Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Joseph-Narcisse Cardinal

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Joseph-Narcisse Cardinal

(1808-1838)

 

Biographie

Né à Saint-Constant, le 8 février 1808, puis baptisé le 9 février dans l'église paroissiale, fils de Joseph Cardinal, cultivateur, et de Marguerite Cardinal.

Étudia au Petit Séminaire de Montréal de 1817 à 1822. Fit l'apprentissage du droit à Châteauguay à compter de 1823 et fut reçu notaire en 1829.

Exerça sa profession à Châteauguay jusqu'en novembre 1838. Syndic de l'école de la paroisse Saint-Joachim, à Châteauguay, de 1829 à 1832. Secrétaire de la Société d'agriculture du comté de Laprairie. Officier de milice, retourna sa commission en 1837, en signe de protestation contre la destitution de nombreux patriotes.

Élu sans opposition député de Laprairie en 1834. Fut l'un des chefs patriotes, mais n'a pas pris part à l'insurrection de 1837; gagna tout de même les États-Unis. De retour au Bas-Canada en février ou mars 1838; son mandat de député prit fin avec la suspension de la Constitution, le 27 mars 1838. Membre de l'Association des frères-chasseurs, avec Robert Nelson, qui lui confia la charge d'organiser le soulèvement dans le comté de Laprairie; le 4 novembre 1838, à titre de brigadier général, dirigea des patriotes à Châteauguay, puis à Caughnawaga (Kanawake); capturé par des Amérindiens, fut emprisonné à Montréal. Comparut, le 28 novembre 1838, devant le conseil de guerre formé par le gouverneur John Colborne; le 8 décembre, fut reconnu coupable de haute trahison et, le 18 décembre, condamné à mort.

Pendu à Montréal, le 21 décembre 1838, à l'âge de 30 ans et 10 mois. Inhumé dans l'ancien cimetière catholique de Montréal (square Dominion); en 1858, ses restes furent transportés et enterrés sous le monument dédié aux patriotes de 1837-1838, au cimetière Notre-Dame-des-Neiges.

Avait épousé dans l'église Notre-Dame de Montréal, le 31 mai 1831, Eugénie Saint-Germain, fille de Bernard Saint-Germain, interprète au département des Affaires indiennes.

Date de mise à jour de la biographie : Novembre 2008