Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Jean-Baptiste-Marie Blaise des Bergères de Rigauville

(1720-1776)

 

Né à Berthier-sur-Mer, le 28 octobre 1720, fils de Nicolas Blaise des Bergères de Rigauville, officier commandant du fort Niagara et seigneur, et de Marie-Françoise Viennay-Pachot.

Major des Compagnies franches de la Marine durant le Régime français. En 1764, fut commandant d'un bataillon de volontaires canadiens lors du soulèvement du chef outaouais Pondiac dans la région des Grands Lacs.

À la suite de l'Acte de Québec, fut nommé au Conseil législatif de la Province de Québec en vertu des instructions royales adressées au gouverneur Guy Carleton, en date du 3 janvier 1775. Assermenté le 17 août 1775, siégea jusqu'au 2 septembre 1775.

Officier de milice lors de l'invasion américaine, fut fait prisonnier à Verchères le 3 novembre 1775.

Décédé en captivité à Bristol (Pennsylvanie), le 30 octobre 1776, à l'âge de 55 ans.

Avait épousé à Fort-de-la-Présentation (Ontario), le 9 novembre 1751, Louise-Suzanne Céloron, fille de Louis-Jean-Baptiste Céloron et de Suzanne Piot de Langloiserie.

Mise à jour de la biographie : Juillet 2017