Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°45, 28 mai 2019, page 2889

[...]

M. Pierre Arcand

M. Arcand : Le premier ministre sait très bien que ce n'est pas vrai. Le premier ministre sait très bien et, s'il croit vraiment à l'électrification des transports, pourquoi tarde-t-il encore à donner le feu vert au projet de tramway de Québec? Pourquoi est-ce que c'est si compliqué, ce projet, et aussi simple pour le troisième lien? Peut-il d'ailleurs nous confirmer, en passant, qu'il va prendre l'argent directement de la ville de Montréal? C'est ça actuellement, les négociations que vous avez.

Le Président : M. le premier ministre.

M. François Legault

M. Legault : M. le Président, faut-il rappeler que le fédéral a mis en place deux fonds : un fonds pour les infrastructures vertes, un fonds de 1,8 milliard qui est surutilisé. En tout cas, il y a une demande pour plus que 1,8 milliard de l'ensemble des municipalités. Il y a un autre fonds de 5,2 milliards qui, pour l'instant, est sous-utilisé. Il n'y a pas de projet, à 40 % d'utilisation par le fonds fédéral, qui nous permettrait d'utiliser pleinement le 5,2 milliards. Donc, on essaie actuellement de s'entendre pour qu'on utilise non pas 400 millions de ce fonds, mais 1,2 milliard.

Le Président : Deuxième complémentaire, M. le chef de l'opposition officielle.

M. Pierre Arcand

M. Arcand : Des montants que vous allez prendre, d'ailleurs, à la ville de Montréal, si j'ai bien compris. D'ailleurs, vous aviez même promis que vous étiez pour partager à parts égales les investissements pour le transport collectif et les projets routiers.

Pourquoi vous n'avez pas respecté cet engagement dans le dernier budget, de faire 50-50, si le transport collectif était à ce point une priorité pour vous?

Le Président : Je vous rappelle toujours qu'on s'adresse toujours à la présidence. M. le premier ministre, s'il vous plaît.

M. François Legault

M. Legault : Oui. M. le Président, une nouvelle découverte, donc, le Parti libéral s'oppose à certains projets de transport routier qui ont été déposés. J'aimerais qu'il m'en nomme seulement un, projet de transport routier avec lequel il n'est pas d'accord. Il vient juste de nous dire que c'était faux, qu'il est maintenant toujours d'accord avec le troisième lien. Donc, peut-il nous donner un projet de transport routier avec lequel il n'est pas d'accord?

Le Président : Troisième complémentaire, M. le chef de l'opposition officielle.

M. Pierre Arcand

M. Arcand : J'ai beaucoup de difficultés à suivre le premier ministre, surtout, en plus, quand, en fin de semaine, il a parlé d'une urgence pragmatique en matière environnementale.

Est-ce que le premier ministre peut me dire ce que ça veut dire au juste? Est-ce qu'on doit comprendre qu'il va tenir compte de l'environnement seulement si ça fait son affaire?

Le Président : M. le premier ministre.

M. François Legault

M. Legault : M. le Président, on a deux grands défis au Québec : un défi climatique, réduire les GES par habitant, malgré le fait qu'on est déjà premiers sur les 60 États et provinces en Amérique du Nord, mais on a et surtout... on a surtout le défi de créer de la richesse, de devenir aussi riches que le reste du Canada, de se débarrasser de la péréquation, de créer des jobs payantes, ce que vous n'avez pas fait pendant 15 ans.

Le Président : Question principale, Mme la députée de Maurice-Richard.

Mesures pour faciliter la mise en oeuvre de projets environnementaux

Mme Marie Montpetit

Mme Montpetit : Merci, M. le Président. La fin de semaine dernière, lors de son conseil général, la CAQ a décidé enfin de parler d'environnement et d'économie verte. J'ai entendu beaucoup de discours, beaucoup de généralités, mais assez peu de mesures concrètes.

[...]
 

En Complément