Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > L'ABC de l'Assemblée > Transcripteurs

Transcripteurs

À l'Assemblée nationale, relevez un défi à la hauteur de vos compétences !

Le défi des mots et de l'exactitude

Les transcripteurs sont les oreilles et la mémoire de l'institution. Ils transcrivent les débats de l'Assemblée et des commissions parlementaires ainsi que les propos tenus durant les activités de presse et certaines activités parlementaires.

Un peu d'histoire

Le Journal des débats, où figurent les transcriptions, est produit depuis 1964. Il s'agit d'un document de référence d'une grande valeur historique.

Le travail

Les transcripteurs écrivent la première version du Journal des débats. Cette version est mise en ligne dans le site Internet de l'Assemblée généralement une heure après les propos tenus. Même s'il y aura plus tard un texte révisé, puis édité, c'est donc la version des transcripteurs qui sera d'abord consultée. La justesse de leur travail à cette étape est donc essentielle !

Les transcripteurs travaillent à partir d'enregistrements audionumériques. Ils doivent appliquer l'ensemble des règles techniques en vigueur au Journal des débats ainsi que les règles orthographiques, grammaticales, syntaxiques et typographiques. De plus, ils doivent faire des recherches terminologiques et grammaticales. La qualité de leur travail et leur rapidité d'exécution ont un effet direct sur la satisfaction de la clientèle.



Jonathan est transcripteur à l'Assemblée nationale : « Transcrire fidèlement les échanges de l'Assemblée ou des commissions parlementaires est un défi linguistique insoupçonné et fort stimulant, qui nécessite le souci du travail bien fait, la qualité d'écoute, le doigté, la culture générale et la capacité d'analyse. »

 

 

Conditions de travail particulières

Le travail de transcripteur est en lien direct avec les travaux parlementaires. Il s'agit donc d'un emploi sur appel.

Ce travail vous intéresse ?

Les transcripteurs doivent :

  • Être titulaires d'un diplôme d'études professionnelles en secrétariat ou un certificat d'études secondaires équivalant à une 11e année ou à une 5e année du secondaire.
  • Avoir une année d'expérience pertinente en transcription, secrétariat, révision linguistique, rédaction ou correction d'épreuves.

Faites-nous parvenir votre curriculum vitae à l'adresse courriel suivante : dotation@assnat.qc.ca et surveillez les offres d'emploi sur le site Emploi Québec. Nous analyserons les candidatures lorsqu'un poste sera disponible.