Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Journal des débats > Index du Journal des débats

Index du Journal des débats - Sujets

42-1 (27 novembre 2018 - )

Assemblée
Fascicule n°53, 11 juin 2019, page 3435

[...]

Mme Isabelle Melançon

Mme Melançon : La ministre, dans ses réponses, lance toujours le blâme sur le travail des oppositions ou des gouvernements antérieurs. C'est toujours la même chose, mais, pire encore, elle critique les travaux qui sont faits en commission parlementaire, où les gens de son propre gouvernement siègent. Aujourd'hui, je lui offre l'occasion d'aller chercher de l'argent pour les médias de l'information du Québec. Ça, ce n'est pas une porte qui était déjà défoncée, Mme la ministre. Est-ce que vous allez saisir cette occasion et appuyer la motion que je dépose aujourd'hui?

Le Président : M. le ministre des Finances.

M. Eric Girard

M. Girard (Groulx) : Merci pour cette question. J'ai eu l'occasion d'écouter le premier ministre du Canada hier, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas l'air pressé de bouger sur ce dossier. Alors, j'ai constaté, dans le budget fédéral, qu'il y avait une aide, et les parties prenantes de l'industrie nous ont dit que cette aide était insuffisante.

Suite à cette information, nous poursuivons notre travail pour voir de quelle façon nous pouvons aider cette importante industrie, et j'aimerais rappeler à tout le monde que nous avons déjà un crédit d'impôt pour la transformation numérique, qui est très apprécié et qui est du même ordre de grandeur que l'effort que le fédéral vient de faire. Alors, nous regardons...

Le Président : En terminant.

M. Girard (Groulx) : ...pour faire des efforts supplémentaires, mais dans le contexte de l'équité pour l'ensemble des contribuables.

Le Président : Question principale, M. le député de Viau.

Mesures pour encadrer l'accès aux boissons sucrées alcoolisées

M. Frantz Benjamin

M. Benjamin : M. le Président. Le 27 mars dernier, le coroner a déposé son rapport sur la mort tragique d'Athéna Gervais, décédée une année plus tôt, après avoir consommé au moins une cannette de Fckd Up, une boisson sucrée à forte teneur d'alcool.

Certaines mesures ont été mises en place, M. le Président, mais il est nécessaire et surtout urgent, et maintenant, de repousser sa limite. La saison estivale est à nos portes, et le temps des bals des finissants, pour ces étudiants, commence dans quelques jours. Le 28 mars dernier, nous avons interpelé la ministre de la Sécurité publique afin qu'elle mette en oeuvre une campagne de sensibilisation. La réponse de la ministre : un comité. Plus de deux mois se sont écoulés, M. le Président, depuis cette intervention. Un comité, ce n'est pas suffisant. Une campagne de sensibilisation, on n'a plus le temps, M. le Président.

Ma question est fort simple : Quelles sont les actions qu'elle va poser maintenant afin de protéger nos enfants?

Le Président : Mme la ministre de la Sécurité publique.

Mme Geneviève Guilbault

Mme Guilbault : Oui, merci, M. le Président. Effectivement, c'est une question très sérieuse, et je me souviens très bien de la question du député de Viau, qui était très pertinente. Et, encore aujourd'hui, je veux l'assurer de tout le sérieux que nous mettons à travailler sur cette question-là. Comme le député le sait, les boissons de type Fckd Up, la vente est déjà interdite à plusieurs endroits. Donc, il y a déjà un bon pas qui a été fait dans la bonne direction. La consommation... c'est-à-dire la proportion d'alcool dans les boissons aussi a été limitée depuis. Parce qu'il faut comprendre qu'il y a beaucoup de pouvoirs et de devoirs qui incombent au gouvernement fédéral en cette matière. Heureusement, le gouvernement fédéral a agi encore récemment pour limiter encore davantage la proportion d'alcool dans ces boissons, qui sont malheureusement très populaires chez nos jeunes.

Mais, vous le dites, et c'est dans le discours ambiant aussi — ça, c'est une bonne chose — effectivement, les bals de finissants, l'été s'en vient, l'effervescence caractéristique de l'été aussi. Alors, nous mettons en place tous les moyens. Nous maintenons les discussions. Le comité dont je parlais, de la RACJ, la Régie des alcools, des courses et des jeux, se penche sur un certain nombre de questions, notamment en rapport avec la consommation d'alcool. Et je peux vous assurer que nous arriverons très bientôt avec des décisions et des mesures bien concrètes, notamment pour le bien-être de nos jeunes.

Le Président : Cela met fin à la période de questions et de réponses orales. Merci de votre collaboration.

[...]
 

En Complément