Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Pierre Marois

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député
Pierre Marois

Pierre Marois

 

Biographie

Né à Montréal, le 7 mars 1940, fils de Joseph-Arthur Marois, expert évaluateur, et d'Yvette Bernard.

Étudia à l'École Notre-Dame-de-Grâce et au Collège Sainte-Marie. Titulaire d'une licence en droit de l'Université de Montréal. Poursuivit des études en droit à l'Université Laval en 1964 et en 1965 et compléta une scolarité de doctorat en sciences économiques et sociales à Paris de 1965 à 1967. Admis au Barreau du Québec en 1968.

Secrétaire du ministre de l'Éducation Paul Gérin-Lajoie en 1964 et en 1965. Représentant syndical à la Confédération des syndicats nationaux. Exerça sa profession d'avocat à Montréal au cabinet Canuel, Quidoz, Tremblay, Fournier, Marois et Bourdon. Gérant et conseiller juridique de l'Association coopérative d'économie familiale de Montréal de 1967 à 1975.

Président de l'Association générale des étudiants de l'Université de Montréal.

Membre du Conseil exécutif du Parti québécois de 1969 à 1973 et président de 1971 à 1973. Candidat du Parti québécois défait dans Chambly en 1970 et à l'élection partielle du 8 février 1971, puis dans Laporte en 1973. Conseiller au programme de l'exécutif national de son parti de 1974 à 1976. Élu député péquiste dans Laporte en 1976. Réélu dans Marie-Victorin en 1981. Assermenté membre du Conseil exécutif le 26 novembre 1976. Ministre d'État au Développement social dans le cabinet Lévesque du 2 février 1977 au 6 novembre 1980. Ministre du Travail et de la Main-d'œuvre du 6 novembre 1980 au 30 avril 1981. Ministre du Travail, de la Main-d'œuvre et de la Sécurité du revenu du 30 avril 1981 au 9 septembre 1982. Ministre de la Main-d'œuvre et de la Sécurité du revenu du 9 septembre 1982 au 24 novembre 1983, date de sa démission comme député.

Pratiqua de nouveau au sein du cabinet Canuel, Quidoz, Tremblay, Castonguay, Clermont et Canuel à compter de septembre 1984. Président d'un comité pour solutionner les problèmes des grévistes ambulanciers en décembre 1984. S'associa au cabinet Montgrain, McClure, Saint-Germain, à Longueuil, en octobre 1988. Président du Conseil des services essentiels du 16 avril 1997 au 19 juin 2001. Président de la Commission des droits et de la personne et des droits de la jeunesse de 2001 à 2007.

Date de mise à jour de la biographie : Janvier 2015

Archives

Émission Mémoires de députés