Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°42, 14 mai 2019, page 2710

[...]

Tout comme la société québécoise, le Village s'émancipe, se développe et attire de nouveaux résidents qui investissent pour prendre soin de leur quartier, participent à l'amélioration du cadre bâti et à l'aménagement urbain, fondent des familles, élèvent leurs enfants et s'impliquent dans la vie communautaire et sociale du Village. C'est un site emblématique de la communauté où se côtoient diversité, culture, gastronomie, commerces, services communautaires. Mais surtout c'est un endroit où se rassemblent toutes celles et ceux qui ont le goût de s'amuser, de célébrer, de s'aimer comme ils l'entendent, sans barrière ni préjugé. Notre gouvernement est fier de contribuer, par le biais du fonds des initiatives pour le rayonnement de Montréal, aux grands événements qui animent la vie culturelle dans le Village, et pensons à Aires Libres et à la Fierté gaie.

En terminant, Mme la Présidente, j'aimerais transmettre aux artisans passés et présents du Village notre gratitude pour l'apport inestimable à l'épanouissement et au bien-être de tant de personnes et leur contribution à l'évolution de la société québécoise vers une société plus ouverte et égalitaire pour les droits des LGBTQ+. Merci, Mme la Présidente.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, Mme la ministre. Et maintenant je cède la parole à M. le député de LaFontaine.

M. Marc Tanguay

M. Tanguay : Oui, merci beaucoup, Mme la Présidente. Alors, vous comprendrez que je fais miens les propos tenus par mes collègues et faire en sorte aujourd'hui de souligner l'importance pour notre société, jour après jour, de tout mettre en oeuvre afin de contribuer à l'inclusion et à la pleine représentation et participation des membres de la communauté LGBTQ+ du Québec.

Notons à cet effet un événement qui est marquant, Mme la Présidente, notamment en juin 2016, ici même, en cette Assemblée nationale, l'adoption de la Loi visant à renforcer la lutte contre la transphobie et à améliorer notamment la situation des mineurs transgenres. Cette loi vient notamment modifier notre Charte des droits et libertés de la personne afin d'y inclure une protection explicite contre la discrimination fondée sur l'identité ou l'expression de genre.

Il est déterminant que les membres de l'Assemblée nationale unissent leurs voix et appuient les personnes qui se reconnaissent dans la diversité sexuelle et la pluralité des identités et des expressions de genre. Nous devons poursuivre la lutte contre l'homophobie, la transphobie, la discrimination et les préjugés envers les minorités sexuelles et de genre. En ce sens, Mme la Présidente, le Village gai de Montréal contribue directement à cet épanouissement et cette intégration sociale. Montréal est reconnue mondialement pour être une ville accueillante pour tous. La sécurité et la libre expression de soi que permet le Village sont essentielles. Oui, le Village gai de Montréal est un lieu de refuge et d'émancipation pour les communautés LGBTQ+ du Québec.

Faisons en sorte, Mme la Présidente, que ce fait demeure. Merci beaucoup.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député de LaFontaine. Et, maintenant, je cède la parole à M. le chef du troisième groupe d'opposition.

M. Pascal Bérubé

M. Bérubé : Mme la Présidente, d'entrée de jeu, je tiens à saluer d'anciens députés légendaires qui ont joué un rôle majeur pour représenter le Village à l'Assemblée nationale, MM. Claude Charron et André Boulerice, ainsi que les députés du Parti québécois qui leur ont succédé.

Notre famille politique a été responsable d'avancées des droits importantes depuis l'amendement à la charte québécoise des droits et libertés, en 1977, jusqu'à la reconnaissance des droits des personnes trans, en passant par l'union civile, en 2002, puis c'est d'ailleurs le coauteur du mémoire du Parti québécois, et beaucoup d'autres avancées.

À quelques jours du 17 mai, une date importante, notre engagement est clair, nous poursuivons dans cette direction. Le Village a été un lieu d'expérimentation de modes de vie alternatifs et le lieu de luttes emblématiques. À ce titre, nous devons reconnaître son importance historique. Je note d'ailleurs que la permanence nationale du Parti québécois y est logée.

Notre rôle est donc aussi d'être les porte-parole des résidents du Village qui regardent avec inquiétude ses évolutions récentes. Mais, au-delà du Village, nous devons représenter dans cette Chambre toutes les personnes LGBTQ+ du Québec dans toutes les régions. Il est fondamental que chacune et chacun sentent qu'ils peuvent vivre leur identité sexuelle et de genre en toute liberté, y compris en dehors de l'île de Montréal, et de se sentir bien dans le Village à Montréal. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire en ce sens.

Les personnes LGBTQ+ de partout au Québec peuvent compter sur le Parti québécois et ses députés. C'était vrai dans le passé, c'est vrai aujourd'hui et ce sera encore le cas dans le futur. Et j'annonce une participation au grand défilé de la Fierté. Puis, je suis convaincu, je rencontrerai plusieurs membres de cette Chambre, qui seront unis pour la diversité, pour le respect et pour l'amour de tous. Merci.

Mise aux voix

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le chef du troisième groupe d'opposition. Alors, cette motion est-elle adoptée? M. le leader du deuxième groupe d'opposition.

M. Nadeau-Dubois : Merci, Mme la Présidente. S'il vous plaît, faire parvenir une copie de cette motion à la ville de Montréal, à Tourisme Montréal, au Bureau de lutte à l'homophobie ainsi qu'à la Société de développement commercial du Village.

[...]
 

En Complément