Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Isidore Thibaudeau

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Isidore Thibaudeau

(1819-1893)

 

Biographie

Né à Cap-Santé et baptisé sous le prénom de Pierre-Isidore, dans la paroisse Saint-François-de-Sales, à Pointe-aux-Trembles (Neuville), le 30 septembre 1819, fils de Pierre-Chrisologue Thibaudeau, marchand, et d'Émilie Delisle.

De 1836 à 1841, fit l'apprentissage du commerce à Québec, sous la supervision de Charles Langevin, à titre de commis dans la succursale d'une maison d'import-export de Montréal. Par la suite, travailla pour le compte de la Masson, Langevin et Compagnie de Québec. En décembre 1847, participa à la formation de la Langevin, Masson, Thibaudeau et Compagnie, et, en 1859, à la mise sur pied de la Thibaudeau, Thomas and Company, sociétés engagées dans l'importation et l'exportation en gros à Québec et à Montréal. Associa plusieurs de ses frères à cette dernière entreprise commerciale, qui établit une filiale à Manchester, en Angleterre, en 1868, et qui, en 1873, devint la Thibaudeau, Frères et Compagnie de Québec. Cofondateur, en 1848, de la Caisse d'épargne de Notre-Dame de Québec, reconnue légalement, en 1855, sous le nom de Caisse d'économie de Notre-Dame de Québec, dont il fut administrateur de 1855 jusqu'à sa mort et vice-président à compter de 1876; l'un des fondateurs de la Banque Nationale en 1858, en fut administrateur élu de 1860 à 1875, puis vice-président, de 1875 à 1879, et président, de 1879 à 1889; actionnaire de la Banque de Québec; administrateur du Crédit foncier franco-canadien. S'occupa de l'administration de chemins de fer, parmi lesquels le Grand Tronc, le chemin de fer de Québec et du lac Saint-Jean, le chemin à lisses de Lévis à Kennebec et le Quebec Central. Vice-président de la Quebec Steel Company. Président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec en 1863 et en 1864. Un des fondateurs de la Société philanthropique du Canada en 1864.

Fit partie du ministère Macdonald-Dorion à titre de président du Conseil exécutif du 16 mai 1863 au 29 mars 1864. Élu député de Québec-Centre en 1863; rouge, s'opposa au projet de Confédération. Son mandat prit fin avec l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Nommé conseiller législatif de la division de Kennebec le 2 novembre 1867, prêta serment le 27 décembre; démissionna le 21 janvier 1874. Élu sans opposition député libéral de Québec-Est à la Chambre des communes en 1874; démissionna le 7 novembre 1877 en faveur de Wilfrid Laurier. Défait dans Québec aux élections fédérales de 1878.

Décédé à Québec, le 18 août 1893, à l'âge de 73 ans et 10 mois. Après des obsèques célébrées dans la basilique Notre-Dame de Québec, fut inhumé dans le cimetière Notre-Dame-de-Belmont, à Sainte-Foy, le 22 août 1893.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Charles-Borromée, à Charlesbourg, le 4 septembre 1849, Laure Drolet, fille de Gaspard Drolet, avocat, et d'Antoinette Le Blond.

Frère de Joseph-Élie Thibaudeau et de Joseph-Rosaire Thibaudeau, sénateur. Père d'Alfred-Arthur Thibaudeau, sénateur. Beau-père de Joseph-Esdras-Alfred de Saint-Georges, député à la Chambre des communes du Canada. Oncle par alliance de Jean-Benoit-Berchmans Prévost.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009