L'ex-députée de Chicoutimi, Jeanne L. Blackburn, est l'invitée d'une émission de l'Assemblée nationale

Québec, le mardi 8 janvier 2008 — L'ex-ministre et députée de Chicoutimi de 1985 à 1998, Mme Jeanne L. Blackburn, sera l'invitée de l'émission Mémoires de députés les dimanches 13 et 20 janvier 2008 à 19 h. Cette émission de 30 minutes, produite par l'Assemblée nationale du Québec, est diffusée chaque dimanche soir à 19 h sur les ondes du Canal de l'Assemblée nationale.

Chacune des émissions de Mémoires de députés donne la parole à un ancien parlementaire québécois, qui commente avec sensibilité et humour des épisodes mémorables de sa carrière.

Au cours de son entrevue, l'ex-députée péquiste nous parle de son engagement qui l'a menée en politique « pour faire avancer les choses ». Nouvellement élue, elle se rappelle la difficulté à s'organiser, à rendre fonctionnel son bureau de comté puisqu'il n'y avait rien à l'Assemblée, en 1985, pour accueillir les nouveaux députés. Elle se remémore le premier geste de solidarité entre les femmes députées des caucus libéral et péquiste, peu nombreuses à cette époque, à l'occasion du dépôt du projet de loi sur le patrimoine familial, puis celui sur la perception des pensions alimentaires. Comme ministre de la Sécurité du revenu et ministre responsable de la Condition féminine dans le cabinet Parizeau, son premier réflexe est de tenter de modifier la perception que la société a des assistés sociaux et de lutter contre la pauvreté des enfants. Elle parraine aussi un avant-projet de loi sur l'équité salariale. De plus, au cours de son entretien, Mme Blackburn se souvient de M. Jacques Parizeau comme d'un « chef d'état » et relate avec émotion la main qu'il a tendue à l'ex-premier ministre Robert Bourassa au lendemain de l'échec du lac Meech. Elle nous parle de la stratégie ayant mené au référendum de 1995 et le sentiment qui lui revient est « qu'on se battait avec des épées de bois et eux avec des épées de fer ». Elle conclut sur sa perception de la fonction de député, l'importance des valeurs et tente une explication sur les réticences des femmes à se lancer en politique.

La série Mémoires de députés a été entièrement réalisée par une équipe de l'Assemblée nationale, en collaboration avec le journaliste Gilles Morin, correspondant parlementaire à Québec durant plus de trente ans, et avec l'Amicale des anciens parlementaires du Québec. Les émissions sont disponibles dans le site de l'Assemblée nationale à l'adresse www.assnat.qc.ca/memoires dès le lundi suivant leur première diffusion. Elles sont également diffusées en reprise sur les ondes du Canal de l'Assemblée au cours de la semaine.

Pour connaître la position du Canal dans sa région, on peut communiquer avec son fournisseur de services de télédistribution.

Source et renseignements :
Denise Lamontagne, conseillère
Direction du secrétariat du Bureau et du secrétariat général de l'Assemblée nationale
Téléphone : 418 644-1264
dlamontagne@assnat.qc.ca

 
© Assemblée nationale du Québec
Date de la dernière mise à jour : 2013-10-28