Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Thomas Guerin

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Thomas Guerin

(1886-1963)

 

Biographie

Né à Montréal, le 13 septembre 1886, fils de James John Guerin, médecin, et de Mary O'Brien.

A étudié au Collège Loyola à Montréal, à l'Université Laval à Montréal et à l'Université d'Ottawa. Titulaire d'une licence et d'une maîtrise en histoire. Obtint un doctorat ès arts de l'Université de Montréal en 1948.

Homme d'affaires et écrivain. Participa aux deux guerres mondiales. Consul général d'Autriche à Montréal de 1930 à 1938 et consul général de Grèce pendant trois ans. Professeur d'anglais invité à la Faculté des lettres de l'Université de Montréal de 1952 à 1955. Directeur et contrôleur de Siscoe Gold Mines et Siscoe Metal Ltd. Membre de la Commission des écoles catholiques de Montréal de 1953 à 1961.

Candidat libéral indépendant défait dans Verdun aux élections fédérales de 1935. Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Montréal-Sainte-Anne à l'élection partielle du 23 mars 1942. Réélu en 1944 et défait en 1948.

Reçut un doctorat en lettres honoris causa de l'Université Laval en 1915. Membre du 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars, dont il fut nommé lieutenant le 6 juin 1907, capitaine le 5 octobre 1908 et major le 7 juin 1912. Fit également partie du 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars à titre de lieutenant-colonel, du 15 janvier 1930 au 14 décembre 1936, et de colonel honoraire, du 31 mars 1948 au 31 mars 1954. A publié: Feudal Canada. The Story of the Seigniories of New France (1926); Caps and Crowns of Europe (1929); The Gael in New France (1946); From the Crusades to Quebec, The Knights of Malta in the New World (1949); et The French Guérins of the Glen (1963). Vice-président canadien de la Société historique irlandaise de New York et président de la Société canadienne interaméricaine. Fut honoré de la médaille de la Reconnaissance française et de l'Ordre de la Couronne de Belgique. Créé chevalier de l'Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem et chevalier commandeur du Saint-Sépulcre en 1938, puis officier de l'Ordre de l'Empire britannique en 1943. Fondateur de l'Ordre souverain et militaire de Malte au Canada dont il fut président de 1957 à 1961. Créé grand officier de l'Ordre du Mérite civil (Espagne), commandeur de l'Ordre d'Isabelle-la-Catholique, de l'Ordre du Sauveur (Grèce), de l'Ordre de Saint-Sava (Serbie) et de l'Ordre de l'Honneur et du Mérite de la Croix-Rouge (Cuba). Membre du Club de la Garnison de Québec.

Décédé à Montréal, le 6 janvier 1963, à l'âge de 76 ans et 3 mois. Inhumé dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 9 janvier 1963.

[Avait épousé à East Hampton, dans l'État de New York, le 18 août 1928, Alice Cuddihy, fille de R.J. Cuddihy, rédacteur du Literary Digest et du Standard Dictionary.]

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2009

Archives