L'ex-député de Saguenay, M. Lucien Lessard, est l'invité d'une émission de l'Assemblée nationale

Québec, le jeudi 5 mars 2009 — L'ex-ministre et député péquiste dans Saguenay de 1970 à 1982, M. Lucien Lessard, sera l'invité à l'émission Mémoires de députés, les dimanches 15, 22 et 29 mars 2009, à 19 heures. Cette émission de 30 minutes, produite par l'Assemblée nationale du Québec, est diffusée sur les ondes du Canal de l'Assemblée nationale.

Chacune des émissions de Mémoires de députés donne la parole à un ancien parlementaire québécois qui commente avec sensibilité et humour des épisodes mémorables de sa carrière.

Premier des sept candidats du Parti québécois déclaré élu aux élections générales du 29 avril 1970, Lucien Lessard se souvient, entre autres choses, qu'à une vingtaine de jours du scrutin, son investiture dans Saguenay a été annulée et qu'une nouvelle convention a dû être tenue à la demande de René Lévesque. La difficile période de la crise d'Octobre et la nécessité de démarquer le Parti québécois (PQ) du Front de libération du Québec (FLQ) font partie des souvenirs de son premier mandat dans l'opposition. En 1973, toujours privé de René Lévesque comme chef à l'Assemblée, M. Lessard forme l'opposition officielle avec cinq autres députés péquistes. Ensemble, ils mènent une importante bataille contre le projet de loi 22 sur la langue d'enseignement. Avec l'arrivée au pouvoir du Parti québécois, le 15 novembre 1976, Lucien Lessard est nommé ministre dans le cabinet Lévesque. Il se souvient qu'au début, il ne croyait pas qu'on allait faire disparaître le patronage. La grande manifestation des camionneurs devant le Parlement, la suppression du « stop » sur les panneaux routiers et l'appui qu'il a donné à Mme Lise Payette quand elle a présenté son projet de loi sur l'assurance automobile au Conseil des ministres sont autant de souvenirs que raconte M. Lessard avec émotion. Il nous parle avec passion de deux autres grandes réformes du gouvernement Lévesque, soit l'abolition des clubs privés de chasse et pêche et l'ouverture des rivières à saumon aux Québécois. De plus, il nous confie que la fusion forcée entre Baie-Comeau et Hauterive, en 1982, a été pour lui comme pour sa famille, une des pires périodes qu'il a vécues comme parlementaire.

La série Mémoires de députés est entièrement réalisée par une équipe de l'Assemblée nationale, en collaboration avec le journaliste Gilles Morin, correspondant parlementaire à Québec durant plus de 30 ans, et avec l'Amicale des anciens parlementaires du Québec. Les émissions sont accessibles dans le site de l'Assemblée nationale à l'adresse www.assnat.qc.ca/memoires dès le lundi suivant leur première diffusion. Elles sont également diffusées en reprise sur les ondes du Canal de l'Assemblée au cours de la semaine.

Pour connaître la position du Canal de l'Assemblée dans sa région, on peut communiquer avec son fournisseur de services de télédistribution.

Source et renseignements :
Denise Lamontagne, chargée de projet
Direction de la diffusion des débats
Téléphone : 418 643-9448
dlamontagne@assnat.qc.ca

 
© Assemblée nationale du Québec
Date de la dernière mise à jour : 2013-10-28