Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Actualités et salle de presse > Communiqués de presse > 36e session de l'Assemblée parlementaire de la FrancophonieDémocratie et reconstruction des institutions parlementaires haïtiennes au programme

Recherche avancée dans la section Actualités et salle de presse

La date de début doit précéder la date de fin.

36e session de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie

Démocratie et reconstruction des institutions parlementaires haïtiennes au programme

Québec, le 2 juillet 2010 – Le président de l'Assemblée nationale du Québec et président de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), M. Yvon Vallières, dirigera les travaux de la 36session de l'APF. Cette rencontre annuelle se déroulera à Dakar, au Sénégal, du 4 au 8 juillet 2010. À cette occasion, le président Vallières sera accompagné des députés Germain Chevarie, Henri-François Gautrin, Sylvie Roy, Bertrand Saint-Arnaud et Stéphanie Vallée, membres de la section québécoise de cette organisation et rapporteurs au sein de ses différentes instances.

En plus d'examiner les rapports des commissions de l'APF et de son réseau de femmes parlementaires, les élus pourront entendre le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie, M. Abdou Diouf. Les travaux seront notamment consacrés aux efforts de reconstruction des institutions parlementaires haïtiennes. Un débat sur la situation de la démocratie parlementaire dans l'espace francophone, 50 ans après l'indépendance de différents pays africains et l'adoption de la déclaration de Bamako, est aussi prévu à l'ordre du jour.  

« Cette rencontre constitue un forum privilégié de débats, d'échanges et de réflexions sur des thèmes qui intéressent les parlementaires francophones. Vigie de la démocratie, l'APF, en guise de solidarité avec son précieux partenaire, accordera cette année une attention particulière à la situation en Haïti et à la reconstruction de ses institutions parlementaires détruites lors du séisme de janvier dernier. C'est donc avec beaucoup de fierté que je vais présider les travaux de la 36Session », a souligné le président Vallières.

Par ailleurs, les membres de la section québécoise profiteront de cette tribune de choix pour inviter les participants à la Conférence interparlementaire sur la diversité des expressions culturelles qui aura lieu en février 2011 à Québec. Initiative du président de l'Assemblée nationale du Québec, cette conférence d'envergure internationale unique sera l'occasion d'assurer un suivi rigoureux de la mise en oeuvre de la Convention adoptée à l'UNESCO en 2005 et de confirmer le leadership de la Francophonie dans le domaine névralgique de la diversité culturelle. 

Créée en mai 1967, l'Assemblée parlementaire de la Francophonie regroupe aujourd'hui des parlementaires de 77 parlements ou organisations interparlementaires répartis sur les cinq continents. Son action vise principalement à promouvoir et défendre la démocratie, l'État de droit, le respect des droits de l'Homme, le rayonnement international de la langue française et la diversité culturelle. L'APF est l'assemblée consultative de la Francophonie.

Source :
Noémie Cimon-Mattar
Direction des communications
Tél. : 418 644-9851