, a décidé de ne pas fournir ces informations.

Dans le dossier soumis à Arrima, c'est devant la cour que nous avons appris que seulement 400 dossiers seraient traités en 2019. En procédant de cette manière, le ministre entretient la méfiance. Il semble vouloir faire les choses en comité restreint et, clairement, il ne joue pas à visière levée.

Pourquoi, M. le Président?

Le Président : M. le ministre de l'Immigration.

M. Simon Jolin-Barrette

M. Jolin-Barrette : M. le Président, j'ai de la misère à suivre la députée de Saint-Henri—Sainte-Anne sur ce sujet-là. Vous savez pourquoi? Parce qu'avec le nouveau système qu'on souhaite utiliser, le système Arrima, qui a été mis en place par ma prédécesseure avec le projet de loi n° 77 en 2016 et qui est entré en vigueur en 2018, ce qui est important, ce n'est pas d'où vous venez, ce n'est pas quelle langue vous parlez. Peu importe la région du monde d'où vous venez, on ne vous sélectionnera pas en fonction de votre pays de provenance, en fonction du bassin géographique d'où vous venez, on va vous sélectionner en fonction de votre talent, de vos compétences, de votre expérience en matière du marché du travail. On ne vous sélectionnera pas en fonction du continent duquel vous venez.

Nous, ce qu'on va s'assurer de faire, là, c'est de vous donner les outils à partir de l'étranger. Que vous veniez d'Europe, d'Afrique, d'Amérique du Sud, que vous veniez de l'Océanie, que vous veniez d'Asie, pour nous, ce n'est pas important. Ce qu'on veut, c'est le talent des gens qui viennent au Québec enrichir la société québécoise. On ne veut pas faire de discrimination des gens fondée sur la provenance du monde entier.

Est-ce que c'est ce que la députée de Saint-Henri—Sainte-Anne nous invite à faire...

Le Président : En terminant.

M. Jolin-Barrette : ...sélectionner les gens en fonction de leur provenance du globe? Nous, on est ouverts. Ce n'est pas ça qu'on veut faire du côté du gouvernement, ici.

• (10 h 30) •

Le Président : Première complémentaire, Mme la députée de Saint-Henri—Sainte-Anne.

Mme Dominique Anglade

Mme Anglade : M. le Président, ceci n'est qu'un exemple. Il y a des données qu'il refuse de partager. La question que je viens de poser en matière de transparence s'applique également à d'autres choses, notamment le traitement des 18 000 dossiers.

Depuis le 4 mars, le ministre est tenu de traiter ces dossiers. Combien en a-t-il traité à ce jour? 50, 500, 5 000? Est-ce que le ministre s'engage à fournir l'état d'avancement du traitement de ces dossiers?

Le Président : M. le ministre de l'Immigration.

M. Simon Jolin-Barrette

M. Jolin-Barrette : M. le Président, je veux revenir sur la question de la députée, à laquelle elle n'a pas répondu. Est-ce que, pour elle, avec le nouveau...

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît! S'il vous plaît!

M. Jolin-Barrette : ...système de déclaration Arrima, elle souhaite que les gens soient sélectionnés en fonction des différentes régions du monde? Est-ce que, pour elle, c'est important de dire : On va sélectionner des gens uniquement d'Amérique du Sud, ou uniquement d'Afrique, ou uniquement de l'Europe? Moi, ce n'est pas ça que je veux au niveau du type d'immigration. Je veux m'assurer qu'on sélectionne la personne qui est la plus motivée à venir au Québec, qui

[...]
 

En Complément