Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°44, 16 mai 2019, page 2834

[...]

Mme Manon Massé

Mme Massé : L'État québécois, là, ce n'est pas une business, vraiment pas une business, c'est là pour prendre soin du monde. Les réponses du premier ministre ce matin, en fait, sont complètement déconnectées de la réalité de la grande majorité des Québécois et Québécoises. Pour lui, 500 000 $, c'est un salaire juste. Pour le reste du monde au Québec, c'est une fortune inimaginable.

Pour qui le premier ministre gouverne? Le peuple québécois ou ses amis du 1 %?

Le Président : M. le premier ministre.

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît! S'il vous plaît à tous! Vous connaissez nos règles.

M. François Legault

M. Legault : M. le Président, la co-porte-parole de Québec solidaire gagne 130 000 $ par année. Peut-être pas dans le 1 %, mais pas loin. Peut-être dans le 5 %.

Moi, j'aimerais qu'elle sorte en point de presse puis qu'elle explique si elle est mal à l'aise de gagner 130 000 $, alors qu'il y a du pauvre monde qui gagne seulement 20 000 $.

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît!

M. Legault : Qu'elle s'explique, là. Moi, je pense que la responsable de Québec solidaire a des responsabilités importantes, qu'elle mérite ce salaire, puis il faut arrêter de faire de la petite politique avec ça.

Le Président : Question... M. le leader du deuxième groupe d'opposition.

Des voix : ...

Le Président : Je vais demander, tous, de garder votre calme.

Une voix : ...

Le Président : Deux secondes, M. le leader. Vous aurez la parole lorsque les gens seront attentifs à ce que vous avez à dire. Alors, je vous demande votre silence et votre collaboration, s'il vous plaît. M. le leader du deuxième groupe d'opposition.

M. Nadeau-Dubois : Oui. M. le Président, «petite politique» est un terme non parlementaire en cette Chambre. Alors, je demanderai au premier ministre de retirer ses propos.

Le Président : M. le leader du gouvernement.

M. Jolin-Barrette : La réalité, M. le Président, c'est la réalité des faits, hein? Si Québec solidaire décide de se comporter de cette façon-là, ça leur appartient et ça doit être nommé ici, dans le salon bleu.

Le Président : M. le leader du deuxième groupe d'opposition complétera là-dessus. Je vous laisse aller.

M. Nadeau-Dubois : M. le Président, ce n'est pas la poursuite de l'échange entre la cheffe de Québec solidaire et le premier ministre, là, qui se passe, là. Il y a des propos non parlementaires qui ont été prononcés. On peut être en désaccord ou en accord sur le fond, mais, sur la forme, c'est non parlementaire. Le premier ministre doit les retirer, et le leader du gouvernement doit lui demander de le faire.

Le Président : Ce mot-là est un mot interdit. Il est inscrit. Je demande de retirer ce mot. Il vient d'être retiré. Je vous demande votre attention à tous, de faire attention aux propos que vous tenez. Nous sommes en période de questions...

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît! S'il vous plaît!

Des voix : ...

Le Président : S'il vous plaît! Mme la députée de Saint-Henri—Sainte-Anne, vous avez maintenant la parole.

[...]
 

En Complément