Follow us on Linked InFollow us on YoutubeFollow us on Instagram

Discover our
surprising jobs!

Arts, culture and communications

Description

Arts, culture and communications are an important field of activity at the National Assembly. Whether you are looking for a career in communications, graphic design or translation, or as a documentation advisor or archivist, you can put your skills to work in our organization and help it grow. There are many projects to be carried out in our heritage buildings and you can contribute to their success. It’s up to you to seize the opportunity!

Types of jobs

Ongoing recruitment process Ongoing recruitment process

Information officer

Information officer
Personnel professionnel

The primary and everyday duties of a person acting in this capacity can be defined as a series of steps in which the person chooses, gathers, transforms and, sometimes, summarizes and adapts information for presentation purposes and conveys the information to a targeted public using various communications techniques. An Information Officer uses his or her know-how to design content but, foremost, to establish the means by which to achieve communication objectives using mass communication techniques and methods.

An Information Officer’s activities center on such fields as drafting, advertising design and production, television production, document services management, and the development and implementation of public relations programs or in-house programs.

As an Information Officer, you may be called on to:

  • manage National Assembly content on various digital platforms (information, news, newsletters, surveys, forms, events, documents, graphical elements, etc.)
  • support the Assembly with regard to the digital shift by designing innovative mobile solutions tailored to the institution’s many different clienteles and by aiming to bring the people closer to the Assembly through public participation in activities and the Assembly’s interaction with members of the general public
  • contribute to defining the directions, policies and directives pertaining to visitor reception and to information for the general public
  • ensure the production, publication and the audio, audio-video and television broadcasting of the parliamentary proceedings, press events and special and institutional activities on the National Assembly channel and website.

Librarian

Librarian
Personnel professionnel

Persons acting in this capacity select, preserve, classify, organize and make accessible the National Assembly Library’s body of documentation. They also contribute to the development of the public library network through involvement in various research activities and studies. Librarians ensure access to the information contained in various parliamentary publications, including the Assembly’s Journal des débats (Hansard).

As a Librarian, you may be called on to:

  • plan, organize, manage and supervise Assembly projects and activities relating to the management of records, the development and management of archives and private and institutional heritage objects, and the digitization of documents
  • receive and respond to user information and search requests
  • act as a resource person by providing strategic advice on acquisitions, cataloguing and indexing.

Translator Ongoing recruitment process

Translator
Personnel professionnel

Persons acting in this capacity translate and revise legislative texts to ensure rigorous conformity with the French text in terms of both language quality and accuracy. Their extensive expertise is essential to fulfilling the fundamental mission of the Translation Service, that is, to produce English translations of legislative texts which, under section 133 of the Constitution Act, 1867 and section 7 of the Charter of the French language, must be introduced, passed and published in both French and English.

As a Translator, you may be called on to:

  • translate and revise final texts that have been examined and passed by the Assembly in various fields and in particular, translate the main civil law codes
  • check the accuracy of the translation, including conformity with the terminology of the specialized field and legal terminology
  • assess and analyze texts for translation in order to discern the intent and scope of the legal rule contained in each provision
  • translate the Assembly’s Votes and Proceedings and Order Paper and Notices as well as various documents relating to interparliamentary and international relations.

Library technician

Library technician
Personnel technique

Persons acting in this capacity put their expertise to work for the benefit of the Assembly by responding to information and search requests from priority users, government libraries and the public using various means of communication. They prepare reference guides and tools and assist librarians with various tasks related to managing collections. They are also responsible for the procurement, recording and payment of orders in order to make them available to the Library’s users. Library Technicians perform technical tasks related to the integrated management of the Assembly’s documents, in addition to cataloguing and listing references for clients and processing inactive files related to classification.

As a Library Technician, you may be called on to:

  • process information and search requests from priority users, government libraries and the public received by phone, e-mail or in person
  • acquire documents, for all types of media, so that they can be integrated into the Library’s various collections and made accessible to users
  • follow up on subscriptions, orders and bibliographic updates of serial and periodical publications in order to ensure subscription and collection records are accurate.

Applied arts and graphic arts technician

Applied arts and graphic arts technician
Personnel technique

A person acting in this capacity designs and carries out various technical and artistic tasks related to, for instance, decorating, illustrating or planning printing tasks. The person is responsible for creating, organizing and rendering ideas and messages in various mediums and contexts, including websites, corporate documents and advertising projects. He or she contributes to the continuous enrichment and updating of the National Assembly’s graphic processes, procedures and standards.

 

As an Applied Arts and Graphic Arts Technician, you may be called on to:

  • design projects using specialized graphics and multimedia software and collaborate with other colleagues on multidisciplinary teams
  • carry out projects and respond to digitization requests and photographic requests for archival documents or heritage pieces
  • participate in administrative document management activities, in acquisitions, and in activities involving the processing, conservation and dissemination of archives and institutional objects.

Electrotechnical technician

Electrotechnical technician
Personnel technique

Persons acting in this capacity prepare the plans, specifications and technical documents for the electricity distribution, lighting and electronic control systems. They play a key role in the production of the Journal des débats (Hansard), the National Assembly Channel broadcasts, webcasts and the operation of multimedia and videoconferencing services for the administrative personnel and parliamentarians. They ensure that no equipment malfunctions arise to hinder the institution’s democratic mission, thus allowing citizens to be at the heart of the action, live.

As an Electrotechnical Technician, you may be called on to:

  • produce audio and video excerpts for political, administrative and external customers according to their requests and in compliance with established procedures
  • design the digital technology and computer technology broadcasting systems that are necessary to carry out projects
  • maintain, repair and modify equipment for various technologies, according to the needs and deadlines appearing on technical service requests, to ensure the proper functioning of the Debates Broadcasting and Publishing Directorate and of certain other administrative units.

Information technician

Information technician
Personnel technique

Persons acting in this capacity carry out technical tasks related to information gathering, selection, summary and dissemination. Some carry out daily updates and integrate contents into various digital platforms such as the website, the portal (intranet) and newsletters. Some assist the educational program consultants in promoting and carrying out activities specific to the institution’s educational mission. Others conduct guided tours of the Parliament Building and give information to visitors about the role of the institution and its Members, operations and architecture. Still others revise the transcripts of all the debates that take place in the Assembly, in parliamentary committee and during certain special events.

 

As an Information Technician you may be called on to:

  • participate in educational activities and parliamentary simulations and produce the documentation needed to carry out such activities
  • disseminate information to visitors during commented tours in English and French, which are offered to the public, to groups of students and to official guests to help them gain a better understanding of how the National Assembly operates
  • verify the quotations of sections of a statute and of amendments, motions, petitions and the other documents tabled to make sure they are accurately reproduced.

Accomplishments

Our exciting, innovative projects!
Infolettre de l’Assemblée nationale

Infolettre de l’Assemblée nationale

Direction des communications

Responsable du projet : Nadège Cochard

Collaborateurs et collaboratrices : Claire Laliberté, Guillaume Ricard, Martine Dignard, Nathalène Armand-Gouzi

Date de réalisation du projet : 2020 à aujourd’hui

L’infolettre de l’Assemblée nationale a été conçue dans le contexte de la pandémie. Alors que la plupart des membres du personnel étaient confinés chez eux, en mars 2020, la Direction des communications devait trouver un moyen efficace pour communiquer rapidement de nombreux renseignements relatifs aux technologies, aux ressources humaines, à l’éthique, à l’ergonomie et aux nouvelles façons de travailler à distance. Dans ce climat de crise, l’infolettre se voulait rassembleuse : comment susciter un sentiment d’appartenance alors que tout le personnel était soudainement éparpillé et isolé?

Facilement repérables grâce à des pictogrammes, les rubriques, ont permis de faire ressortir les renseignements à connaître rapidement. Pour sa part, la rubrique Bons coups mettant en valeur les équipes de travail a suscité de nombreux commentaires positifs. En effet, des photos des personnes travaillant sur place et à distance ont été régulièrement publiées. Les initiatives des directions et les succès des équipes ont été soulignés.

La signature visuelle de l’infolettre se voulait chaleureuse et invitante : les couleurs vives, les textes courts et les nombreuses photos permettaient à quiconque de la lire en peu de temps. À l’occasion de la publication de l’infolettre, la signature visuelle Ensemble a été créée pour montrer la solidarité à l’Assemblée nationale et le fort sentiment d’appartenance qui unit les gens. Les points de couleur symbolisent la distanciation et la diversité des personnes au sein de l’institution.

L’infolettre a été un outil très efficace pour communiquer avec le personnel pendant la pandémie. Elle a évolué au fil du temps pour devenir un outil de communication interne incontournable au sein de l’Assemblée nationale en continuant de mettre en évidence le travail des différentes équipes.

Ce beau projet a été entièrement réalisé par l’équipe des communications. Conseillers et conseillères en communication, réviseure, édimestres et graphistes y ont participé. Cette initiative démontre la créativité de l’équipe et sa motivation à bien communiquer et à faire ressortir le travail de la grande famille de l’Assemblée nationale.

Deux expositions organisées par la Bibliothèque de l’Assemblée nationale

Direction de la Bibliothèque

Responsables du projet : Marise Falardeau et Carolyne Ménard

Collaborateurs et collaboratrices : Mélanie Girard, Alain Gariépy, Martin Pelletier, Catherine Picard

Date de réalisation du projet :  2020 à 2022

9 février 1922, elles marchent vers le parlement !

9 février 1922, elles marchent vers le parlement !

Une délégation d’environ 500 femmes se rend au parlement de Québec, le 9 février 1922, afin d’attirer l’attention du gouvernement de Louis-Alexandre Taschereau sur la cause du suffrage féminin. Ces militantes provenant de différents milieux, jeunes et moins jeunes, francophones comme anglophones, unissent leurs efforts pour que les Québécoises obtiennent le droit de voter aux élections provinciales et de se présenter comme candidates. C’est le parcours fascinant de ces pionnières et de leurs héritières qui est présenté dans cette exposition, fruit du travail de collaboration de nombreux membres du personnel de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale.

À l’Index ! Regards sur la censure littéraire au Québec

À l’Index ! Regards sur la censure littéraire au Québec

Cette exposition permet de découvrir des imprimés québécois qui ont subi une forme de censure au cours de leur existence. Au moyen des collections de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale, on peut prendre connaissance, jusqu’au 11 septembre 2021, d’une partie du patrimoine littéraire québécois qui a été frappé d’interdit à différentes époques ainsi que les modalités d’application des sanctions imposées. Ainsi, c’est un pan méconnu de l’histoire de la littérature québécoise qui se révèle à travers des ouvrages issus de divers genres littéraires.

L’organisation d’expositions constitue un volet à la fois peu connu et stimulant du travail du personnel de la Bibliothèque. Cette activité permet de mettre à profit de nombreux talents, dont la capacité de recherche, l’esprit de synthèse et la créativité. De plus, les expositions donnent l’occasion de diffuser auprès du public les collections d’archives, d’objets patrimoniaux et de livres rares et précieux de la Bibliothèque. Dans plusieurs cas, les projets d’exposition incluent la réalisation de capsules vidéo et audio, une expérience fort enrichissante pour les membres du personnel qui y participent. Les expositions sont présentées à la Bibliothèque et au parlement et sont aussi accessibles virtuellement à cette adresse : https://expositionsvirtuelles.bibliotheque.assnat.qc.ca.

Expérience visiteur

Expérience visiteur

Direction des communications
Direction de l’accueil et de la mission éducative

Responsable du projet : Rachel Plante

Collaborateurs et collaboratrices : Une trentaine de personnes issues de différents secteurs administratifs.

Date de réalisation du projet : Avril 2017 à juin 2019

Le projet, expérience visiteur, a été mis sur pied dans la foulée du projet d’agrandissement de l’hôtel du Parlement (amorcé en 2017, puis terminé en 2019). Par ce projet majeur, l’Assemblée nationale a revu l’ensemble de son parcours de visite pour offrir une expérience actuelle, citoyenne et adaptée aux besoins des différents publics.

Des dispositifs éducatifs, informatifs et interactifs permettent désormais à l’Assemblée nationale de réaliser de façon moderne sa mission éducative et citoyenne. Le projet a également concouru à redéfinir l’identité de l’institution (Ouverte, Expressive, Emblématique, Vivante) et à créer une fierté chez le personnel et la population.

Le projet a été entièrement géré et réalisé par le personnel de l’Assemblée nationale. Tous les secteurs ont mis la main à la pâte : recherche, Web, informatique, programmes éducatifs, travaux parlementaires, relations publiques, télédiffusion, traduction, etc.

Le nouveau parcours de visite permet maintenant aux visiteurs :

  • d’accroître leur connaissance et leur compréhension du processus démocratique et des règles parlementaires;
  • d’apprécier la richesse historique et patrimoniale de l’hôtel du Parlement;
  • d’avoir facilement accès aux informations pratiques entourant l’accueil et les activités parlementaires (activités spéciales, heures d’ouverture, expositions, restaurants, etc.).

La grande particularité du projet est son pouvoir de mobilisation exercé auprès du personnel qui a mené cette aventure. Ce projet illustre l’esprit de collégialité et le sentiment d’appartenance du personnel, qui a continué, tout au long du processus, à maintenir ses tâches quotidiennes et essentielles à la vie parlementaire.

L’objectif et les retombées du projet sont également à souligner. En mettant en œuvre l’expérience visiteur, nous avons réussi à démocratiser l’accès au Parlement, à rapprocher la population de ses institutions et à faire découvrir l’histoire parlementaire québécoise, souvent méconnue. Grâce à une expérience visiteur accessible et ouverte, nous avons pu joindre de nouveaux publics et fidéliser ceux déjà acquis. La connaissance et l’importance de nos institutions démocratiques sont primordiales pour toute société et nous sommes encouragés par la réponse positive que nous recevons de la population.

Cours de traduction législative du français vers l’anglais

Cours de traduction législative du français vers l’anglais

Direction de la traduction et de l’édition des lois

Responsables du projet : Mary Baker et Amanda Abbott

Collaborateurs et collaboratrices : Le Service de la traduction de l’Assemblée nationale en collaboration avec l’Université McGill

Date de réalisation du projet : Novembre 2020 à juillet 2021

Dans le cadre d’un programme d’études supérieures en traduction juridique que l’Université McGill souhaite offrir aux étudiants et étudiantes du 2e cycle, deux traductrices de l’Assemblée nationale ont conçu un cours de traduction législative du français vers l’anglais et ont élaboré le matériel pédagogique nécessaire.

L’Université McGill a demandé la collaboration de l’Assemblée nationale, car son équipe de traducteurs et traductrices possède l’expertise et les connaissances propres au sujet du cours. De son côté, l’Assemblée nationale a souhaité contribuer à la formation de la relève dans ce domaine précis de la traduction.

La conception d’un cours universitaire de 2e cycle et de matériel pédagogique ne fait pas partie des tâches quotidiennes du Service de la traduction de l’Assemblée nationale. Toutefois, en raison de leurs formations et de leurs expériences personnelles respectives, Mary Baker et Amanda Abbott ont accepté de relever le défi. En plus de poursuivre leur travail de réviseure de traduction et de traductrice, Mary et Amanda ont ciblé les principaux renseignements à transmettre aux personnes intéressées par les défis de la traduction législative. De plus, elles ont créé des exemples réalistes, mais fictifs (confidentialité oblige!) et elles ont préparé avec des collègues des exercices qu’elles ont testés pour les futurs étudiants et étudiantes.

Ce partenariat avec l’Université McGill contribue au rayonnement de l’expertise pointue des traducteurs et traductrices de l’Assemblée nationale et contribue à faire connaître son milieu de travail stimulant aux stagiaires et aux personnes diplômées de cette université.

Remplacement de la mémoire de traduction

Direction de la traduction et de l’édition des lois

Responsable du projet : Donya Gulak

Collaborateurs et collaboratrices :

Nathalie Polet, Elizabeth Reeve, Susan Turland, Jesse Zimmer, Jean-François Vallée, Stéphane Castilloux, Samuel Bouthillier, Yassir Sadki

Date de réalisation du projet : Décembre 2020

Une mémoire de traduction est un logiciel qui suggère une traduction pour les parties d’un texte qui ont déjà été traduites en faisant la recherche dans une base de données préparée par la traductrice ou le traducteur. Le logiciel réduit le temps requis pour faire la recherche et la saisie de textes, mais il ne remplace pas le jugement de la personne qui a à traduire le texte. La mémoire de traduction du Service de la traduction avait atteint sa pleine capacité et devait être remplacée. Sous la direction de Donya Gulak, plusieurs traductrices et traducteurs ont examiné les différents logiciels disponibles. Ils ont ciblé les caractéristiques intéressantes pour leur travail et ont préparé les documents requis pour lancer un appel d’offres. Par la suite, ils ont participé à la configuration du logiciel acquis, ont transféré les bases de données existantes tout en devenant des personnes-ressources auprès de leurs collègues pour l’utilisation du nouvel outil.

Le projet de remplacement de la mémoire de traduction est un bon exemple de collaboration entre un gestionnaire et ses employés. L’implication des membres du personnel a permis de trouver un outil de travail moderne, conforme aux normes de l’industrie et bien adapté au travail très particulier des traductrices et traducteurs de l’Assemblée nationale.

Répertoire des fonds d'archives de parlementaires québécois

Mise à jour du Répertoire des fonds d’archives de parlementaires québécois

Direction de la Bibliothèque

Responsable du projet : Denis Perreault

Collaboratrices : Marise Falardeau, Cécile Labrie

Date de réalisation du projet : Octobre à novembre 2020

Depuis le début des années 1980, la Direction de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec inventorie les fonds d’archives de parlementaires québécois. À cet effet, elle est responsable de la gestion du Répertoire des fonds d'archives de parlementaires québécois, qui vise à faciliter le repérage d’archives ayant trait à plus de 750 parlementaires québécois, qui sont conservées dans 73 services d’archives, localisés principalement au Québec, mais également dans d’autres provinces canadiennes et aux États-Unis.

Régulièrement, le personnel de la Bibliothèque effectue des recherches et entreprend des démarches pour mettre à jour cet outil de diffusion des archives liées aux parlementaires québécois, aux institutions démocratiques et, dans l'ensemble, à l'histoire du Québec.

Il s’agit d’un instrument de recherche unique dans le domaine des archives parlementaires. Il permet de découvrir la richesse des fonds et des collections de nombreux parlementaires québécois et de faciliter la communication et l'utilisation de ces archives.
Cet outil s'inscrit dans la longue tradition de recherche et de diffusion des connaissances de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale, qui met régulièrement de nombreuses sources de première main à la disposition des chercheuses et chercheurs, des médias, du public et autres.

En facilitant l’accès aux archives produites par les parlementaires, il permet de mieux faire comprendre le rôle des parlementaires et, surtout, de faire connaître leurs réalisations.

Le Répertoire des fonds d'archives de parlementaires québécois est disponible à l’adresse suivante :
https://www.bibliotheque.assnat.qc.ca/fr/505-repertoire-des-fonds-d-archives-de-parlementaires-quebecois.

 

Lecture des épreuves à distance

Direction de la traduction et de l’édition des lois

Responsables du projet : Marcelle Gadoury, Hali Hackenschmidt, Chantal Lambert, Johanne Vézina

Collaborateur : Christian Côté

Date de réalisation du projet : Mars 2020

Les éditeurs et éditrices du Service de l’édition des lois corrigent les épreuves des projets de loi en équipe de trois ou quatre personnes en comparant à voix haute les textes français et anglais des projets de loi. C’est leur travail en équipe qui leur permet de repérer les différents types d’erreurs laissées par les rédacteurs et rédactrices. Contrairement aux réviseurs et réviseures linguistiques, les éditeurs et éditrices doivent repérer les erreurs dès la première lecture d’un texte, puisque les délais pour préparer les projets de loi sont très serrés. Forcés de travailler à domicile, ils ont dû explorer les subtilités de Microsoft Teams pour continuer de travailler en équipe. Ils ont également dû ajuster leur façon de lire pour ne pas manquer des mots et pour pallier l’absence des petits gestes compris de tous en présence, comme ceux qui signifient « j’ai vu un gros problème, cessez de lire! ».

Pour une équipe habituée d’exercer ses fonctions quotidiennes dans une petite salle de réunion, le télétravail forcé a présenté tout un défi. Même si les parlementaires avaient cessé de se réunir au parlement, ils avaient adopté plusieurs lois que l’équipe devait publier le plus rapidement possible. Notre équipe n’a eu que quelques jours pour apprivoiser Microsoft Teams et pour faire des tests de lecture avant de recommencer à travailler sur de vrais dossiers. L’agilité et la débrouillardise, dont l’équipe a fait preuve en mars 2020, ont été utiles tout au long de l’année, car les épreuves en papier ont graduellement été remplacées par des épreuves numériques.

Exposition La plume et le verbe, ces parlementaires qui écrivent

Exposition La plume et le verbe, ces parlementaires qui écrivent

Direction de la Bibliothèque

Responsable du projet : Martin Pelletier

Collaborateur : Alexandre Laflamme

Date de réalisation du projet : 12 juin 2019 au 16 septembre 2020 (exposition présentée jusqu’en septembre 2021)

Bien que connus pour leurs envolées oratoires davantage que pour leur plume, de nombreux parlementaires ont aussi produit des écrits de divers genres littéraires. Présentée en salle et en ligne, l’exposition, La plume et le verbe, ces parlementaires qui écrivent, offre une sélection de ces ouvrages écrits par des députés et députées , en marge de leurs fonctions législatives. En parcourant l’exposition, les visiteurs peuvent découvrir des recueils de poésie, des romans, des pièces de théâtre, des essais, des biographies et des mémoires, rédigés par des femmes et des hommes politiques québécois depuis 1867, ces ouvrages provenant de riches collections de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale. Pour ce projet, huit parlementaires en fonction, dont le président de l’Assemblée nationale, M. François Paradis, ont collaboré de près au projet en prêtant du matériel personnel en lien avec leur écrit. Ces parlementaires ont également accordé aux concepteurs de l’exposition une entrevue dans laquelle ils sont revenus sur le processus de création de leur ouvrage et sur la place de l’écrit dans leur travail parlementaire.

À l’exception des musées, très peu d’institutions publiques produisent des expositions. La Bibliothèque de l’Assemblée nationale a un programme d’exposition depuis 2005. Cet aspect du travail à la Bibliothèque est méconnu et il est stimulant pour les personnes qui y travaillent. La production des expositions permet au personnel de mettre en valeur plusieurs talents, dont la recherche, la rédaction et la mise en valeur. De plus, dans ce projet précis, l’expérience d’un plateau de tournage s’est ajoutée. L’exposition virtuelle est accessible à cette adresse : https://expositionsvirtuelles.bibliotheque.assnat.qc.ca/la-plume-et-le-verbe.

Nouvelle image institutionnelle associée à l’ouverture du pavillon d’accueil

Nouvelle image institutionnelle associée à l’ouverture du pavillon d’accueil

Direction des communications

Responsables du projet : Laurie Gosselin-Bélanger et Isabelle Bédard

Collaborateurs et collaboratrices :
Isabelle Giguère
France Pelletier
Martine Dignard
Rachel Plante
Julie Champagne
Ann Marie Beaumont
Maude Lalancette
Louise William
Cédric Drouin
Émidouce Cimon
Claudie Vézina

Date de réalisation du projet : Septembre 2018 à mai 2019

En 2019, l’Assemblée nationale inaugurait son pavillon d’accueil, un projet amorcé en 2017 qui a permis de doter l’institution d’infrastructures plus sécuritaires et d’optimiser le travail parlementaire. Cet agrandissement a été l’occasion de repenser l’éducation citoyenne, de mettre en place des aires publiques modernes et plus accueillantes ainsi que d’ajouter des espaces de mise en valeur des initiatives du milieu (expositions, projections, conférences, etc.).

Afin de mettre en valeur les nouveaux lieux et les festivités entourant leur inauguration, la Direction des communications a élaboré une stratégie de communication ainsi qu’une campagne de communication graphique d’importance. L’objectif était de montrer que cet agrandissement permettrait à la population de se rapprocher de son parlement, de mieux le connaître et de comprendre son importance. Le concept graphique s’est appuyé sur les mots phares de la campagne, soit VIVANTE. OUVERTE. EXPRESSIVE. EMBLÉMATIQUE. Lors de la réflexion du concept graphique, les enjeux de visibilité et de rayonnement ont été considérés. Ainsi, quatre couleurs, inhabituelles pour l’Assemblée, ont été sélectionnées afin de bien illustrer ce désir de rajeunir l’institution. Une déclinaison vive de bleu, de pourpre et de vert a alors été retenue.

Tous les outils de communication, déployés dans le cadre des festivités d’ouverture, ont été réalisés de concert avec la designer graphique et les graphistes. Le projet du pavillon d’accueil a permis de créer une véritable synergie créatrice entre les différentes équipes.

C’est une immense source de fierté pour une équipe de conceptualiser et de créer une campagne de cette envergure. Ce projet demeure, encore aujourd’hui, l’un des plus significatifs pour l’ensemble de la Direction des communications.

X