Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Charles Stanley Monck

(1819-1894)

 

Né à Templemore, en république d'Irlande, le 10 octobre 1819, fils de Charles Joseph Kelly Monck, 3e vicomte Monck, et de Bridget Willington.

Étudia au Trinity College de Dublin, puis aux Inns of Court. Reçu au Barreau irlandais en 1841.

Candidat libéral défait dans la circonscription irlandaise de Wicklow en 1848. Élu député de Portsmouth à la Chambre des communes britannique en 1852. Exerça les fonctions de lord de la Trésorerie de 1855 à 1858. Défait aux élections générales suivantes.

À la suite du départ du gouverneur général de la province du Canada, Edmund Walker Head, le 24 octobre 1861, fut assermenté le 25 comme administrateur de cette province. Nommé gouverneur général de la province du Canada, en remplacement de Head, le 2 novembre 1861, prêta serment et entra en fonction le 28. Contribua à la formation de la Grande Coalition en 1864 et à l'avènement de la Confédération: présent aux conférences de Charlottetown et de Québec en septembre et en octobre 1864 et à celle de Londres en 1866. Prit part au débat sur le futur Acte de l'Amérique du Nord britannique à la Chambre des lords en février 1867. Veilla sur les relations avec les États-Unis. Son mandat prit fin le 1er juin 1867, date de sa nomination à titre de gouverneur général du Canada; exerça cette fonction à compter du 1er juillet 1867. En cette qualité, choisit le premier ministre du nouveau dominion ainsi que les membres du premier cabinet. Fit de Rideau Hall la résidence officielle des gouverneurs généraux. Quitta le pays le 14 novembre 1868; son mandat prit fin le 29 décembre 1868.

Retourna en Irlande où, de 1871 à 1884, il occupa de nombreux postes de commissaire. Fut lord-lieutenant et custos rotulorum du comté de Dublin de 1874 à 1892. Fit aussi du commerce à Londres. Vers 1892, se retira dans son manoir, Charleville.

Hérita du titre de 4e vicomte Monck à la mort de son père en 1849. Élevé à la pairie du Royaume-Uni en 1867. Décoré grand-croix de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-George (sir) en juin 1869. Fit partie du Conseil privé du Royaume-Uni (très honorable) à partir du 7 août 1869.

Décédé dans son manoir du comté de Wicklow, en république d'Irlande, le 29 novembre 1894, à l'âge de 75 ans et 1 mois.

Avait épousé, le 22 juillet 1844, sa cousine lady Elizabeth Louise Mary Monck, fille de Henry Stanley Monck, 1er comte de Rathdowne.

Source : DBC.

Mise à jour de la biographie : Mai 2009