Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°42, 14 mai 2019, page 2685

[...]

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député de Rimouski. Maintenant, je reconnais M. le député de Beauce-Nord.

Féliciter Mme Mélanie Boissonneault, directrice de l'école
Vision Beauce nommée Jeune entreprise de l'année

M. Luc Provençal

M. Provençal : Merci, Mme la Présidente. Le 17 avril dernier se tenait la 31e édition du souper annuel des jeunes gens d'affaires de la Nouvelle-Beauce, à Scott. Organisé par Développement économique Nouvelle-Beauce, l'événement fut l'occasion de reconnaître l'audace, la passion et la créativité d'entrepreneurs de la région.

Pour 2019, le prix Jeune entreprise de l'année a été décerné à l'école Vision Beauce de Sainte-Marie. Il y a un peu plus de 10 ans, Mme Mélanie Boissonneault, propriétaire et directrice générale, se lançait dans une aventure qui allait combiner sa passion pour les langues et l'enseignement ainsi que sa fibre entrepreneuriale. Le projet de l'école Vision, une école primaire privée trilingue, a donc vu le jour en 2010.

L'école accueillait à sa première année 70 enfants. Aujourd'hui, ce sont plus de 220 élèves qui y oeuvrent au quotidien dans un cadre familial. C'est une fierté pour Mme Boissonneault de pouvoir enfin dire que l'école a atteint sa capacité maximale.

Je lui adresse mes plus sincères félicitations pour cette reconnaissance et lui souhaite bon succès pour ses projets futurs. Merci, Mme la Présidente.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député de Beauce-Nord. Et la prochaine déclaration sera celle de M. le député de Jean-Lesage.

Partager la vision du monde de cinq élèves de l'école des Jeunes-du-Monde

M. Sol Zanetti

M. Zanetti : Merci, Mme la Présidente. En décembre dernier, j'ai eu la chance d'aller visiter les élèves de cinquième et sixième année de la classe de Mme Izabelle à l'école Jeunes-du-Monde dans Maizerets. J'ai demandé aux élèves de m'écrire une lettre pour me dire ce qu'ils aimeraient changer dans le monde et j'ai pensé en partager des extraits avec vous. Hope nous dit : «Il doit y avoir moins de voitures, plus de transport en commun et moins de construction de maisons. Où sont les animaux?» Olivier nous dit : «Je trouve que les cours d'école sont tristes. Pour aider, vous pourriez mettre des graffitis de professionnels.» Jeanne nous dit : «Il faudrait arrêter d'acheter des pailles et des ustensiles en plastique et surtout commencer le mouvement zéro déchet.» Lucile : «Je souhaiterais qu'on aide les gens pauvres qu'on voit dans les métros à changer et à se trouver un emploi.» Crystale : «J'aimerais que les combats armés ne mettent pas la vie d'innocents en danger, surtout lorsque c'est un malentendu.»

J'aimerais qu'on prenne le temps d'apprécier — et ça, c'est moi qui le dis, là — la vivacité et l'intérêt des jeunes du Québec et qu'on prenne plus souvent le temps de les écouter, parce qu'ils en ont beaucoup à dire. Merci.

• (13 h 50) •

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Merci, M. le député de Jean-Lesage. Maintenant, je cède la parole à Mme la députée de Laviolette—Saint-Maurice.

Rendre hommage à M. André Gélinas pour son
engagement bénévole et communautaire

Mme Marie-Louise Tardif

Mme Tardif : Merci, Mme la Présidente. Aujourd'hui, je désire rendre hommage à M. André Gélinas, qui s'implique depuis plus de 70 ans dans la communauté de Sainte-Flore de Shawinigan.

Ainsi, dès son jeune âge, il a été servant de messe pendant une dizaine d'années, et ce, à raison de six fois par semaine. Homme de coeur et de passion, il est grandement connu pour ses innombrables engagements en tant que bénévole.

Depuis plus de 50 ans, M. Gélinas offre sa voix à la population via la chorale Choeur du rocher. Et encore aujourd'hui, à l'âge de 80 ans, il lui arrive de prendre part à certains concerts dans sa communauté. Donc, ses implications auront assurément servi à conserver une église belle et invitante.

Depuis plusieurs années, il s'est impliqué auprès de la fabrique de Sainte-Flore à titre de marguillier et comme personne-ressource pour l'entretien de l'église et des terrains. Il a également été bénévole pendant une quarantaine d'années à la campagne du Noël des nôtres de Grand-Mère.

Pionnier, bâtisseur, il a grandement collaboré, grâce à toutes ces décennies d'implication, à ce que sa communauté soit belle et si vivante. Merci, M. Gélinas.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Merci, Mme la députée. Et maintenant, pour clore cette rubrique de déclarations de députés, je cède la parole à M. le député de Rousseau.

[...]
 

En Complément