LES PRIX DE L'AMICALE

Depuis 2005, l'Amicale des anciens parlementaires du Québec remet annuellement deux prix, soit le prix Jean-Noël-Lavoie et le prix René-Chaloult, afin d'honorer d'anciens parlementaires qui ont particulièrement marqué la vie démocratique du Québec. La première remise de ces prix a eu lieu à l'assemblée générale de mai 2005, et la tradition se poursuit d'année en année.

Le prix Jean-Noël-Lavoie est décerné à un ancien parlementaire qui s'est particulièrement distingué(e) par son engagement auprès de l'Amicale et de ses membres. Il souligne donc l'implication de son récipiendaire, que ce soit au sein du conseil d'administration, des différents comités ou des activités de l'association.

Le prix René-Chaloult est quant à lui décerné à un ancien parlementaire en reconnaissance de son engagement au service de ses concitoyens avant, pendant et après sa vie parlementaire. Il constitue un hommage à l'ensemble d'une carrière particulièrement prolifique.

 

Comment soumettre une candidature ?

Certaines conditions se rapportent aux candidates et aux candidats :

  • un membre du conseil d'administration ne peut être admissible durant son mandat
  • une candidature est présentée au jury en complétant le formulaire à cet effet
  • une personne ne peut présenter elle-même sa candidature
  • un membre du jury ne peut être admissible à un prix durant l'année où il en fait partie
  • on ne peut recevoir deux fois le même prix
  • un prix ne peut être attribué à titre posthume.

Le dossier de chacune des candidatures doit contenir le formulaire de candidature complété en mentionnant la contribution du candidat ou de la candidate en fonction des critères suivants :

  • pendant sa vie parlementaire (facultatif, puisqu'elle est déjà connue)
  • la continuité de son intérêt à la promotion du bien-être et des droits de la personne
  • l'engagement dans les domaines du parlementarisme, de l'éducation, de la créativité, de l'innovation, dans la société en général
  • la reconnaissance par son milieu.

Les qualités recherchées sont :

  • une volonté claire de probité dans la vie publique
  • le respect pour l'institution qu'est le Parlement
  • l'efficacité dans la représentation des citoyens
  • le sens de l'histoire
  • l'honnêteté intellectuelle.

Le processus de mise en candidature :

Les membres en règle sont invités à proposer des candidatures qui devront être présentées aux membres du jury un mois avant la tenue de l'assemblée générale.

Formulaire de mise en candidature pour le prix Jean-Noël-Lavoie (format PDF)

Formulaire de mise en candidature pour le prix René-Chaloult (format PDF)

 

Comment sont choisis les récipiendaires ?

Pour chacun des prix, les candidatures sont évaluées par un seul jury composé de quatre personnes, soit le ou la président(e) de l'Amicale, le rédacteur de la publication Le Temps de parole, le ou la président(e) sortant(e) et un membre extérieur à l'Amicale, en l'occurence l'ancien secrétaire général de l'Assemblée nationale, M. François Côté.

Après avoir fait son choix, le jury recommande au conseil d'administration les noms de deux personnes en tenant compte de critères définis, tel que détaillés dans le dossier de candidature. Toutes les candidatures seront donc évaluées par les membres du jury selon ces critères, en vue d'une recommandation au conseil d'administration de l'Amicale.

 

Prix de l'Amicale 2018

C'est le 15 mai 2018, dans le cadre des activités entourant la 24e assemblée générale de l'Amicale, que les deux prix ont été remis par le président de l'Amicale, M. Yvan Bordeleau.

Le prix René-Chaloult a été décerné à Mme Lise Bacon

Le prix René-Chaloult a été décerné à Mme Lise Bacon

Née à Salaberry-de-Valleyfield, le 25 août 1934, fille de Joseph D. Bacon, comptable, et d'Yvonne Jetté.

Fit ses études à l'École Sainte-Angèle et au Collège Marie-de-l'Incarnation à Trois-Rivières, au Pensionnat Notre-Dame-du-Cap à Cap-de-la-Madeleine, à l'Académie Saint-Louis-de-Gonzague à Trois-Rivières et à l'Institut Albert-Thomas à Chicoutimi.

Gérante de service à La Prudentielle d'Amérique de 1951 à 1971.

Trésorière de l'Association des femmes libérales Louis-Saint-Laurent de Trois-Rivières de 1952 à 1956, puis présidente de 1961 à 1963. Directrice provinciale de la Fédération des jeunes libéraux du Québec de 1954 à 1956. Secrétaire de l'Association des femmes libérales de Chicoutimi en 1960 et en 1961. Présidente du Groupement régional des femmes libérales de la Mauricie de 1963 à 1965. Vice-présidente pour le secteur de la Mauricie de la Fédération des femmes libérales du Québec de 1965 à 1967. Secrétaire de la Commission de la constitution de la Fédération libérale du Québec en 1966 et en 1967. Présidente de la Fédération des femmes libérales du Québec de 1967 à 1970. Membre de l'exécutif de la Fédération libérale féminine du Canada en 1967. Secrétaire, en 1968, puis présidente du Parti libéral du Québec de 1970 à 1973.

Élue députée libérale dans Bourassa en 1973. Ministre d'État aux Affaires sociales dans le cabinet Bourassa du 13 novembre 1973 au 30 juillet 1975. Ministre des Consommateurs, Coopératives et Institutions financières du 30 juillet 1975 au 26 novembre 1976 et ministre de l'Immigration du 20 janvier au 26 novembre 1976. Défaite en 1976.

Juge à la Cour de la citoyenneté canadienne de février 1977 à août 1979. Vice-présidente, pour le Québec, de l'Association canadienne des compagnies d'assurance de personnes de septembre 1979 à avril 1981.

Élue de nouveau députée du Parti libéral dans Chomedey en 1981. Réélue en 1985 et en 1989. Vice-présidente de la Commission de l'aménagement et des équipements du 15 mars 1984 au 23 octobre 1985. Vice-première ministre dans le cabinet Bourassa du 12 décembre 1985 au 11 janvier 1994. Ministre des Affaires culturelles du 12 décembre 1985 au 11 octobre 1989. Ministre de l'Environnement du 21 décembre 1988 au 11 octobre 1989. Ministre de l'Énergie et des Ressources du 11 octobre 1989 au 11 janvier 1994. Démissionna comme ministre et députée le 11 janvier 1994. Sénatrice de la division de La Durantaye de 1994 à 2009.

Gouverneure de l'Institut de formation de la Société canadienne des postes et membre de la Table ronde nationale de l'environnement et de l'économie en 1994. Présidente de la campagne de financement et du conseil d'administration du Théâtre Espace Go, membre du conseil d'administration d'Oxfam-Québec et du conseil des conseillères du Collège Marie-de-l'Incarnation de Trois-Rivières en 1994 et en 1995. Membre du conseil d'administration du Théâtre du Rideau vert à compter de 1997 et de l'Institut du cancer de Montréal depuis 2001. Gouverneure de la Fondation des parlementaires québécois-Cultures à partager à compter de 2003.

Nommée officier de l'Ordre national de la Légion d'honneur de la France en octobre 2003. Nommée grand officier de l'Ordre national du Québec en juin 2004. Décorée de l'Ordre du Canada le 30 juin 2010.



Collection Assemblée nationale du Québec
Photographe : Marc-André Grenier

 

Le prix Jean-Noël-Lavoie a été décerné à M. Jacques Brassard

Le prix Jean-Noël-Lavoie a été décerné à M. Jacques Brassard

Né à l'Isle-Maligne (Alma), le 12 juin 1940, fils d'Almas Brassard, mécanicien, et d'Anita Maltais.

Étudia à l'École La Mennais à Alma, à l'Université de Sherbrooke et à l'Université de Montréal. Diplômé en pédagogie avec spécialisation en histoire.

Enseignant à la Commission scolaire régionale du Lac-Saint-Jean de 1962 à 1967. Professeur d'histoire au Collège d'Alma de 1967 à 1976. Membre de la commission pédagogique de cette institution de 1973 à 1976. Vice-président du Syndicat des enseignants en 1971 et en 1972. Administrateur de la Coopérative de consommation de Naudville en 1972 et en 1973.

Vice-président de la Société nationale des Québécois de 1974 à 1976. Président de l'exécutif du Parti québécois dans la circonscription de Lac-Saint-Jean en 1968 et en 1969, puis de 1971 à 1973. Vice-président régional de ce parti de 1973 à 1976. Élu député du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean en 1976. Réélu en 1981, en 1985, en 1989, en 1994 et en 1998. Whip adjoint du gouvernement du 29 octobre 1981 au 4 mars 1982. Leader parlementaire adjoint du gouvernement du 4 mars au 9 septembre 1982. Whip en chef du gouvernement du 10 septembre 1982 au 29 novembre 1984. Ministre du Loisir, de la Chasse et de la Pêche dans les cabinets Lévesque et Johnson (Pierre Marc) du 29 novembre 1984 au 12 décembre 1985. Whip en chef de l'opposition officielle du 15 décembre 1985 au 26 septembre 1994. Membre de la Commission sur l'avenir politique et constitutionnel du Québec (commission Bélanger-Campeau) de septembre 1990 à mars 1991. Ministre de l'Environnement et de la Faune dans le cabinet Parizeau du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996, ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes dans le cabinet Bouchard du 31 janvier 1996 au 23 septembre 1998, ministre des Transports du 29 janvier 1996 au 15 décembre 1998, leader parlementaire du gouvernement du 23 septembre 1998 au 29 janvier 2002, ministre des Ressources naturelles du 15 décembre 1998 au 8 mars 2001 et dans le cabinet Landry du 8 mars 2001 au 29 janvier 2002. Démissionna comme ministre et député de Lac-Saint-Jean le 29 janvier 2002.

Fut chroniqueur pour Le Quotidien à partir d'octobre 2002. Président de l'Amicale des anciens parlementaires de mai 2006 à mai 2008. Chroniqueur au Journal de Québec depuis janvier 2012.

Décoré du prix Jean-Jacques-Archambault en mai 2005 pour souligner sa contribution au développement de l'industrie électrique au Québec.

Publia Hérésies en 2013.


 

Récipiendaires des prix de l'Amicale

  Prix René-Chaloult Prix Jean-Noël-Lavoie
2018 Lise Bacon Jacques Brassard
2017 Jean-Pierre Charbonneau Carole Théberge
2016 Raymond Garneau Michel Leduc
2015 Louise Harel André Harvey
2014 Jean Cournoyer Jean-Paul Champagne
2013 Louis O'Neill Antoine Drolet
2012 Victor C. Goldbloom Claude Lachance
2011 Jacques-Yvan Morin Gérald Harvey
2010 Guy Saint-Pierre André Gaulin
2009 Denis Vaugeois Fabien Roy
2008 Paul Gérin-Lajoie Jeanne L. Blackburn
2007 Claude Castonguay Marcel Masse
2006 Jean-Paul L'Allier Denis Hardy
2005 François Cloutier Pierre de Bellefeuille
 
© Assemblée nationale du Québec
Date de la dernière mise à jour : 2018-07-05