Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Timothée Franchère

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Timothée Franchère

(vers 1790-1849)

 

Biographie

Né vers 1790, fils d'Antoine Franchère et de Marie-Josette Nicolas.

Fut marchand à Saint-Mathias. Servit pendant la guerre de 1812 en qualité d'adjudant dans le 1er bataillon de milice de la division de Chambly. Le 7 juin 1821, fut nommé capitaine et adjudant dans la division de Rouville. Désigné à titre de commissaire chargé de surveiller la construction du canal de Chambly en février 1832, puis élu commissaire d'école en juillet. Engagé dans le mouvement insurrectionnel de 1837, s'enfuit aux États-Unis le 17 novembre; un mandat d'arrêt ayant été lancé contre lui le 1er décembre, il demanda son pardon au gouverneur, qui le lui accorda le 22 du même mois. Nommé de nouveau, en juin 1840, commissaire du canal de Chambly. Fut administrateur de la Banque du peuple.

Défait dans Rouville en 1841. Élu député de cette circonscription à une élection partielle le 25 septembre 1843. Réélu en 1844. Fit partie du Groupe canadien-français. Ne s'est pas représenté en 1848.

Décédé à Saint-Mathias, le 5 octobre 1849, à l'âge d'environ 59 ans. Inhumé au même endroit, le 10 octobre 1849.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Pierre-du-Portage, à L'Assomption, le 18 octobre 1824, Louise-Eugénie Faribault, fille d'Édouard Faribault et d'Anne-Élisa Boudret.

Frère de Joseph Franchère. Beau-frère de Rémi-Séraphin Bourdages.

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2009