L'ex-député de Nicolet, M. Clément Vincent, est l'invité d'une émission de l'Assemblée nationale

Québec, le mardi 14 octobre 2008 — L'ex-ministre et député de Nicolet de 1966 à 1973, M. Clément Vincent, sera l'invité à l'émission Mémoires de députés, les dimanches 19 et 26 octobre ainsi que le 2 novembre 2008, à 19 heures. Cette émission de 30 minutes, produite par l'Assemblée nationale du Québec, est diffusée le dimanche, à 19 heures, sur les ondes du Canal de l'Assemblée nationale.

Chacune des émissions de Mémoires de députés donne la parole à un ancien parlementaire québécois qui commente avec sensibilité et humour des épisodes mémorables de sa carrière.

Au cours de son entrevue, l'ex-député unioniste se souvient de ses débuts en politique comme orateur et de la tournée du Québec qu'il a faite avec Daniel Johnson (père) lors de la campagne électorale de 1956. Il nous parle de son expérience à la mairie de Sainte-Perpétue et de son saut en politique fédérale en 1962, comme député progressiste-conservateur dans Nicolet-Yamaska. Tout en avouant son admiration pour son chef à Ottawa, John George Diefenbaker, M. Vincent se rappelle de ses rencontres, à la même époque, avec Daniel Johnson et ses organisateurs, qui l'amènent à être candidat de l'Union nationale et à se faire élire député de Nicolet aux élections provinciales de 1966. Nommé ministre de l'Agriculture et de la Colonisation dans le cabinet Johnson, il raconte comment son expérience d'agriculteur et l'amitié qu'il entretenait avec des députés des autres partis politiques à la Chambre des communes lui ont été utiles. Il se souvient de l'ex-premier ministre Daniel Johnson, qu'il qualifie de stratège extraordinaire, et de son successeur, Jean-Jacques Bertrand, qu'il décrit comme un excellent administrateur mais pas tacticien. M. Vincent a été à l'origine de l'étiquetage bilingue des produits de consommation, de l'implantation de l'Institut de police à Nicolet, de la création du parc industriel du Centre-du-Québec. Organisateur reconnu de l'Union nationale, il se souvient des divisions internes au sein du parti et de la disparition de celui-ci avec la perte de sa députation à l'Assemblée nationale en 1973. L'arrivée de Maurice Bellemare comme chef intérimaire de ce parti moribond et son regain momentané en 1976 avec à sa tête Rodrigue Biron font également parti des souvenirs de cet ancien parlementaire.

La série Mémoires de députés est entièrement réalisée par une équipe de l'Assemblée nationale, en collaboration avec le journaliste Gilles Morin, correspondant parlementaire à Québec durant plus de 30 ans, et avec l'Amicale des anciens parlementaires du Québec. Les émissions sont accessibles dans le site de l'Assemblée nationale à l'adresse www.assnat.qc.ca/memoires dès le lundi suivant leur première diffusion. Elles sont également diffusées en reprise sur les ondes du Canal de l'Assemblée au cours de la semaine.

Pour connaître la position du Canal de l'Assemblée dans sa région, on peut communiquer avec son fournisseur de services de télédistribution.

Source et renseignements :
Denise Lamontagne, chargée de projet
Direction de la diffusion des débats
Téléphone : 418 643-9448
dlamontagne@assnat.qc.ca

 
© Assemblée nationale du Québec
Date de la dernière mise à jour : 2015-07-28