La présidente de l’Amicale des anciens parlementaires du Québec souligne le décès de madame Lise Payette

Québec, le 7 septembre 2018 - La présidente de l’Amicale des anciens parlementaires du Québec, madame Rita Dionne-Marsolais, a appris avec tristesse le décès d’une ex-députée de l’Assemblée nationale, madame Lise Payette, survenu le 5 septembre 2018.

Entre 1954 et 1976, Lise Payette a occupé plusieurs emplois de journaliste et d’animatrice. Elle a aussi été, un temps, secrétaire-réceptionniste pour Les Métallurgistes unis d’Amérique. De 1958 à 1964, elle a séjourné à Paris d’où elle a collaboré à plusieurs journaux et revues et a animé l’émission Interdit aux hommes à la radio de Radio-Canada. De retour à Montréal, elle a entre autres animé l’émission Place aux femmes à la radio de Radio-Canada et coanimé la populaire émission télévisée Appelez-moi Lise en compagnie de Jacques Fauteux. En 1975, Lise Payette fut présidente du Comité des fêtes nationales du Québec et a organisé quatre jours de festivités sur le mont Royal.

Le 15 novembre 1976, Lise Payette a été élue députée de Dorion à l’Assemblée nationale. À peine élue, elle a accédé au Conseil des ministres où elle était la seule femme autour de la table. Dans le cabinet Lévesque, madame Payette a occupé les fonctions de ministre des Consommateurs, Coopératives et Institutions financières du 26 novembre 1976 au 21 septembre 1979, de ministre d’État à la Condition féminine du 21 septembre 1979 au 30 avril 1981 et de ministre d’État au Développement social du 6 novembre 1980 au 30 avril 1981. Durant son mandat, elle a travaillé pour l’obtention de meilleurs services de garde et de garderies, pour la création de centres d’aide aux femmes en difficulté et pour l’augmentation des fonds pour les femmes chefs de famille monoparentale. Elle a mis sur pied un bureau de la condition féminine dans douze ministères et a travaillé à la reconnaissance du statut de travailleuse pour les femmes collaboratrices de leur mari. Elle a été maître d’œuvre de la réforme de l’assurance automobile du Québec qui a éliminé la notion de responsabilité lors d’un accident et de la création de la Société de l’assurance automobile du Québec. Elle a revu et élargi la protection du consommateur. Madame Payette n’a pas sollicité de renouvellement de son mandat en 1981.

Durant les décennies 1980 et 1990, madame Payette s’est consacrée à l’écriture. Elle a fondé sa maison de production, Point de mire, et créé plusieurs téléromans. Elle a aussi publié plusieurs livres, dont Le Pouvoir? Connais pas! (1982) et une autobiographie en trois volumes intitulée Des femmes d’honneur (1997-1999).

Madame Payette fut choisie Femme de l'année 1994 par la Canadian Woman in Communications. Elle a été récipiendaire en 1997 du prix Florence Bird décerné par le Centre international des droits de la personne et du développement, du grand prix de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision le 27 septembre 1998, de la médaille d'or du Mouvement national des Québécois le 30 septembre 2000, et du prix Réalisations 2003 décerné par le Réseau des femmes d'affaires du Québec, en octobre 2003. Nommée officier de l'Ordre national du Québec le 5 juin 2001, elle a aussi reçu le prix Pierre-Vadeboncœur en 2012 et le prix Guy-Mauffette le 4 novembre 2014.

Journaliste, animatrice, écrivaine, politicienne et figure importante du féminisme québécois, Lise Payette a marqué l’histoire du Québec. L’Amicale des anciens parlementaires tient à offrir ses plus vives condoléances aux membres de la famille et aux proches de madame Lise Payette.

Source et renseignements :
Manon Voyer
Amicale des anciens parlementaires du Québec
Assemblée nationale
Téléphone : (418) 266-1101 poste 70337
mvoyer@assnat.qc.ca

 
© Assemblée nationale du Québec
Date de la dernière mise à jour : 2018-09-11