Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Actualités et salle de presse > Communiqués de presse > L'Assemblée nationale adopte sa Politique relative à la prévention et à la gestion des situations de harcèlement

Recherche avancée dans la section Actualités et salle de presse

La date de début doit précéder la date de fin.

L'Assemblée nationale adopte sa Politique relative à la prévention et à la gestion des situations de harcèlement

Québec, le 5 juin 2015 – Le président de l’Assemblée nationale du Québec, M. Jacques Chagnon, annonce l‘entrée en vigueur de la Politique relative à la prévention et à la gestion des situations de harcèlement au travail. Celle-ci traduit la volonté des parlementaires et de l’Administration de faire en sorte que l’Assemblée nationale demeure un milieu de travail sain et harmonieux, exempt de harcèlement. La Politique met en évidence l’importance de la prévention et du maintien d’une culture de civilité. Elle propose un processus équitable et efficace de traitement des situations de harcèlement, qui prend en compte les particularités du milieu de travail que constitue l’Assemblée nationale.

La Politique s’adresse à la fois aux députés, au personnel de député et au personnel administratif  et envoie un message clair et uniforme : aucune forme de harcèlement n’est tolérée dans ce milieu de travail, et ce, peu importe qui en est l’auteur.

La vice-présidente de l’Assemblée nationale et présidente du groupe de travail qui a élaboré la Politique, Mme Maryse Gaudreault, précise qu’une « politique en matière de harcèlement est avant tout un moyen de communication et de sensibilisation. C’est pourquoi nous la diffuserons largement et mettrons en œuvre des activités et des mesures de prévention des conflits et du harcèlement. »

En novembre 2014, un groupe de travail a été formé à la demande du président Jacques Chagnon. Son mandat consistait à formuler des recommandations quant aux moyens à appliquer pour prévenir et gérer les situations de harcèlement. Présidé par Mme Maryse Gaudreault, accompagnée de spécialistes issus du personnel administratif, le groupe de travail était composé de députés, femmes et hommes, de tous les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. En plus de Mme Gaudreault, M. Jacques Chagnon tient à remercier, pour leur précieuse collaboration, les députées Sylvie D’Amours (Mirabel), Françoise David (Gouin), Manon Massé (Sainte-Marie–Saint-Jacques), Marie Montpetit (Crémazie) et Carole Poirier (Hochelaga-Maisonneuve) ainsi que les députés Simon Jolin-Barrette (Borduas), Harold LeBel (Rimouski) et Marc H. Plante (Maskinongé).

La Politique, adoptée par règlement du Bureau de l’Assemblée nationale et approuvée par le secrétaire général, remplace le Programme relatif à la prévention et au contrôle du harcèlement et de la violence au travail, qui ne s’appliquait qu’au personnel administratif. On peut la consulter sur le site  Web de l’Assemblée nationale : assnat.qc.ca/PolitiqueHP.

Source et renseignements :

Noémie Cimon-Mattar
Direction des communications, des programmes éducatifs et de l’accueil
Assemblée nationale du Québec
Téléphone : 418 643-1992, poste 70274
Courriel : ncimonmattar@assnat.qc.ca