Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Ovide Le Blanc

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Ovide Le Blanc

(1801-1870)

 

Biographie

Né à Champlain et baptisé dans la paroisse Notre-Dame-de-la-Visitation, le 4 février 1801, fils d'Étienne Le Blanc, marchand d'ascendance acadienne, et de Josette Drouet de Richerville.

Passa son enfance à Trois-Rivières, puis fit l'apprentissage du notariat auprès de Jean Bélanger, à Québec. Reçut une commission de notaire le 14 février 1822.

Exerça sa profession tout d'abord à Trois-Rivières, puis à Beauharnois et, de 1843 à 1855 environ, à Montréal; peu après, s'établit à Portage-du-Fort, sur la rivière des Outaouais. Nommé syndic de l'École no 1 de Beauharnois en 1831, juge de paix l'année suivante et marguillier de la paroisse Saint-Clément en 1837. Lieutenant dans la milice de Beauharnois en 1832, fut promu capitaine en 1835. Membre de la Commission d'enquête sur l'indemnisation des personnes qui avaient subi des pertes pendant la rébellion au Bas-Canada, de 1849 à 1852. Fit partie du bureau de la Chambre des notaires du district de Montréal de 1853 à 1856.

Défait dans Beauharnois en 1844. Élu député de cette circonscription en 1851; généralement réformiste. Défait en 1854.

Décédé vraisemblablement à Portage-du-Fort, en 1870, à l'âge de 68 ou de 69 ans.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 28 mai 1845, Sophie Lindsay, fille de William Lindsay, marchand, puis greffier de la Chambre d'assemblée du Bas-Canada, et de Marianne (Mary Ann) Melvin, et veuve de l'avocat Daniel-Hippolyte-Saint-Georges Dupré.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009

Archives