LES PRIX DE L'AMICALE

Depuis 2005, l'Amicale des anciens parlementaires du Québec remet annuellement deux prix, soit le prix Jean-Noël-Lavoie et le prix René-Chaloult, afin d'honorer d'anciens parlementaires qui ont particulièrement marqué la vie démocratique du Québec. La première remise de ces prix a eu lieu à l'assemblée générale de mai 2005, et la tradition se poursuit d'année en année.

Le prix Jean-Noël-Lavoie est décerné à un ancien parlementaire qui s'est particulièrement distingué(e) par son engagement auprès de l'Amicale et de ses membres. Il souligne donc l'implication de son récipiendaire, que ce soit au sein du conseil d'administration, des différents comités ou des activités de l'association.

Le prix René-Chaloult est quant à lui décerné à un ancien parlementaire en reconnaissance de son engagement au service de ses concitoyens avant, pendant et après sa vie parlementaire. Il constitue un hommage à l'ensemble d'une carrière particulièrement prolifique.

 

Comment soumettre une candidature ?

Certaines conditions se rapportent aux candidates et aux candidats :

  • un membre du conseil d'administration ne peut être admissible durant son mandat
  • une candidature est présentée au jury en complétant le formulaire à cet effet
  • une personne ne peut présenter elle-même sa candidature
  • un membre du jury ne peut être admissible à un prix durant l'année où il en fait partie
  • on ne peut recevoir deux fois le même prix
  • un prix ne peut être attribué à titre posthume.

Le dossier de chacune des candidatures doit contenir le formulaire de candidature complété en mentionnant la contribution du candidat ou de la candidate en fonction des critères suivants :

  • pendant sa vie parlementaire (facultatif, puisqu'elle est déjà connue)
  • la continuité de son intérêt à la promotion du bien-être et des droits de la personne
  • l'engagement dans les domaines du parlementarisme, de l'éducation, de la créativité, de l'innovation, dans la société en général
  • la reconnaissance par son milieu.

Les qualités recherchées sont :

  • une volonté claire de probité dans la vie publique
  • le respect pour l'institution qu'est le Parlement
  • l'efficacité dans la représentation des citoyens
  • le sens de l'histoire
  • l'honnêteté intellectuelle.

Le processus de mise en candidature :

Les membres en règle sont invités à proposer des candidatures qui devront être présentées aux membres du jury un mois avant la tenue de l'assemblée générale.

Formulaire de mise en candidature pour le prix Jean-Noël-Lavoie (format PDF)

Formulaire de mise en candidature pour le prix René-Chaloult (format PDF)

 

Comment sont choisis les récipiendaires ?

Pour chacun des prix, les candidatures sont évaluées par un seul jury composé de quatre personnes, soit le ou la président(e) de l'Amicale, le rédacteur du Bulletin, le ou la président(e) sortant(e) et un membre extérieur à l'Amicale, en l'occurence l'ancien secrétaire général de l'Assemblée nationale, M. François Côté.

Après avoir fait son choix, le jury recommande au conseil d'administration les noms de deux personnes en tenant compte de critères définis, tel que détaillés dans le dossier de candidature. Toutes les candidatures seront donc évaluées par les membres du jury selon ces critères, en vue d'une recommandation au conseil d'administration de l'Amicale.

 

Prix de l'Amicale 2016

C'est le 17 mai 2016, dans le cadre des activités entourant la 22e assemblée générale de l'Amicale, que les deux prix ont été remis par le président de l'Amicale, M. Michel Létourneau.

Le prix René-Chaloult a été décerné à M. Raymond Garneau

Le prix René-Chaloult a été décerné à M. Raymond Garneau

Né à Plessisville, le 3 janvier 1935, fils de Daniel Garneau, cultivateur et commerçant, et de Valérie Gosselin.

Après ses études primaires, fréquenta l'école Saint-Édouard de Plessisville de 1947 à 1952, puis le collège de Longueuil durant un an. Étudia au Collège Mont-Saint-Louis à Montréal de 1953 à 1955. Obtint une maîtrise en sciences commerciales de l'Université Laval en 1958. S'impliqua au sein de l'Association générale des étudiants de l'Université Laval et en fut notamment le secrétaire adjoint en 1956 et en 1957. Fut également membre de la Fédération canadienne des étudiants universitaires et de l'Entraide universitaire mondiale du Canada.

Travailla pour la compagnie DuPont, à Shawinigan, durant l'été 1957 en tant qu'étudiant, puis de mai 1958 à l'hiver 1959. Revint dans la région de Québec travailler comme responsable des placements hypothécaires à l'Assurance-vie Desjardins de 1959 à 1961. Partit étudier à l'Université de Genève en septembre 1961 et obtint une licence en sciences économiques en 1963. Chargé de cours en économique à la Faculté de commerce de l'Université Laval de 1965 à 1970.

Devint membre du Club des étudiants libéraux de l'Université Laval en 1955, puis secrétaire des Jeunes libéraux du district de Québec en 1960. À son retour d'Europe, fut secrétaire général adjoint de la Fédération libérale du Québec d'août 1963 à octobre 1965. Secrétaire exécutif du premier ministre Jean Lesage d'octobre 1965 à juin 1966. Chef de cabinet du chef de l'opposition de 1966 à 1970. Élu député libéral dans Jean-Talon en 1970. Réélu en 1973 et en 1976. Ministre de la Fonction publique dans le cabinet Bourassa du 12 mai au 6 octobre 1970. Ministre des Finances du 1er octobre 1970 au 26 novembre 1976. Président du Conseil du trésor du 1er avril 1971 à 1976. Ministre de l'Éducation du 26 septembre 1975 au 20 janvier 1976. Candidat défait à la direction du Parti libéral le 15 avril 1978. Démissionna comme député le 20 décembre 1978.

Vice-président du Groupe La Laurentienne d'avril 1979 à novembre 1980. Président du conseil du fonds FIC et d'Alfred Lambert inc. Président du conseil et chef de la direction de la Banque d'épargne de la cité et du district de Montréal (aujourd'hui Banque Laurentienne) et président du conseil de Crédit foncier de 1980 à 1984.

Élu député libéral dans Laval-des-Rapides aux élections fédérales de 1984. Leader de son parti au Québec du 22 juillet 1987 au 21 novembre 1988. Défait dans Ahuntsic en 1988.

Président et chef des opérations de L'Industrielle-Alliance, Assurance et services financiers, à partir du 16 décembre 1988. Président et chef de la direction du 11 mars 1991 au 2 mai 2000, puis président du conseil du 11 mars 1996 au 4 mai 2005.

Membre de la Jeune chambre de commerce de Québec à la fin des années 1950. Membre du conseil d'administration du Groupe TSX, de Trusco Général, de Québec-Téléphone, de Câbles Philips, de Maax et de la Banque du Canada, de la Fondation Jean-Louis-Lévesque et de la Fondation C. D. Howe. Membre du conseil d'administration de l'Université Laval de 1991 à 1997 et président en 1997 et en 1998. Président du conseil d'administration de l'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes en 1994. Président de l'Institut du cancer de Montréal et de la Société du 400e anniversaire de Québec du 6 octobre 2004 au 20 juin 2006.

Gagnant du concours d'art oratoire des Jeunes libéraux du Québec en 1961. Récipiendaire du trophée Hermès de la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval en 1990. Décoré de l'Ordre du Canada le 1er mars 1995. Récipiendaire du prix McGill « Management Achievement Award » en 1998 et d'un doctorat honorifique de l'Université Laval en 2000. Décoré de la palme du secteur économique au sein de l'Académie des grands Québécois en 2005 et de l'Ordre national du Québec le 3 juin 2010.

Publia en novembre 2014 son autobiographie intitulée De Lesage à Bourassa : Ma vie dans un Québec en mouvement.



Collection Assemblée nationale, photographe : Clément Allard.

 

Le prix Jean-Noël-Lavoie a été décerné à M. Michel Leduc

Le prix Jean-Noël-Lavoie a été décerné à M. Michel Leduc

Né à Montréal, le 22 juin 1940, fils de René Leduc, gérant de banque, et de Simone Jacob.

Titulaire d'un brevet A de l'École normale Jacques-Cartier et d'une licence en lettres de l'Université de Montréal. Termina une maîtrise en lettres à l'Université de Montréal en 1973.

Professeur à la Commission scolaire de Chambly de 1965 à 1967 et à l'Agence canadienne de développement international en Afrique de 1967 à 1969. Professeur et chef du Département de lettres au Cégep Saint-Laurent de 1972 à 1981.

Commissaire national des scouts du Canada en 1966 et en 1967. Président du Syndicat des professeurs du Cégep Saint-Laurent. Membre du conseil d'administration et de l'exécutif de ce cégep de 1974 à 1976.

Président du comité directeur du conseil national du Parti québécois de 1976 à 1979. Conseiller au bureau de direction en 1979. Candidat du Parti québécois défait dans Laval en 1976. Élu dans Fabre en 1981. Whip adjoint du gouvernement du 19 mai 1981 au 22 septembre 1982. Adjoint parlementaire du ministre de l'Éducation du 22 septembre 1982 au 23 janvier 1985. Adjoint parlementaire du ministre des Relations internationales du 23 janvier au 23 octobre 1985. Défait en 1985 et en 1989. Président du Parti québécois, région de Laval, à compter de 1990. Candidat du Bloc québécois défait dans Laval-Ouest aux élections fédérales de 1993. Président de l'exécutif du Bloc québécois dans la circonscription de Laval de 2004 à 2007. Président du conseil exécutif de la région de Laval pour le Parti québécois à compter de 2007.

Directeur de projet pour le Centre éducatif et culturel. Conseiller, puis secrétaire général de l'Office franco-québécois pour la jeunesse de 1994 à 2003.

Président du conseil d'administration du Concours québécois en entrepreneurship de 1998 à 2003 et de la compagnie de danse et de nouvelles technologies Corps indice à compter d'avril 2004. Président du Comité des archives et des objets de mémoire de l'Amicale des anciens parlementaires à compter de septembre 2006. Nommé vice-président de la section québécoise de l'Association des membres de l'Ordre des palmes académiques en 2012.

Reçut l'Ordre du mérite de la République française en juin 1995 et l'Ordre des palmes académiques de la République française en février 2004.


 

Récipiendaires des prix de l'Amicale

  Prix René-Chaloult Prix Jean-Noël-Lavoie
2016 Raymond Garneau Michel Leduc
2015 Louise Harel André Harvey
2014 Jean Cournoyer Jean-Paul Champagne
2013 Louis O'Neill Antoine Drolet
2012 Victor C. Goldbloom Claude Lachance
2011 Jacques Yvan Morin Gérald Harvey
2010 Guy Saint-Pierre André Gaulin
2009 Denis Vaugeois Fabien Roy
2008 Paul Gérin-Lajoie Jeanne L. Blackburn
2007 Claude Castonguay Marcel Masse
2006 Jean-Paul L'Allier Denis Hardy
2005 François Cloutier Pierre de Bellefeuille
 
© Assemblée nationale du Québec
Date de la dernière mise à jour : 2016-06-15