Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°51, 6 juin 2019, page 3287

(Neuf heures quarante minutes)

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Alors, bon jeudi à tous et toutes. Vous pouvez prendre place.

Affaires courantes

Déclarations de députés

Et nous allons débuter notre séance avec la rubrique des déclarations de députés. Et nous allons débuter avec M. le député de Sainte-Rose.

Souligner le 75e anniversaire du débarquement des alliés en Normandie

M. Christopher Skeete

M. Skeete : Merci beaucoup, Mme la Présidente. C'est important pour moi d'utiliser le temps qui m'est accordé pour souligner la commémoration du débarquement de Normandie, pour qu'on n'oublie jamais ceux qui se sont battus, et trop souvent tombés, pour faire de ce monde ce qu'il est aujourd'hui.

Ils étaient tous si jeunes et tous prêts à faire face aux pires horreurs. Ces soldats québécois, qui comptaient pour plus de 20 % des Canadiens envoyés au front, ont débarqué sur les plages de Normandie il y a exactement 75 ans aujourd'hui pour se battre aux côtés des alliés.

Mme la Présidente, je souhaiterais marquer cette date importante, car je suis très fier de la part jouée par le Québec dans le débarquement de Normandie. Le débarquement a été un moment décisif, un moment charnière, qui a marqué l'histoire de l'Occident, et le Québec s'est illustré.

J'adresse tout mon respect aux soldats survivants et je salue avec beaucoup d'émotion la mémoire de ceux qui nous ont quittés. Nous nous souvenons, je me souviens. Merci beaucoup, Mme la Présidente.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député de Sainte-Rose. Et maintenant je vais céder la parole à M. le député de Jacques-Cartier.

Rendre un hommage posthume à M. Louis Levi «Tahagietagwa» Oakes,
vétéran de la Deuxième Guerre mondiale

M. Gregory Kelley

M. Kelley : (S'exprime dans une langue autochtone), Louis Levi Oakes.

Aujourd'hui, je tiens à rendre hommage à Levi Oakes, le dernier Mohawk à parler la langue codée, qui nous a quittés le 28 mai dernier à l'âge de 94 ans.

Levi Oakes was born in Québec and lived his entire life in the Akwesasne community. In the Second World War, he joined the American Forces and served in the Pacific Theater, bravely, as an infamous code talker. He hardly spoke to his family about his war experience. And, in 2016, he received the Congressional Silver Medal for his honorable service.

But the sad truth is that Levi Oakes was a victim of our residential school system. The language that he spoke, which was so valued by the military, was almost robbed from him as a child.

After his service, he became a proud advocate for the Kanien'kéha language. He was described as a hero, an inspiration and true treasure to the community, and it is fitting that we pay tribute to Levi Oakes today, on the 75th anniversary of D-day.

Je tiens à offrir toutes mes sympathies aux membres de la famille. Nous nous souviendrons. Lest we forget.

La Vice-Présidente (Mme Gaudreault) : Je vous remercie, M. le député de Jacques-Cartier. Et maintenant je cède la parole à Mme la députée de Verchères.

Souligner le 20e anniversaire de l'organisme Rues principales Verchères

Mme Suzanne Dansereau

Mme Dansereau : Merci, Mme la Présidente. J'aimerais souligner le 20e anniversaire de Rues principales Verchères.

Cette organisation est un regroupement de gens d'affaires qui vise à sauvegarder, promouvoir, stimuler la revitalisation économique, physique, sociale et culturelle de la municipalité de Verchères.

Le 16 avril dernier, plusieurs entrepreneurs se sont rassemblés afin de célébrer cet anniversaire de fondation. Le nombre de personnes ayant répondu à l'appel pour cette soirée démontre l'importance de leur mission au sein de la communauté d'affaires.

[...]
 

En Complément