Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Actualités et salle de presse > Communiqués de presse > La 44e Session de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie termine ses travaux

Recherche avancée dans la section Actualités et salle de presse

La date de début doit précéder la date de fin.
  • En direct sur le Web

La 44e Session de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie termine ses travaux

Québec, le 10 juillet 2018 – La 44e Session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), présidée par M. Jacques Chagnon, également président de l’Assemblée nationale, a terminé ses travaux aujourd’hui. Près de 300 parlementaires de la Francophonie se sont réunis à Québec, du 5 au 10 juillet, sur la thématique « Les bonnes pratiques des parlements à l’ère du numérique ». Au total, plus de 500 délégués ont pris part à cette activité. Pour la première fois depuis sa création, un plan de la présidence, mettant en valeur la thématique du numérique, a été présenté lors de la session de 2017, à Luxembourg, et ce, par la Section du Québec. Sa mise en application s’est effectuée au cours de la dernière année et a ainsi permis de produire un recueil de bonnes pratiques à ce sujet ainsi que l’adoption de la déclaration de Québec sur les enjeux du numérique.

L’Assemblée plénière portant sur ce sujet a mis un terme à plusieurs journées de rencontres fructueuses, notamment celles du Bureau de l’APF, du Réseau des femmes parlementaires, de l’Association des secrétaires généraux des parlements francophones et des quatre commissions permanentes de cette organisation interparlementaire. De plus, les présidents d’assemblée des parlements francophones ont tenu une rencontre, à l’invitation de M. Chagnon, suivi d’un atelier conjoint avec les secrétaires généraux. Tous s’entendent sur la nécessité de répéter cette expérience des plus enrichissantes.

« Je suis très fier de la teneur des discussions de cette 44e Session de l’APF. Plus de 55 sections membres ont participé à cette activité et y ont échangé librement, créant ainsi un débat d’idées constructives. Le Réseau des jeunes parlementaires a été créé et l’adhésion d’une nouvelle section, la Nouvelle-Calédonie, a été entérinée. De plus, le Kosovo et le Mexique ont rejoint les rangs de l’APF à titre d’observateurs. Les valeurs de l’APF continuent ainsi de s’étendre dans les pays francophones », a indiqué M. Chagnon.

Plusieurs résolutions ont été adoptées au cours de l’Assemblée plénière ayant notamment pour objet la crise migratoire, la protection des données personnelles et les codes d’éthique des parlements. Elles peuvent être consultées sur le site Internet de l’APF.

L’APF est maintenant composée de 87 parlements et organisations interparlementaires regroupés en quatre régions : Afrique, Amérique, Asie-Pacifique et Europe. Elle a été fondée en 1967 et l’Assemblée nationale en est membre à part entière depuis 1975. La 45e Session de l’APF se tiendra en juillet 2019, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Source et renseignements :

Claire Laliberté
Conseillère en communication
Assemblée nationale du Québec
Téléphone : 418 643-1992, poste 70586
Courriel : claliberte@assnat.qc.ca